BASILE TERMINE UNE QUÊTE DE SIX ANS AVEC GRAND SLAM GOLD À ANTALYA

Il a fallu six ans et voyager dans dix villes mais finalement, Fabio BASILE (ITA) a atteint l’un de ses objectifs, celui de remporter une médaille d’or du Grand Chelem. L’Italien de 26 ans l’a fait de manière assez convaincante dans la catégorie des -73 kg en battant entre autres l’actuel champion d’Europe Victor STERPU (MDA) et l’ancien champion panaméricain et tête de série numéro un ici Arthur MARGELIDON (CAN). Après six sorties infructueuses au cours des 14 derniers mois, Basile (l’actuel champion olympique à -66 kg) est arrivé ici presque désespéré de monter sur le podium. Dans la plus grande surprise de la journée, c’est la recrue de l’IJF Tour Bayram KANDEMIR (TUR) qui s’est rendue en finale pour affronter Basile. Peut-être en raison des nerfs de Basile ou, peut-être en raison du talent brut de Kandemir encore à tester, l’Italien a donné une performance quelque peu retenue dans une finale qu’il a remportée avec un seul score provenant d’un uchi mata qui vient de justifiait un score. Mais Basile ne s’en souciera pas. Il a la médaille d’or qu’il recherchait et les points qui vont avec. Dans le premier du concours pour la médaille de bronze, la quatrième tête de série Victor STERPU (MDA) a battu Adam STODOLSKI (POL). Dans le deuxième des concours pour la médaille de bronze, Arthur MARGELIDON (CAN) a battu le numéro trois, Tommy MACIAS (SWE).

Victor STERPU (MDA) contre Adam STODOLSKI (POL) dans la lutte pour le bronze

Lucy RENSHALL (GBR) a donné un énorme coup de pouce à ses espoirs de qualification olympique en remportant la médaille d’or dans la catégorie -63 kg lors de la deuxième journée du Grand Chelem d’Antalya. Renshall a vaincu trois des huit meilleures têtes de série sur son chemin pour remporter sa toute première médaille d’or au Grand Chelem, dont la tête de série numéro un Catherine BEAUCHEMIN-PINARD (CAN). Dans la finale, Renshall a dû attendre la deuxième minute du score en or avant de pouvoir trouver son ko uchi gari préféré pour le score qui lui a valu sa toute première médaille d’or en Grand Chelem. Lors de la fusillade entre les deux athlètes chinois pour la première des médailles de bronze, c’est TANG Jing (CHN) qui a marqué un premier waza ari avec uchi mata gauche. Cependant, YANG Junxia (CHN) s’est blessé aux ischio-jambiers et n’a pas pu continuer. Après avoir remporté l’or à Tbilissi le week-end dernier, Catherine Beauchemin-Pinard ne peut pas être trop déçue (après sa défaite contre Renshall) d’avoir remporté la deuxième des médailles de bronze en battant Gili SHARIR (ISR).

Kim Polling (NED) contre Barbara Matic (CRO)

Dans la catégorie des -70 kg, Kim POLLING (NED) poursuit sa bataille pour être choisie comme numéro un des Pays-Bas lorsqu’elle a récupéré son 5e Médaille d’or du Grand Chelem. Tête de série numéro un, Polling a dû affronter Barbara MATIC (CRO) en finale où elle a jeté la Croate deux fois en moins de deux minutes. Dans le premier des concours pour la médaille de bronze, Elvismar RODRIQUEZ (VEN) a battu Gulnoza MATNIYAZOVA (UZB) et dans le second, c’est Maria BERNABEU (ESP) qui a surmonté l’effort fougueux de Minel AKDENIZ (TUR), 21 ans.

Vedat ALBAYRAK (TUR) a battu Christian PARLATI (ITA) en finale à -81 kg

La deuxième journée s’est terminée par une médaille d’or pour la Turquie dans la catégorie des -81 kg lorsque, lors de la finale, le Vedat ALBAYRAK (TUR) a battu Christian PARLATI (ITA). Classé numéro un, Albayrak a décroché sa deuxième médaille d’or du Grand Chelem et le maintient fermement dans le top cinq mondial. Dans le premier des matchs pour la médaille de bronze, Murad FATIYEV (AZE) a battu Antonio ESPOSITO (ITA) tandis que dans le second c’est UNGVARI Attila (HUN) qui a battu de justesse Robin PACEK (SWE).

Le message BASILE SE TERMINE UNE QUÊTE DE SIX ANS AVEC GRAND SLAM GOLD À ANTALYA est apparu en premier sur European Judo Union.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*