Adrian Lam salue les jeunes des Wigan Warriors et fait le point sur les blessures de Sam Powell

Adrian Lam a salué ses jeunes Wigan Warriors après une autre victoire de confiance contre les Huddersfield Giants.

Les Cherry and Whites ont remporté une victoire 14-12 sur l’équipe d’Ian Watson au stade John Smith, leur deuxième résultat en cinq jours alors qu’ils continuent de renverser la vapeur en Super League.

Mitch Clark a donné l’avance à Wigan avant que Liam Farrell ne dépasse en seconde période, mais c’est un penalty de Harry Smith qui s’est avéré décisif dans la nuit et le demi-arrière était l’un des nombreux jeunes à impressionner.

Sam Halsall, Amir Bourouh, Umyla Hanley et Brad O’Neill étaient parmi ceux qui ont attiré l’attention la nuit et Lam a loué leur capacité à creuser profondément et à obtenir le résultat.

« C’était un match assez difficile », a déclaré le patron de Wigan. «Je pense que nous avions cinq adolescents dans l’équipe ce soir, c’était un effort vraiment courageux et l’un de mes meilleurs en tant qu’entraîneur.

« Je suis vraiment satisfait de la résilience dont ils ont fait preuve.

« C’était d’un bout à l’autre vraiment pendant longtemps, je pensais que nous avions bien joué pendant la majeure partie et les deux essais que nous avons laissés étaient plutôt doux et cela les a maintenus dans le match.

« Nous avons perdu confiance pendant la période précédant Huddersfield la semaine dernière, donc c’est une injection de confiance massive et le vestiaire est vraiment heureux.

«Je pensais que nous étions de retour à beaucoup de manières Wigan en termes d’effort, d’énergie et d’éthique de travail. J’en suis vraiment content et ça ne peut que s’améliorer.

Lam a été contraint de faire quatre changements pour le jeu alors que Jackson Hastings, Sam Powell, Joe Bullock et Liam Byrne ont tous abandonné.

Hastings souffrait d’une commotion cérébrale d’un match, mais l’entraîneur-chef a déménagé pour fournir une mise à jour sur les trois autres.

« Sam a échoué au test de commotion cérébrale au cours de la semaine », a-t-il ajouté. « C’est un protocole de sept jours.

«Ce fut une semaine difficile avec un délai de cinq jours et nous avons raté une séance d’entraînement parce que nous devions faire des tests. Nous n’avons eu qu’une seule séance le mercredi.

«Nous avons eu beaucoup de reprises au cours de la semaine avec le retrait de Powell, le retrait de Joe Bullock et le retrait de Liam Byrne avec un cartilage de côte. Ce fut une semaine vraiment difficile pour nous.

« Nous verrons comment Byrne se présentera la semaine prochaine pour le match de Wakefield, Bullock avait juste des symptômes de malaise, nous nous sommes donc assurés qu’il n’apporte pas cela, mais il n’y a aucun problème avec Covid. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*