Al Rajhi termine la bataille serrée au Kazakhstan; Al Attiyah remporte l'étape

Nouvelles sportives

L’équipage de Toyota Hilux Overdrive, composé de Yazeed Al Rajhi et Dirk Von Zitzewitz, est en tête du classement après la première partie sélective du Rally Kazakhstan. L’équipage a terminé deuxième de l’étape derrière Nasser Al Attiyah et Mathieu Baumel, remarquablement à deux secondes à peine après 280,35 kilomètres de compétition. Cependant, Al Attiyah a écopé d’une pénalité d’une minute pour excès de vitesse dans une zone de neutralisation, le plaçant en seconde position pour la nuit par 58 secondes. Le champion en titre, Jakub Pryzgonski, co-dirigé par Timo Gottschalk, occupe la troisième place du rallye MINI John Cooper Works.

La troisième manche de la Coupe du Monde FIA ​​de Cross Country Rallies a amené les équipages dans les garrigues, les savanes et les déserts arides du Kazakhstan, le plus grand pays au monde sans littoral et le neuvième du monde. La variété des paysages caractérise l’événement et, aujourd’hui, les équipages se sont rendus d’Aktau, sur la mer Caspienne, à la première des six sections sélectives qui ont conduit l’événement au bivouac de Kenderly, au sud.

Al Rajhi était quatrième dans la section; il a attrapé Vladimir Vasilyev devant lui et a ensuite lutté dans sa poussière. Néanmoins, le coureur Hilux Overdrive a pris la deuxième place de la section, à deux secondes du retard du vainqueur de l’étape, Al Attiyah, après près de deux heures et demie de conduite. “C’était une bonne étape, nous avons suivi [Vladimir] Vasilyev, mais ce n’était pas facile de doubler avec la poussière et nous étions derrière lui pendant 30 kilomètres », a déclaré le vainqueur de l'Arabie saoudite en 2018. "En fin de compte, nous sommes arrivés à la fin en même temps que Nasser, après sa crevaison."

Al Attiyah, qui a conduit les équipages dans la section, a été crevé et a perdu un peu plus d’une minute, mais le Qatari disposait d’une étape presque parfaite à la seconde. «C’était une très bonne section et à l’exception d’un pneu crevé, tout était bon et nous sommes assez heureux», a déclaré le vainqueur du Rallye du Kazakhstan 2017. "J'ai hâte à demain, la longue étape de 414 kilomètres, et j'espère que cela continuera d'être bon pour nous."

Jakub Przygonski et Timo Gottschalk ont ​​réalisé une étape sans encombre, remaniant trois équipages pour prendre le troisième meilleur temps de la MINI, à trois minutes de l’avance. "Nous avons eu une bonne étape, pas de problèmes", a déclaré le champion polonais. “La première partie était technique et nous étions rapides, et la seconde mi-temps était juste à fond et nous avons doublé Zapletal, Stéphane [Peterhansel] et Ten Brinke. "

L'ancien champion de la Coupe du monde, Vladimir Vasilyev, et son copilote Konstantin Zhiltsov, ont terminé quatrièmes de la section d'un autre rallye MINI John Cooper Works et les Russes, qui avaient terminé troisièmes l'an dernier, ont presque huit minutes de retard. «C’était une étape acceptable pour nous, rien de spécial à dire», a déclaré Vasilyev. "Il y avait beaucoup d'endroits difficiles et c'était très très rapide à la fin, vitesse maximale."

Bernhard Ten Brinke et Tom Colsoul se sont classés cinquièmes après avoir perdu du temps à cause d'une crevaison et avoir ensuite fait preuve de prudence pour le reste de la section. Denis Krotov / Dmytro Tsyro a terminé sixième, mais son écart par rapport aux leaders et à la tête du général est maintenant d'un peu plus de 20 minutes. Miroslav Zapletal / Marek Sykora occupent la septième place de la Ford F-150 Evo devant Stéphane et Andrea Peterhansel.

Le couple franco-allemand, qui avait marqué l'histoire lors de la précédente manche à Abou Dhabi en remportant sa première Coupe du Monde FIA ​​en tant que mari et femme, avait une section d'ouverture catastrophique pour se classer huitième. «C’était une très grande vitesse et le pneu arrière droit avait été détruit», a déclaré le Français. «Nous n’avons pas eu de crevaison, mais la bande de roulement volait autour du pneu et a détruit la carrosserie à environ 50 kilomètres de la fin. Avant cela, nous avions juste une petite erreur en dehors de la route. »Ils ont presque 23 minutes de retard.

Andrey Cherednikov / Ignat Falkov battent le drapeau du Kazakhstan au neuvième rang avec Reinaldo Varela et Gustavo Gugelmin au 10ème rang. Les Brésiliens prennent également un avantage de deux minutes et 45 secondes sur T3 face à leurs rivaux de championnat les plus proches, Fedor Vorobyev et Kirill Shubin, tous deux à Can Am Mavericks. . Mohammed al Meer et Alexy Kuzmich sont à la tête du T2 de plus de 20 minutes.

La deuxième étape de demain du Rallye du Kazakhstan, qui s’enroule autour du bivouac de Kinderly, est la plus longue de l’événement avec 414.22 kilomètres de compétition.

Rallye du Kazakhstan – Résultats provisoires après la première étape (19 h 00 locale)

1

Yazeed Al Rajhi / Dirk Von Zitzewitz

Toyota Hilux Overdrive

2h 22min 05.0sec

2

Nasser Al Attiyah / Mathieu Baumel

Toyota Hilux Overdrive

2h 23min 03.0sec

3

Jakub Przygonski / Timo Gottschalk

MINI John Cooper Works Rally

2h 25min 04.0sec

4

Vladimir Vasilyev / Konstantin Zhiltsov

MINI John Cooper Works Rally

2h 29min 52.0sec

5

Bernhard Ten Brinke / Tom Colsoul

Toyota Hilux Overdrive

2h 30min 26.0sec

6

Denis Krotov / Dmytro Tsyro

MINI John Cooper Works Rally

2h 42min 07.0sec

7

Miroslav Zapletal / Marek Sykora

Ford F-150 Evo

2h 43min 04.0sec

8

Stéphane Peterhansel / Andrea Peterhansel

MINI John Cooper Works Buggy

2h 44min 53.0sec

9

Andrey Cherednikov / Ignat Falkov

Ford F-150 Evo

2h 47min 39.0sec

dix

Reinaldo Varela / Gustavo Gugelmin

Je suis un non-conformiste

3h 04min 00.0sec

Coupe du Monde de Rallyes Tout Terrain

Cross-countrySAISON 2019SportCross-Country1SportCoupe du Monde de Rallyes Tout-TerrainCross-CountrySaison 2019Cross-Country01Lundi 27 mai 2019 – 15h55Lundi 27 mai 2019 – 15h55

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*