ERC – Lukyanuk bat son rival Ingram en Hongrie

Nouvelles sportives

* La Russie garde l'espoir de remporter le championnat, mais Habaj n'est plus dans la course

* Retard et incident annulent les chances de plusieurs pilotes, y compris l'espoir hongrois Herczig

* Cais en tête de l'ERC3 alors qu'Abarth Rally Cup doit se prononcer pour le dernier jour

Les espoirs d’Alexey Lukyanuk de remporter le Championnat d’Europe de rallye FIA ​​pour la deuxième année consécutive sont toujours vifs après avoir achevé la première étape du Rally Hungary en tête du peloton avec sa Citroën C3 R5 Junior de Saintéloc.

Le Russe est rentré à Nyíregyháza avec une avance de 44,4 secondes sur son rival Chris Ingram, après une journée bien remplie sur les difficiles scènes d'asphalte dans le nord-est du pays.

Il a donné le ton à quatre des six essais qui composaient l’itinéraire de samedi de 107,14 km et s’est remis d’une crevaison à l’arrière gauche de la SS5 pour se placer en tête du classement provisoire. Toutefois, dans l’état actuel des choses, Ingram est sur le point de remporter pour la première fois le prestigieux titre FIA ​​ERC.

"Nous ne savons pas s’il vaut mieux être devant ou pas, ce n’est probablement pas pire, mais il y a toujours de gros problèmes de prise en main et de conditions", a déclaré Lukyanuk. «Nous découvrons parfois la prise par hasard et c’est extrêmement difficile, c’est vraiment pas bien. Nous commençons maintenant à penser à demain quand il pleuvra car il était déjà glissant sur le sec. »

Les spéciales exigeantes ont attiré plusieurs pilotes avec des dégonflages et des incidents hors route constituant le décor de l’action en Hongrie, qui accueille un qualificatif ERC pour la première fois depuis 2003.

Ingram, de Toksport WRT, qui a débuté le Rallye de Hongrie avec un avantage de 19 points sur Łukasz Habaj, a adopté une stratégie prudente dans la matinée et s'est approché à 21,3 secondes de Lukyanuk lorsque son rival a percé l'ES5. Après une crevaison à l'arrière droite sur l'ES7, Ingram a perdu du temps à Lukyanuk et est tombé dans les griffes de Frigyes Turán, le meilleur coureur hongrois, qui a rétrogradé Filip Mareš pour la troisième place de l'ES7, lorsque le pilote de l'équipe de rallye tchèque ACCR a été retardé par un défenseur. pneu.

«C’est toujours difficile dans tous les rallyes, mais celui-ci est plus difficile que d’habitude», a déclaré Ingram, qui a opté pour une combinaison de pneus avant pour temps sec et de pneus arrière pour temps humide pendant la journée. "Tout va bien, nous allons planifier et nous devons éviter tout problème et être un peu plus propre."

Mareš, qui participe à sa première épreuve depuis son titre ERC1 Junior pendant l'été et à sa première des deux campagnes de récompenses du promoteur d'ERC, Eurosport Events, a impressionné toute la journée dans une ŠKODA Fabia R5 Evo. Il commence les matches de dimanche à 6,8 secondes de Turán avec Callum Devine, soutenu par Motorsport Ireland, à la cinquième place.

Devine a rejoint la liste des pilotes qui ont subi des dégâts sur leurs pneus au cours de la journée. Parmi eux figurait également le quadruple champion national hongrois Norbert Herczig, retardé de trois déflations sur sa Volkswagen Polo GTI R5 de l'équipe MOL Racing.

En dépit de ses retards, Herczig se classe sixième avec Pál Lovász septième, Albert von Thurn et Taxis huitième, Sean Johnston – pour son premier départ dans une voiture de haut niveau R5 – neuvième et Erik Cais en tête d'ERC3 avec un incroyable P10 au général pour l'ACCR Équipe de rallye.

Les espoirs de Habaj de remporter le titre ERC ont été durement touchés par les essais libres de vendredi matin, ce qui a poussé son équipe de Sports Racing Technologies à effectuer un travail de réparation miraculeux pour que sa Fabia R5 prenne sa place. Il était sixième au départ de l'ES6 quand il a été contraint de s'arrêter avec une suspension endommagée. Ayant commencé 2019 avec une victoire décisive sur le rallye des Açores, Habaj est devenu un prétendant au titre et son départ en Hongrie est une piètre récompense pour une campagne exceptionnelle du pôle soutenu par eSky, qui ne devrait probablement pas repartir dimanche.

Le champion hongrois Ferenc Vincze a conjointement dirigé le rassemblement après avoir partagé la victoire d'étape de l'ES1 avec Lukyanuk. Il a ensuite pris la tête du classement en remportant l'ES2 uniquement pour une crevaison de l'ES4 pour la faire grève. Une autre perforation sur l'ES5 a causé plus de retard avant qu'un problème de surchauffe ne déclenche sa sortie sur l'ES6.

