CHAMPIONNATS D’EUROPE 2021: APERÇU DE LA TROISIÈME JOURNÉE

La troisième et dernière journée des Championnats d’Europe 2021 verra les catégories des poids lourds s’affronter pour les cinq titres restants à Lisbonne.

-90kg

Tous les huit meilleurs athlètes européens sauf un dans la catégorie des -90 kg sont inscrits pour concourir cette semaine, en raison de l’absence de Mammadali MEHDIYEV (AZE), Michael ZGANK (TUR) se trouve dans une position privilégiée de tête de série.

Avec un grand nombre de noms de classe mondiale, y compris les champions du monde actuels et anciens, Noel VAN T END (NED), Nikoloz SHERAZADISHVILI (ESP) et Nemanja MAJDOV (SRB) ainsi que l’actuel champion d’Europe Mikhail IGOLNIKOV (RUS), il ne fait aucun doute nous aurons des concours sensationnels, mais Marcus NYMAN (SWE) est susceptible de provoquer des bouleversements. L’athlète suédois a récemment doublé sa chance en remportant deux médailles d’or consécutives en Grand Chelem à Tbilissi et Antalya.

Nyman est revenu en 2019 après une cinquième place aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro et semble n’avoir rien perdu pendant ce temps libre, ayant peu de mal à se frayer un chemin vers le bloc final dans la plupart des cas, y compris lors des Championnats du monde 2019 à Tokyo. Une autre situation mordante est celle du duo géorgien, Lasha BEKAURI et Beka GVINIASHVILI, qui semblent être dans un tête-à-tête difficile pour prendre leur place aux Jeux de 2021.

Marcus NYMAN (SWE) pourrait s’avérer une menace massive car il arrive sans graines dans la catégorie des -90 kg.

-78 kg

Les Néerlandais ont un tête à tête avec les têtes de série # 3 et # 6, Guusje STEENHUIS et Marhinde VERKERK. Cette compétition à elle seule met la pression sur la paire, sans parler de la concurrence extérieure d’une autre formidable paire également dans le top huit; Fanny Estelle POSVITE et Audrey TCHEUMEO. Ce sera une compétition très serrée dans la catégorie -78 kg, même avec la Française disparue Madeleine MALONGA parmi les athlètes têtes de série, mais ils devraient tous faire attention à Karla PRODAN (CRO).

Prodan n’a cessé de se renforcer depuis que nous sommes sortis du lock-out, médaillé dans les épreuves des Championnats d’Europe U23 et Senior ainsi que d’une médaille de bronze au Grand Chelem de Tel Aviv, puis d’atteindre la finale à Tachkent. Elle n’a peut-être que 22 ans mais elle s’assure rapidement sa place parmi les meilleures.

Nous ne pouvons pas manquer la favorite de la maison et encore une autre jeune femme à gravir les échelons, Patricia SAMPAIO (POR). Ce sera un retour intéressant pour la Portugaise car nous ne l’avons pas vue depuis une sortie anticipée du Grand Chelem de Budapest, mais elle aura travaillé dur pour avoir un impact en tant qu’hôte des Championnats d’Europe.

Karla PRODAN (CRO) célèbre sa médaille de bronze aux Championnats d’Europe 2020.

-100kg

Dans la catégorie des -100 kg, les deux meilleures têtes de série, Varlam LIPARTELIANI (GEO) et Peter PALTCHIK (ISR) se sont rencontrées pour un échange plus tôt aux Championnats d’Europe 2020, un concours digne d’une finale, mais cette fois, ils pourraient tous les deux avoir leur moment pour se battre pour l’or. Autrement dit, pas avant d’avoir rencontré une attaque de l’actuel Champion du Monde et représentant du pays hôte, Jorge FONSECA (POR), Michael KORREL (NED) et Niiaz ILYASOV (RUS), tous dans le top cinq.

Il semble y avoir une bataille continue de l’équipe azérie avec le récent vainqueur du Grand Chelem d’Antalya et le médaillé de bronze européen de l’année dernière, Zelym KOTSOIEV, qui a grimpé dans le top dix de la WRL, en passant son coéquipier, le médaillé d’argent olympique 2016 Elmar GASIMOV.

Plus bas dans le classement, nous avons Cyrille MARET (FRA) qui revient suite à un grave incident moteur, rejoignant la tête de série n ° 8 Alexandre IDDIR qui sera également en quête d’un titre français. La jeune géorgienne Ilia SULAMINADZE, championne d’Europe junior 2019 et 2020 et médaillée d’argent du Grand Chelem de Tbilissi, pourrait changer la donne. Ce serait sa deuxième médaille consécutive dans un Grand Chelem et prouve certainement qu’il est là pour courir avec les meilleurs joueurs.

Jorge FONSECA (POR) aura à cœur de bien performer à domicile.

+ 78 kg

Avec Romane DICKO (FRA) hors de la course du Championnat d’Europe, sa coéquipière Anne Fatoumata M BAIRO est peut-être celle qui remportera la gloire de la France, mais devra affronter plusieurs médaillés mondiaux et européens pour atteindre le podium. Bien que dans la seconde moitié de la liste des engagés, Lea FONTAINE de France s’est avérée imparable sur le circuit junior européen et testera les eaux seniors au Portugal.

La compétition est forte avec Larisa CERIC (BIH), Iryna KINDZERSKA (AZE) et la Championne des Jeux Européens 2019, Maryna SLUTSKAYA (BLR).

Encore une fois, la nation d’origine a une grande personnalité dans le classement, Rochelle NUNES a remporté une médaille de bronze très émouvante aux Championnats d’Europe seniors l’an dernier à Prague, on ne peut qu’imaginer à quel point elle serait extatique de remporter une victoire à domicile. Des performances récentes suggéreraient certainement qu’elle est prête, à tout le moins, à se qualifier pour la finale compte tenu de ses médailles d’argent aux Grands Chelems de Tel Aviv et de Tbilissi.

Un triomphe européen émouvant de bronze pour Rochele NUNES (POR).

+ 100 kg

Les Championnats d’Europe 2020 à Prague ne se sont pas tout à fait déroulés comme prévu pour Lukas KRPALEK (CZE) mais suite à un cas positif de covid-19, il n’était pas lui-même habituel. La tête de série n ° 1 a eu le temps de récupérer et est maintenant dans l’année des Jeux Olympiques où il pourrait compléter son titre européen, mondial et olympique dans la catégorie + 100 kg pour égaler ses réalisations à -100 kg.

Malheureusement pour Krpalek, ses prétendants ne faciliteront pas la tâche, certains plus désespérés que d’autres pour monter sur le podium au Portugal. Les Néerlandais sont de nouveau au rendez-vous au troisième jour avec un duo féroce dans le top 5. Henk GROL et Roy MEYER sont incroyablement proches en WRL et devront réaliser une performance incroyable pour contribuer à leurs chances d’être sélectionnés pour les Jeux.

Guram TUSHISHVILI (GEO) aura à cœur de reprendre son rôle de leader, le Champion d’Europe 2019 a été contraint de se contenter du bronze l’an dernier suite à une défaite face à la tête de série n ° 2 à Lisbonne, Inal TASOEV (RUS).

Guram TUSHISHVILI (GEO) a remporté le bronze à Prague l’an dernier mais était clairement déçu de ne pas avoir atteint la finale.

Le post CHAMPIONNATS D’EUROPE 2021: APERÇU DU TROISIÈME JOUR est apparu en premier sur Union européenne de judo.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*