Agámez: «Nous sommes tous coupables, mais pas responsables»

L’un des aspects les plus intéressants du livre d’Alberto Agámez sur Tomás Molinares est son titre. «Todos somos coupables» (Nous sommes tous coupables) nous invite à réfléchir à une affaire compliquée comme celle de l'ancien boxeur et semble répartir le blâme entre tous ceux qui étaient liés au combattant, et même à…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*