Le double champion de l'ERC2, Tibor Érdi Jr, a abandonné après la suspension de la SS4. La légende du rallye hongrois, Róbert Bútor, s'est arrêté après un problème technique après quatre étapes, tandis qu'András Hadik, vainqueur à Nyíregyháza la saison dernière, s'est échappé lors de la SS7. L’Autrichienne Niki Mayr-Melnhof, qui a 41 ans aujourd’hui, s’est arrêtée avec une boîte de vitesses cassée lors de la SS3 mais reprendra l’action dimanche. János Puskádi a quitté la route lors de la SS2 mais Paulo Nobre a dû affronter des conditions difficiles pour mener à bien la première étape de la P11.

Aucune pénalité pour avoir chargé Cais dans ERC3
Erik Cais devance de loin Marijan Griebel en tête de la catégorie ERC3, en dépit d’un début difficile pour l’action de samedi sur le rallye de Hongrie. L’ancien champion de vélo de montagne de descente a signalé un problème de boîte de vitesses lors de la super-spéciale d’ouverture de vendredi, ce qui a nécessité la mise en place d’une unité de remplacement par ses mécaniciens d’Orsák Rally Sport ce matin. Ils ont terminé le changement en 17 minutes, mais Cais a quitté le service avec deux minutes de retard pour se voir infliger une pénalité de 20 secondes. Sans se décourager, le talent de la fédération tchèque était juste derrière Miklós Csomós lorsque le Hongrois a quitté la route lors de la SS4. Cela a laissé Cais dans une avance qu’il occupe depuis lors, alors qu’un problème de crevaison et de boîte de vitesses a ralenti Griebel, deuxième du jour au lendemain. Ekaterina Stratieva et Nabila Tejpar, deux rivales au titre du trophée ERC Ladies, sont respectivement troisième et quatrième à 20.2 secondes de distance. Le coéquipier de Griebel, Orhan Avcioglu, membre du Toksport WRT, a quitté la route lors de la SS4.

Abarth Rally Cup prêt pour la décision finale
La première Coupe Abarth Rally à se dérouler dans le cadre du Championnat d’Europe des Rallyes FIA sera décidée dimanche après le match retour, après la retraite des rivaux Andrea Nucita et Dariusz Poloński. Nucita s'est arrêté avec un problème électrique peu après avoir quitté le service du matin, alors qu'un problème de pression d'huile a forcé Poloński à garer son rassemblement Abarth 124 pendant la boucle de l'après-midi. Le pilote local Mátyás Nagy, rival de Nucita et Poloński dans la catégorie ERC2, a été retardé par une faute et une crevaison et n’a pas pu terminer la course de la journée.

10 MEILLEURES POSITIONS PROVISOIRES (après sept étapes, 107,14 km)
1 Alexey Lukyanuk (RUS) / Alexey Arnautov (RUS) Citroën C3 R5 1h06m39.4s
2 Chris Ingram (GBR) / Ross Whittock (GBR) ŠKODA Fabia R5 + 44.4s
3 Frigyes Turán (HUN) / László Bagaméri (HUN) ŠKODA Fabia R5 + 1m05.6s
4 Filip Mareš (CZE) / Jan Hloušek (CZE) ŠKODA Fabia R5 + 1m12.4s
5 Callum Devine (IRL) / Brian Hoy (IRL) Hyundai i20 R5 + 3m39.5s
6 Norbert Herczig (HUN) / Ramón Ferencz (HUN) Volkswagen Polo GTI R5 + 4m25.0s
7 novembre 2015 (HUN) / Tamás Kürti (HUN) ŠKODA Fabia R5 + 5m03.1s
8 Albert von Thurn und Taxis (DEU) / Bernhard Ettel (AUT) ŠKODA Fabia R5 + 5m39.0s
9 Sean Johnston (États-Unis) / Alex Kihurani (États-Unis) Citroën C3 R5 + 6m04.4s
10 Erik Cais (CZE) / Jindřiška Žáková (CZE) Ford Fiesta R2T + 8m14.4s

FIA ERC3: Erik Cais (CZE) / Jindřiška Žáková (CZE) Ford Fiesta R2T
ERC Ladies 'Trophy: Ekaterina Stratieva (BGR) Peugeot 208 R2

Le flux d'actualités de la première journée est disponible ici: https://youtu.be/ku9COFHZT2I

Live timing et résultats: https://www.fiaerc.com/live-timing/

Championnat d'Europe de rallye

ERCSAISON 2019SportRallies1SportEuropean Rally ChampionshipRalliesSEASON 2019ERC00Samedi 9 novembre 2019 – 20h52Samedi 9 novembre 2019 – 20h52

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*