AGBEGNENOU ET PINOT CONSERVENT LES TITRES LORSQUE GRIGALASHVILI ET STERPU ARRIVENT

-63 kg

La Championne d’Europe en titre et actuelle Championne du Monde Clarisse AGBEGNENOU (FRA) ressemblait à une, combattait comme une et agissait comme une en remportant son cinquième titre européen. La favorite n’a pas concédé un seul score, n’a pas encaissé un seul penalty et a marqué ippon dans tous ses matchs. Agbegnenou n’a pris la distance qu’une seule fois et cela a nécessité l’expérience du médaillé de bronze mondial 2019 Juul FRANSSEN (NED) qui, en demi-finale, a dû se soumettre à un shime waza parfaitement exécuté. La journée avait bien commencé pour Agbegnenou avec un tachi waza ippon battant au deuxième tour contre Adelina Stefania DOBRE (ROU). Cela a été suivi d’un puissant kansetsu waza en quart de finale contre Angelika SZYMANSKA (POL), ce qui signifiait qu’une victoire par osae waza était tout ce qui manquait pour compléter le set. Mais c’était encore un autre morceau punitif de tachi waza (ura nage) qui, après 22 secondes de la finale, a abattu Magdalena KRSSAKOVA (AUT) pour ippon. Confirmation, s’il en était besoin, qu’Agbegnenou reste l’un des athlètes les plus prolifiques et les plus constants du circuit international.

-70kg

Avec à la fois le numéro un et le numéro deux mondiaux présents, la scène était prête pour une confrontation toute-puissante. Les deux athlètes en question étaient l’actuelle Championne du Monde Marie Eve GAHIE (FRA) et la médaillée d’or aux Jeux européens 2019 Margaux PINOT (FRA). C’était la quatrième tête de série Sanne VAN DIJKE (NED) qui, en demi-finale, a annulé toute chance d’un match final en tête de série et a renvoyé Gahie au concours pour la médaille de bronze. Pendant ce temps, Pinot, bien qu’elle se soit battue pour organiser une répétition de la finale 2019, était toujours à la recherche de son premier ippon de la journée. Il a fallu un peu moins d’une minute à Pinot pour créer un seoi nage dévastateur du côté gauche qui a égalisé Van Dijke pour ippon. Les Français ont plusieurs maux de tête de sélection à gérer. La nature de la victoire de Pinot suggère que cette catégorie en fait partie.

Découvrez toutes les interviews des médaillés d’or sur notre chaîne YouTube!

-73 kg

Il a fallu un peu de temps à Victor STERPU (MDA) pour tracer sa voie vers le succès aux Championnats d’Europe. D’abord, il a abordé les cadets en 2016 lorsqu’il a terminé 7e. Un an plus tard, il s’est essayé aux juniors sans résultat. En 2018, il avait retrouvé sa catégorie de poids mais toujours pas de résultat. Ensuite, en 2019, a eu lieu sa première sortie chez un senior européen quand à Minsk il s’est retiré au premier tour. Il semble que cela ait suffi pour Sterpu, car lors de sa prochaine sortie aux Championnats d’Europe juniors 2019, il a remporté la médaille d’or. Plus tôt en novembre, Sterpu tentait sa chance aux championnats d’Europe U23 à Porec et, après avoir réglé les choses, a remporté la médaille d’or. Avec le recul, on aurait dû voir sa performance de médaille d’or ici à Prague venir. D’accord, peut-être pas la médaille d’or, mais certainement une mention à surveiller. Le fait que Sterpu n’ait pas noté un mot (excuses sincères pour cela) peut peut-être être attribué au fait qu’il n’a pas été semé. Dans tous les cas, sa victoire ici place le Moldave confortablement dans le tableau des qualifications. Il est peu probable qu’il passe à nouveau inaperçu, car beaucoup de choses ont été réglées.

-81 kg

Dans une image miroir de Victor STERPU (MDA) dans la catégorie -73kg, Tato GRIGALASHVILI (GEO) s’est classé premier dans la catégorie -81kg aux Championnats d’Europe Juniors 2019, aux Championnats d’Europe U23 et maintenant ici à Prague aux Championnats d’Europe Senior. Ce sont les deux seuls athlètes à avoir fait cela et, comme pour souligner la symétrie entre le duo, ils ont tous deux remporté des médailles de bronze aux Championnats du monde juniors 2019. Ce dont on se souviendra, à part les coïncidences, est la nature excitante et le flair d’attaque que Grigalashvili apporte au tatami. Dans sa demi-finale, le Géorgien a dû dépasser le médaillé d’or aux Jeux européens 2019 et actuel numéro un mondial Matthias CASSE (BEL) et cela après avoir battu son coéquipier Luka MAISURADZE (GEO). C’était une victoire à double tranchant pour Grigalashvili car cela met une certaine distance (pas énorme) entre lui et Maisuradze. La finale contre Ivaylo IVANOV (BUL) a vu le Bulgare se contenter à nouveau de la deuxième place après avoir été vice-championne de Casse l’année dernière. Grigalashvili peut désormais se réjouir de se battre avec Sagi MUKI (ISR) lorsque l’actuel Champion du Monde revient dans la mêlée.

Le post AGBEGNENOU ET PINOT RETENENT LES TITRES AS GRIGALASHVILI ET STERPU ARRIVE est apparu en premier sur European Judo Union.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*