Courses FIA Girls on Track à Berlin

Actualités FIA

Le programme est une occasion unique pour les filles âgées de 8 à 18 ans de découvrir les coulisses d’un événement de sport automobile de classe mondiale, ainsi que de participer à une gamme d’activités amusantes mais éducatives visant à ouvrir les yeux des jeunes sur opportunités nouvelles et stimulantes dans le sport. Avec le soutien du Fonds d’innovation de la FIA depuis le lancement de Girls on Track en 2019, et avec les partenaires de la Formule E et le sponsor titre du championnat ABB, le programme fait partie intégrante du mouvement #PurposeDriven de la FIA et de sa mission d’accroître la diversité et l’inclusion des femmes dans le sport. .

En soutien au programme phare de la Commission des femmes dans le sport automobile de la FIA, le président de la FIA, Jean Todt, s’est joint aux filles et a été un observateur attentif des activités lors de sa visite à la manche finale et décisive du Championnat du monde de Formule E ABB FIA. Lui, avec Susie Wolff, ambassadrice FIA ​​Women in Motorsport et Team Principal de Venturi Racing, et Theodor Swedjemark, Chief Communications and Sustainability Officer pour ABB, ont également pris part à la photo de famille pour commémorer une autre activité stimulante Girl on Track au Berlin E -Prix.

Après une introduction au programme Girls on Track, des représentants du Deutscher Motor Sport Bund (DMSB) – l’autorité sportive nationale allemande – ont décrit les nombreuses manières différentes d’entrer dans le sport automobile et la variété des carrières et des opportunités offertes. Dans un sport qui peut être considéré par certains comme axé sur les hommes, Girls on Track vise à se débarrasser de ces préjugés et à démontrer qu’il est inclusif en encourageant les jeunes femmes à en faire l’expérience elles-mêmes.

Dans un défi technique STEM conçu pour stimuler la curiosité dans les domaines de la science, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques, les jeunes ont été chargés de construire une voiture miniature à partir de blocs de construction et de la propulser avec l’air d’un ballon. Un atelier média les a ensuite mis à l’épreuve dans le rôle d’un journaliste et d’un animateur de télévision, tandis que des activités de sécurité routière ont démontré les dangers liés à la distraction au volant, ainsi que les conséquences de la marche – et donc de la conduite – sous l’influence de l’alcool, les drogues et la fatigue.

Il y avait aussi l’occasion de faire l’expérience de la course de karting électrique sur le parcours de slalom spécialement conçu, et les jeunes femmes sont également entrées dans le monde virtuel au volant d’un simulateur, apprenant les techniques de conduite essentielles en cours de route.

Le programme Girls on Track de vendredi – avant le week-end de course – a également vu les filles se diriger vers la voie des stands et le paddock de Formule E pour des visites dans de nombreux garages de l’équipe, ainsi que le contrôle de course et le centre des médias. Ils ont également rencontré de nombreux pilotes, dont le nouveau champion Nyck de Vries, ainsi que Hannah Brown, stratège en chef et responsable du développement commercial de la Formule E, qui a pris le temps de discuter de nombreuses facettes de la série. Et, samedi et dimanche, les filles et leurs accompagnateurs étaient invités à suivre la course en direct depuis l’une des tribunes.

Les femmes dans le sport automobileLes filles en pisteFIA1FIAFemmes dans le sport automobileGirls on Track00Mardi 17 août 2021 – 14h26Mardi 17 août 2021 – 14h26

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*