ERC – Kopecky mène le rallye à Zlín avant la palpitante bataille pour le titre junior

Nouvelles sportives

Jan Kopecký est en tête du classement du Championnat d'Europe FIA ​​des Rallyes après ses rivaux les plus proches, Alexey Lukyanuk et Nikolay Gryazin, mais tous les yeux sont rivés sur une bataille à couper le souffle pour le titre ERC1 Junior.

Kopecký (ŠKODA Motorsport), champion d'Europe 2013, Chris Ingram (Toksport WRT) et Filip Mareš (équipe de rallye tchèque ACCR) occupaient le devant de la scène. Ils ont remporté plus de 100 000 euros en disputant les deux dernières manches de la saison ERC. la jeune star dans une voiture R5.

Le champion en titre de l'ERC1 Junior, Gryazin (Sports Racing Technologies), avait déjà devancé ses deux autres jeunes stars et luttait pour la tête du classement général jusqu'à ce qu'une crevaison lui coûte 2 minutes, transformant ainsi la bataille en une affaire entre Kopecký et Lukyanuk (Saintéloc Junior Team).

Mais lorsque Loukyanouk a été contraint de se retirer après une crevaison à l'avant gauche dans la dernière passe de Halenkovice, il a endommagé sa suspension avant gauche – un incident presque identique à celui qui l'avait écarté de la première place du rallye Islas Canarias – Mareš et Ingram avant.

Le duo de championnat a échangé ses places plusieurs fois au cours de la journée et Ingram a commencé à prendre l'avantage au milieu du match aller.

Semetín, une étape que les pilotes avaient identifiée comme la plus difficile de la journée, a inversé la bataille. Ingram a concédé 9,2 secondes et a avoué qu'il avait «parcouru le magasin dans son intégralité pendant environ un kilomètre».

Cela a permis à Mareš de remporter la première place de l'ERC1 Junior, mais il y avait une dernière tournure avant la fin de la journée. Ingram a réussi une ultime étape éblouissante pour battre Kopecký dans le temps le plus rapide, remportant cinq secondes sur Mareš et amenant le favori à un maximum de sept points d'avance sur la jambe et une avance de 3.8 secondes sur ERC1 Junior.

«La journée a été fantastique», a déclaré Ingram. «Je vais toujours bien dans le noir et le garçon de rallye routier Ross [Whittock, co-driver] fait toujours aussi bien. Bien que je ne pensais pas que nous serions aussi rapides; il s'est senti en lambeaux!

«Nous faisions tout notre possible dans les sections lugubres, mais c'était confortable, donc à demain!»

Mareš était déterminé à se regrouper et à retrouver son avance dans la classe, tout en restant optimiste malgré le retard enregistré.

«Ce fut une bonne journée pour nous et nous pouvons être satisfaits de notre performance en général, mais nous pouvons améliorer beaucoup de choses pour demain. J'espère que la nouvelle journée nous conviendra mieux qu'aujourd'hui. "

Václav Pech (EuroOil – Invelt Team) a brièvement dépassé les deux juniors disputées, mais a été redescendu à la quatrième place du général alors qu'Ingram et Mareš ont monté la barre dans les dernières étapes de la première étape.

Son compatriote tchèque Tomáš Kostka (Kresta Racing) a eu du mal à porter ses pneus tard dans la première boucle après avoir passé le soft, mais il s'est senti plus à l'aise lors de la deuxième série d'étapes et a renforcé sa cinquième place, à 12,5 secondes de Pech.

L'ancienne championne junior ERC1 et ERC3, Marijan Griebel, a été en mesure d'accélérer au fil de la journée, passant de la P10 à la sixième place à la fin de la journée à bord de sa ŠKODA Fabia R5.

En dépit de perdre deux minutes avec sa crevaison précédente, Gryazin a réussi à grimper jusqu'à la septième place, en reprenant la troisième place de l'ERC1 Junior dans la dernière étape de la boucle.

Cette amélioration a eu lieu aux dépens de Simon Wagner, jeune diplômé de l'ERC3, qui fait ses débuts dans l'ERC1 Junior ce week-end dans une ŠKODA Fabia R5 Evo, qui luttait contre un virus de l'estomac. Il est tombé derrière Gryazin et Jaromír Tarabus (Agrorodeo) pour terminer la journée à la neuvième place.

Łukasz Habaj a admis qu’il n’avait pas tiré le meilleur parti du «cadeau» que lui avait offert la retraite de Loukyanouk, mettant ainsi fin à la première étape du P10. Il avait eu du mal à faire bonne impression sur les positions de tête et avait perdu du temps en heurtant un arbre sur Semetín, sa voiture très endommagée mais non endommagée.

Tomáš Pospíšilík (équipe du rallye BTH Import Stal), qui a participé au premier événement ERC Junior dans une ŠKODA Fabia R2 en 2014, a fait bonne impression lors de son passage en ERC1 Junior, se classant parmi les cinq premiers de sa catégorie après avoir dépassé Matias Adielsson. (Équipe nationale de Suède) et Miko Marczyk (ŠKODA Polska Motorsport) sur le rythme seul.

Adielsson et Marczyk ont ​​tous deux rencontré des problèmes; une crevaison dans la matinée suivie d'une défaillance de la servodirection dans l'après-midi a coûté la sixième place à la sixième place du coureur junior ERC1 Junior, Adielsson, tandis que Marczyk s'est écrasé lors du premier passage de Kostelany.

Andrea Nucita (Loran SRL) mène à la fois dans la catégorie de production ERC2 et dans l’Abarth Rally Cup après la première étape, tandis qu’Efrén Llarena (Rallye Team Spain) maintient ses espoirs de titre en ERC3 Junior en prenant la tête de la catégorie ERC3 avec 7.8 points d’avance sur Jean-Baptiste. Franceschi

Championnat d'Europe de rallye

ERCBarum Rallye Tchèque ZlínSAISON 2019SportRallies1SportCourse d'Europe de rallyeRalliesSEASON 2019ERCBarum Czech Rally Zlín01Samedi 17 août 2019 – 21h39Samedi 17 août 2019 – 21h39

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*