ERC – Solans vole la victoire des Canaries après un chagrin local

Nouvelles sportives

Nil Solans a décroché une deuxième victoire en autant de départs en Championnat d’Europe FIA ​​des Rallyes (ERC) cette saison, après que l’as local Luis Monzón ait connu des ennuis au Rally Islas Canarias aujourd’hui.

Solans – de retour dans la série après avoir raté la deuxième manche en raison de difficultés financières – a terminé la première manche complète avec quelques secondes de retard sur Mónzon, qui avait pris la tête tôt vendredi.

Des problèmes de réglage ont d’abord gêné Solans le matin de l’ouverture et il a eu du mal à empêcher les pneus avant de sa Volkswagen Polo GTI R5 de surchauffer, bien que la situation se soit améliorée après quelques ajustements pratiques en service.

Monzón avait l’air bien pour son quatrième triomphe au Rally Islas Canarias en devançant Solans de 3,0 secondes lors de la première manche de samedi, mais le désastre s’est produit lors du tout prochain test.

L’homme de 56 ans a découvert une vis qui s’était introduite dans l’un des pneus de sa Škoda Fabia Rally2. Pas le temps de changer de roue avant l’étape et le pneu a fini par céder après 4,3 km, plongeant Monzón dans l’abandon.

Solans s’empare alors de la première place et devance de 10 »4 le pilote Citroën C3 Rally2 Yoann Bonato à l’approche de la dernière boucle. Il a connu une conduite sans problème lors des essais de clôture et a remporté la deuxième victoire de la saison avec 11,2 secondes.

« C’est incroyable de gagner ici », s’est réjoui Solans. « Je dois remercier tout le monde, tous mes sponsors et l’équipe également. Cette victoire est absolument pour eux, et sans eux, nous ne pourrions pas y parvenir.

« Nous avions beaucoup de mal avec la voiture parce que nous n’avions ni le temps ni l’argent pour faire un test pré-événement, alors pendant le rallye nous avons changé et amélioré les choses.

« Je veux aller à [the next round in] Pologne, mais voyons si nous pouvons trouver le soutien pour le faire », a-t-il ajouté.

Bonato a été abandonné pour la deuxième place avec le pilote de l’équipe MRF Tyres Škoda, Efrén Llarena.

Llarena a réduit le déficit de Bonato à seulement 0,7 seconde avant la Power Stage avant de devancer son rival lors de la finale pour terminer le rallye dans des temps identiques. Llarena a pris la deuxième place au compte à rebours après avoir réalisé le meilleur temps de la première étape non super spéciale, prenant ainsi la tête du championnat.

Enrique Cruz était le Canarien le mieux classé et a ramené sa Ford Fiesta Rally2 à 12,7 secondes de Bonato pour prendre la quatrième place. Il avait 45,3 secondes d’avance sur le rookie de Škoda Pep Bassas, qui a fêté son meilleur résultat en ERC.

Simone Campedelli a eu un événement mitigé. Le pilote italien a décroché sa première victoire d’étape depuis le Rally di Roma Capitale 2019 samedi, mais a glissé sa Fabia chaussée de MRF dans une barrière armco peu de temps après et est passé de la troisième à la neuvième place au général.

Malgré le hayon de la voiture qui s’est ouvert dans l’ES10, Campedelli a riposté pour prendre la cinquième place, terminant à 1min 28.0sec du leader. Javier Pardo a perdu deux places dans l’après-midi pour terminer à 18,1 secondes après avoir soigné un problème de turbocompresseur sur sa Fabia.

Simone Tempestini a dépassé Norbert Herczig dans le dernier souffle pour prendre la huitième place avec seulement 1,8 seconde alors qu’Alberto Battistolli complétait le top dix. Tous trois pilotaient des voitures Škoda.

Simon Wagner a récupéré le maximum de points bonus de la Power Stage après avoir redémarré après son accident de samedi. Malheureusement, son collègue Fabia, Grzegorz Gzryb, n’a pas eu autant de chance en sortant de la route dans l’ES9.

Joan Vinyes et Igor Widlak étaient les seuls finissants en ERC Open et ERC3 et ont donc remporté les honneurs dans leurs classes respectives. Le Français Laurent Pellier a remporté les catégories ERC4 et Junior ERC, tandis que Paulo Soria a dominé le Clio Trophy by Toksport WRT Standings.

La série revient au gravier pour le Rallye de Pologne le mois prochain. Le quatrième tour est basé à Mikołajki du 10 au 12 juin.

Championnat d’Europe des rallyes

ERCRally Islas CanariasSAISON 2022SportRallies1SportChampionnat d’Europe des RallyesRalliesSAISON 2022ERCRally Islas Canarias00Samedi 14 mai 2022 – 22h53Samedi 14 mai 2022 – 22h53

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*