CHAMPIONNATS D’EUROPE U23 JOUR DEUX SALUE DE RETOUR DES CHAMPIONS PASSÉS

Au cours de la première journée des Championnats d’Europe U23, nous réfléchissons déjà à qui remportera les médailles le deuxième jour!

L’équipe néerlandaise réalise une solide performance avec son équipe junior et ses ajouts U23, demain la catégorie des -70 kg verra la tête de série n ° 1 Margit DE VOOGD continuer sa reprise. Elle est la médaillée de bronze européenne U23 2019 et détient également une médaille de bronze au monde junior, mais elle aura pour objectif une couleur différente à Porec.

Médaillée de bronze aux Championnats d’Europe U23 2019, Margit DE VOOGD (NED).

Les médaillées d’argent et de bronze Junior, Joana CRISOSTOMO (POR) et Shaked AMIHAI (ISR) sont de retour après d’énormes performances la semaine dernière. Une fois leur «échauffement» junior terminé, ils ont dépoussiéré les toiles d’araignées covid19 et sont de retour dans le match.

Nous verrons encore plus de juniors chez les -78 kg, trois des quatre médaillés; L’or de Metka LOBNIK (SLO); Kim HOOI (NED) argent et bronze Inbar LANIR (ISR). La tête de série # 1 Renee VAN HARSELAAR (NED) a perdu la médaille de bronze, qui aura pour mission de monter sur ce podium et de corriger ses erreurs.

LOBNIK voudra conserver son succès en or lors de la deuxième journée, mais devra également affronter Karla PRODAN (CRO), tête de série # 1, médaillée d’argent au monde junior et multiple en Grand Prix. Venir du même côté du tirage signifie qu’un seul des deux pourrait participer à la finale.

Metka LOBNIK (SLO)

Dans la catégorie + 78 kg, la tête de série n ° 1 est SZIGETVARI Mercedesz (HUN), médaillée de bronze de 2019 à Izhevsk. Elle a beaucoup d’expérience sur le circuit senior, avec quelques médailles de coupe senior à son actif. Le Hongrois a réussi à être un cadet à succès et a été exposé au niveau U23 depuis son plus jeune âge. Ce sera sa dernière chance à l’or!

Marit KAMPS (NED), médaillée de bronze au monde junior et actuelle médaillée d’argent européenne dans la même catégorie d’âge, est en lice pour l’or. Ayant raté la première place du podium la semaine dernière, elle se voit offrir une seconde chance de gloire.

Il y a plus de seconde chance dans les catégories masculines. Tête de série n ° 1 des Championnats d’Europe juniors, Vladimir AKHALKATSI (GEO) a eu un premier combat désastreux et est sorti tôt dans la compétition, mais ici, il est en tant que tête de série n ° 2 prêt à repartir. Il arrive deuxième derrière son coéquipier Tato GRIGALASHVILI.

La paire a une multitude de résultats, GRIGALASHVILI a remporté une médaille d’or au Grand Chelem de Düsseldorf cette année et AKHALKATSI est le champion d’Europe U23 2018, mais lorsque la paire s’est rencontrée aux Championnats d’Europe juniors l’année dernière, c’est le premier qui est sorti vainqueur . Est-ce que ce sera l’inverse s’ils se retrouvent en finale?

GOZ Roland (HUN) est le médaillé d’argent de l’année dernière et la tête de série n ° 1 cette année dans la catégorie des -90 kg, avec de très bonnes chances de remporter l’or, mais il a une foule d’adversaires capables d’être responsables de sa disparition.

Le plus gros problème pour le Hongrois pourrait être Luka MAISURADZE (GEO). Le judoka géorgien a remporté une médaille de bronze aux Championnats d’Europe et du monde seniors en 2019 avec une foule de médailles du Grand Chelem et du Grand Prix.

Un outsider pourrait se présenter sous la forme d’Alex CRET (ROU) après une performance étonnante la semaine dernière chez les juniors européens, manquant de peu la médaille d’or. Le joueur de 18 ans vient tout juste de passer du niveau de cadet et fait déjà sa marque.

Chez les -100 kg, la tête de série n ° 1 Mathias MADSEN (DEN) a terminé l’année 2019 sur un sommet avec une médaille de bronze à l’Open océanique de Perth et est maintenant dans les moins de 23 ans, trop vieux pour concourir la semaine dernière et changer son destin junior, manquant en 2019 au concours de bronze. Cependant, il a l’air plus fort maintenant et prêt à affronter ses adversaires pour monter sur le podium.

Eduard SERBAN (ROU).

Les secondes chances continuent à se produire, VEG Zsombor (HUN) sera content de cela afin qu’il puisse améliorer ses performances de la semaine dernière maintenant, les juniors utilisés comme course d’entraînement! Eduard SERBAN (ROU) a battu VEG en quart de finale mais a été mis dans le combat pour la médaille de bronze par Mert SISMANLAR (TUR). Le Roumain espère remonter sur le podium, sinon se placer en finale et changer la couleur de sa médaille cette semaine qu’il est avec de très bonnes chances d’accomplir.

Onise SANEBLIDZE (GEO) a remporté une médaille de bronze et l’année dernière une médaille d’argent chez les européens U23 au cours des deux dernières années et étant donné que ce sera sa dernière chance, son objectif sera finalement la médaille d’or pour la Géorgie. Il a rencontré MADSEN à deux reprises, aux Championnats d’Europe Cadets et aux Championnats du Monde Juniors, une histoire qui remonte à 2015. Le Géorgien a gagné à ces deux occasions, donc ce pourrait être une troisième victoire potentielle contre la tête de série # 1 s’ils se rencontrent en demi final.

Actuel Champion d’Europe Junior et U23, SIPOCZ Richard (HUN) se bat désormais pour garder ce U23. Il a démontré à la fois son expérience et son style de judo ippon, impressionnant tout le monde dans sa finale junior, cela pourrait certainement être un combat intéressant s’il se retrouve face à face avec la Championne du Monde Junior, Gela ZAALISHVILI (GEO).

Gela ZAALISHVILI (GEO).

Le Géorgien devrait être la force dominante en tant que # 14 sur la WRL. Le mois dernier, il a remporté une médaille de bronze au Grand Chelem de Budapest, mais en 2019, il a remporté une médaille d’or impressionnante à Bakou ainsi qu’une victoire en Grand Prix à Zagreb.

Une force extérieure pourrait venir de Jelle SNIPPE (NED), l’équipe néerlandaise a semblé extrêmement forte la semaine dernière et a déjà réalisé une brillante performance le premier jour avec cinq membres de l’équipe en compétition dans le dernier bloc. SNIPPE a remporté le bronze l’an dernier et pourrait être un potentiel pour la finale si tout se passe bien.

La deuxième journée des Européens U23 clôturera notre séjour à Porec, un événement d’une semaine bien organisé par la Fédération croate de judo, assurant la sécurité des athlètes en priorité et s’occupant de tout le personnel, les bénévoles, les équipes de télévision et les délégations. sûr. C’est un témoignage des efforts déployés par la fédération que le succès de ces athlètes a été géré.

La deuxième journée des championnats d’Europe des moins de 23 ans SE FÉLICITE DES CHAMPIONS PASSÉS est apparu en premier sur European Judo Union.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*