ERC – Les trois pilotes les plus courus après les épreuves de l'ERC Roma

Nouvelles sportives

Lorenzo Granai, Loran SRL (copilote de Giandomenico Basso), première position

Q:
Lorenzo, félicitations pour cette fantastique victoire. Parlez-nous de votre performance ce week-end – la voiture parfaite de Giandomenico?

LG:
Nous sommes très heureux. Nous voulions faire une très bonne course pour ce qui est arrivé au meilleur ami de Giandomenico. Nous avons eu un week-end difficile mais maintenant, avec lui, cela nous a suivis, je suis sûr que nous avons fait un très bon travail.

Q:
Et une victoire à l'ERC est une très grande réussite?

LG:
Oui bien sûr. Giando a remporté deux fois le championnat d'Europe et nous rentrons maintenant à la maison. Cette victoire est très importante pour nous, tant pour le championnat italien que pour le championnat d'Europe.

Q:
Quelles sont les chances de voir plus de sorties de l'ERC dans le futur?

LG:
Nous verrons. Ce sera très intéressant.

Q:
Les débuts de la nouvelle Fiesta R5 dans l'ERC. Étant donné que vous ne saviez rien sur cette voiture il y a une semaine, cela a-t-il dépassé les attentes?

Simone Campedelli, équipe Orange 1 M-Sport Rally, deuxième position

Caroline du Sud:
Oui, pour être honnête, finalement, après un week-end très difficile pour nous, nous étions deuxièmes et nous sommes très heureux car l'équipe a déployé beaucoup d'efforts pour obtenir ce résultat. En tant que pilote, je ne suis pas satisfait à 10%, car j’étais vraiment concentré sur le rallye et c’est un des rallyes que j’aime le plus. J'aurais aimé faire quelque chose de plus et me battre jusqu'à la fin avec Basso, mais pour le moment, ça y est.

Q:
Mais les points marqués doivent vous satisfaire?

Caroline du Sud:
Oui absolument. Pour le championnat, c'est un résultat vraiment important.

Q:
Avez-vous d'autres événements ERC cette année?

Caroline du Sud:
Je ne sais pas pour être honnête. Cela ne dépend pas que de moi. J'aimerais vraiment être de retour dans un concours international, mais nous devons le faire correctement dans le cas où cela se produirait.

Andrea Crugnola, troisième position

Q:
Treize victoires d'étape sur 16 points à beaucoup plus sans cette crevaison. Quelles sont tes émotions en ce moment?

AC:
Parfois, le rassemblement peut être cruel, et c’était mon tour aujourd’hui, ou plutôt hier. Depuis que j’ai la crevaison, j’ai simplement essayé de pousser le plus possible afin d’obtenir le plus de positions possible pour le championnat italien. Nous méritons le podium ce week-end car notre rythme était très élevé. J'espère revenir à l'ERC pour gagner.

Q:
Cette bataille avec Alexey Lukyanuk lors de la dernière étape a dû être vraiment excitante pour vous?

AC:
Bien sûr. C'était une bataille incroyable. À l'avenir, je pourrai peut-être revenir et gagner. Ce serait bien.

Q:
Nous vous avons vu à ERC Junior en 2014 et nous savions ce que vous pouviez faire alors. C’est bien de retrouver votre vitesse ici dans une voiture R5.

AC:
Bien sûr, ce serait bien parce que j'ai acquis beaucoup d'expérience au cours des deux dernières années. Je suis allé en WRC, puis je suis passé en R5. Mon expérience s’accumule à chaque fois dans la course et c’est probablement le moment d’essayer de décrocher un titre européen. Nous verrons à propos de l'argent; le budget est toujours un problème.

Championnat d'Europe de rallye

ERCRally Roma CapitaleSAISON 2019SportRallies1SportEuropean Rally ChampionshipRalliesSEASON 2019ERCRally Roma Capitale00Lundi 22 juillet 2019 – 07h18Lundi 22 juillet 2019 – 07h18

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*