EHC : TRNKA S’AFFIRME DANS LE SILLAGE DE MERLI ET FAGGIOLI

Nouvelles sportives

Avec seulement 44 millièmes de seconde les séparant à l’issue de la première manche de course, les Italiens Christian Merli (Osella FA30 Zytek) et Simone Faggioli (Norma M20FC Zytek) ont pris le départ de la course Ecce Homo alors qu’ils avaient terminé la manche d’ouverture du Championnat en Portugal, à Boticas (32 millièmes à eux deux). La deuxième montée de 7,2 km à Sternberk allait être décisive. Tout comme le premier, Merli allait prendre l’avantage, de seulement 4 dixièmes de seconde ! Les deux rivaux étaient dans des groupes différents (E2-SS pour Merli, E2-SC pour Faggioli), ils ont donc tous deux pris 25 points lors de leur déplacement en République tchèque. Au classement provisoire du Championnat d’Europe FIA ​​des Courses de côte, Merli continue de bénéficier du retrait forcé de Faggioli de l’épreuve espagnole et mène la danse avec une confortable avance.

Habitant de Sternberk, ville hôte du classique Ecce Homo (première édition en 1905), le jeune Petr Trnka (28 ans) a grandi en s’émerveillant des voitures de course de côte qui envahissaient chaque année les rues, les ruelles et le plus petit parking de la ville servait d’enclos. Après avoir débuté dans une petite Gloria C8 monoplace à moteur moto, suivie d’une Ligier JS53 à moteur 2 litres, Trnka a cassé sa tirelire et a convaincu une série de sponsors locaux de monter dans la catégorie reine, avec un 3.0 V8 Norma M20FC. Avec sa motivation à son comble et sa parfaite connaissance du parcours, Trnka a fait sensation en prenant la troisième place du classement scratch final, devant des pilotes bien plus expérimentés que lui dans ce type de voiture, dont Milos Benes (Osella FA30 Zytek), Diego Degasperi (Osella FA30 Zytek), Sébastien Petit (Nova NP01-2 Zytek) et Fausto Bormolini (Reynard 2KL Mugen) ! Trnka, qui a pris l’habitude de courir à l’étranger au cours des dernières saisons, prévoit de disputer plusieurs autres manches européennes cette saison avec son nouveau jouet, et pourrait devenir le troisième homme fort du Championnat, après les meilleurs pilotes Merli et Faggioli.

Absent du Portugal et de l’Espagne, Dan Michl et son atypique Lotus Elise à moteur V8 ont marqué son retour sur la scène européenne, avec une victoire incontestable en Catégorie 1 sur un parcours qu’il connaît sur sa poche. Le Suisse Ronnie Bratschi (Mitsubishi Lancer Evo VII RS) et l’Autrichien Karl Schagerl (VW Golf Rallye) ont tenté de rattraper le temps perdu face à Michl dans la première montée, mais leur parcours est sorti – dans le même virage ! – ont affecté leurs chronos en Course 2, laissant la Mitsubishi Lancer Evo « Bergmonster » du Polonais « Dubaï », vainqueur du Groupe 2, à la deuxième place de la catégorie finale. Les groupes 3, 4 et 5 ont été remportés respectivement par l’Italien Antonino Migliuolo (Mitsubishi Lancer Evo IX), le Tchèque Jiri Osmera (VW Scirocco) et le Slovène Alès Prek (Honda Civic Type-R).

Classements du troisième Championnat d’Europe FIA ​​des Courses de Côte : ici

Prochain événement : Coppa Paolino Teodori, Ascoli (ITA), 25-27 juin.

Championnat d’Europe de course de côte

Hill ClimbEuropean Hill ClimbSAISON 2021SportHill Climb1SportEuropean Hill Climb ChampionshipHill ClimbSAISON 2021Hill ClimbEuropean Hill Climb00Mercredi 2 juin 2021 – 16h01Mercredi 2 juin 2021 – 16h01

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*