ERC – Conférence de presse post-événement du 55ème Rallye des Açores

Nouvelles sportives

En attendant:
Andreas Mikkelsen/Elliott Edmondson (Toksport WRT), première position
Dani Sordo/Cándido Carrera (Team MRF Tyres), deuxième position
Efrén Llarena/Sara Fernández (Rallye Team Spain), troisième position

Question :
C’était il y a peu, quand vous avez perdu, debout ici après avoir goûté à la victoire, comment vous sentez-vous plusieurs années plus tard ?

UN M:
Cela fait neuf ans que j’étais ici la dernière fois, en 2012, et nous avons réussi à remporter le rallye. Je n’ai jamais oublié cette victoire parce que j’aime vraiment cet endroit. Cette île est magique, l’un de mes rallyes préférés au monde et je suis si heureux d’être de retour, les gens sont si positifs et si heureux. J’espère que ce n’est pas encore neuf ans.

Question :
Vous vous êtes emparé de l’épreuve lors des trois dernières étapes mais à quel point était-ce exigeant ce week-end ?

UN M:
Le rallye était très exigeant ce week-end parce qu’hier était plein de pluie, très brumeux, très boueux et aujourd’hui les conditions étaient bien meilleures, donc vous avez toutes sortes de conditions différentes. C’était un grand défi. La dernière étape, Sete Cidades, était incroyable et il y avait tellement de gens qui regardaient. Je suis tellement heureux que nous ayons eu un temps vraiment beau sur cette scène parce que les images télévisées seront absolument incroyables, pour montrer au monde à quel point les Açores sont incroyables.

Question :
Du point de vue du championnat, c’est aussi un autre gros lot de points?

UN M:
Pour le championnat, ça a l’air vraiment, vraiment bien maintenant. Nous avons une grosse avance donc j’ai vraiment hâte d’arriver à Fafe, de retour au Portugal déjà dans deux semaines.

Question :
Ça a été un tourbillon ces trois dernières semaines, les essais avec Andreas en Italie, puis le Rallye de l’Acropole et maintenant ici. Il y a un peu de linge sale à faire maintenant mais une grande partie a été trempée dans du champagne…

EE :
On sent à nouveau le champagne, ce qui n’est jamais une mauvaise chose. Ça a été trois semaines assez mouvementées en fait, nous sommes passés d’une chose à l’autre. Heureusement, ils se sont très bien passés et cela a été la cerise sur le gâteau pour obtenir une victoire ici également. Ça a été trois semaines géniales et pas le temps de tout laver et de se détendre un peu.

Question :
Les conditions étaient-elles exigeantes hier pour un copilote ?

EE :
C’est vraiment le classique des Açores. Ensoleillé toute la semaine et puis vous arrivez sur la ligne de départ de la première étape et tout est brumeux et vous ne voyez rien. C’est très exigeant quand c’est comme ça, c’est délicat mais on a pris de bonnes notes et il vaut mieux être brumeux sur le rallye et clair sur les reconnaissances au moins pour savoir que ses notes sont bonnes. Je dois juste faire confiance aux notes et il doit juste me faire confiance en disant les notes et cela a évidemment bien fonctionné.

Question :
Première fois sur le rallye, première fois avec les pneus MRF, deuxième place au général et vous menez parfois aussi, êtes-vous satisfait ?

DS :
Honnêtement, nous sommes très heureux d’être ici aux Açores, c’est à coup sûr un endroit incroyable pour faire du rallye avec beaucoup de spectateurs. Pour le résultat j’étais vraiment content. J’étais en tête à un moment donné mais Andreas était vraiment très proche et poussait beaucoup. Il n’était pas clair qu’il pousserait autant, mais après avoir fait un pas, il était vraiment rapide. Honnêtement, avec les pneus, je suis vraiment content. Nous travaillons pour les rendre encore meilleurs, mais pour le moment, ils fonctionnent plutôt bien et l’équipe travaillait parfaitement sans erreur, nous avons donc finalement pris la deuxième place et maintenant nous allons pousser un peu plus pour la prochaine épreuve.

Question :
Vous avez posté quelque chose sur les réseaux sociaux après avoir fait la reconnaissance que vous vouliez réaliser le meilleur temps à Sete Cidades et vous l’avez fait. Quelle est la particularité de ce morceau de route?

DS :
Cette étape est incroyable. Quand on prend les notes il faut être vraiment concentré car la vue là-haut est magnifique et on s’est arrêté deux ou trois fois pour prendre des photos pour voir les bords de la route. C’est incroyable et quand vous conduisez l’étape avec les notes parfaites, vous voulez pousser plus, plus, plus mais après il faut comprendre que c’est vraiment étroit à un moment donné, mais c’est vraiment sympa avec les premiers kilomètres étroits avec des petits sauts puis ça passe large. C’est juste incroyable et la dernière descente est si difficile et glissante. Mais c’est une étape incroyable.

Question :
Ton deuxième rallye avec Dani mais tu es déjà venu ici donc tu as un peu d’expérience. Êtes-vous satisfait du fonctionnement actuel de ce partenariat ?

CC :
Travailler avec Dani dans ce rallye est incroyable. J’ai couru trois fois auparavant et j’ai appris pas à pas avec les sensations et nous pouvions pousser de plus en plus. Le résultat est bon, c’est un très bon feeling.

Question :
Cela a été quelques semaines très chargées – pouvez-vous maintenant vous reposer ?

CC :
Cela fait 15 jours que j’ai travaillé avec chaque jour et chaque jour je travaille avec lui. C’est long mais ça va m’aider pour l’avenir dans les rallyes. Il a fait du très bon travail en ce moment.

Question :
Troisième au général, tu as attendu à la fin de l’étape après avoir tout donné dans cette dernière étape. Vous cherchiez Ricardo Moura sur la route, vérifiant le téléphone. Êtes-vous heureux d’obtenir un podium après avoir perdu un podium à Rome et en avoir arraché un ici ?

EL :
Nous sommes heureux d’être ici sur le podium avec deux pilotes du Championnat du Monde des Rallyes. A la fin de la spéciale, nous avons fait une très bonne spéciale car nous étions sans pneus. Nous avons essayé de faire de notre mieux et nous avons vu que Ricardo Moura était un peu plus lent, il a eu un tonneau et une petite crevaison. Nous avons perdu le podium à Rome de 0,3 seconde, donc moi et toute mon équipe méritons ce podium.

Question :
Vous n’êtes jamais venu ici auparavant dans une voiture à quatre roues motrices, alors à quel point cela a-t-il été difficile d’apprendre avec le rythme contre Mikkelsen et Sordo ?

EL :
C’est difficile pour nous, c’est sûr. Nous connaissons les spéciales mais c’est notre première fois ici avec les quatre roues motrices. C’est aussi notre quatrième rallye en R5 sur terre. Nous avons fait de notre mieux, c’est sûr que nous devons nous améliorer, surtout dans le deuxième passage lorsque les spéciales sont détruites et je ne peux pas être très rapide et compétitif avec ces gars-là. Mais nous avons besoin de temps et nous ferons de notre mieux pendant le championnat.

Question :
Tu as marqué de gros points au championnat aujourd’hui, ça doit faire du bien ?

EL :
Avec certitude. Mikkelsen a remporté le rallye et a récolté beaucoup de points mais Lukyanuk est absent, Herczig est absent et Marczyk a terminé cinquième, nous sommes donc maintenant P2 du championnat, nous irons donc à Fafe et essayerons de faire de notre mieux. Nous savons que ce sera difficile car ils ont beaucoup d’expérience dans ce type de conditions et sur ces spéciales mais nous essayons de faire de notre mieux.

Question :
Vous faisiez vos papiers quand Efrén a découvert que Ricardo Moura n’était pas apparu. Mais à quel point ce rallye a-t-il été difficile, notamment hier avec le brouillard ?

SF :
Pour être honnête, lorsque nous étions sur la ligne d’arrivée, j’ai vu Efrén vérifier le téléphone et je me suis dit « Oh mon Dieu, c’est peut-être possible ». Je suis très heureux, toute l’équipe et Efrén ont fait un travail fantastique ce week-end. Ce rallye est très important pour le championnat.

Question :
Mais à quel point ce rallye est-il difficile pour un copilote ?

SF :
Ce rallye a été très, très difficile pour moi, pour tous les copilotes. Les spéciales étaient très, très rapides et la route était détruite. C’est difficile de lire les notes mais je suis content parce que nous nous améliorons et nous améliorons.

PREND FIN

Championnat d’Europe des rallyes

ERCAçores RallyeSAISON 2021SportRalliements1SportChampionnat d’Europe des RallyesRallyesSAISON 2021ERCAzores Rallye00Samedi 18 septembre 2021 – 22h06Samedi 18 septembre 2021 – 22h06

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*