ERT – Questions / Réponses avec Jérôme Roussel

Nouvelles sportives

Q: En tant que responsable régional des rallyes FIA, pouvez-vous nous dire en quoi consiste le trophée européen des rallyes, pourquoi a-t-il été créé et quelle est sa place dans la hiérarchie du championnat de rallye?

«L’ERT est vraiment la compétition de rallye internationale la plus accessible. Il a été créé pour faire face à la densité exceptionnelle de rallyes – et de pilotes – en Europe. Tout au long de la saison, les pilotes ont de nombreuses occasions de se qualifier, le calendrier 2018 prévoyant 33 événements dans 22 pays.

“Je dirais que l'ERT représente une réelle opportunité pour ceux qui sont peut-être un peu fatigués de toujours participer aux mêmes rallyes, de toujours rencontrer les mêmes personnes. Cela vous permet de découvrir de nouveaux horizons, de faire face à de nouveaux rivaux et de vous mesurer à de nouvelles étapes. C'est aussi le véritable esprit de notre sport.

«Et à la fin, il y a l'objectif ultime: se qualifier pour la finale. En un week-end, les principaux titres ERT seront joués. Il n'y aura pas de place pour les erreurs et cela rend les choses très excitantes. "

Q: Cette année, la finale se tiendra au Portugal pour la deuxième année au Rallye Casinos do Algarve avec une liste d’inscriptions plus longue que celle de 2017. Que fait-on pour aider les concurrents à participer à la finale de la saison?

«En effet, nous devons tout d’abord remercier la FPAK et l’Automobile Club de Algarve pour leur implication et leur volonté de faire de la finale de l’ERT une grande fête du rallye amateur. Les organisateurs ont déployé d’énormes efforts pour encourager les concurrents à venir. C’est une fantastique récompense pour eux de voir une dizaine de nationalités au début de leur épreuve.

«Certains d’entre eux viennent de Turquie, de Russie ou de Grande-Bretagne. C’est donc l’Europe au sens le plus large du terme qui se réunira au Portugal ce week-end.

«Du côté de la FIA, nous avons intensifié la promotion et la communication autour de l'événement. Cela augmentera la notoriété d'ERT chez les concurrents. Ce n'est que le début de nos efforts, mais nous constatons déjà qu'ils sont récompensés. ”

Q: Quels sont les projets pour l’avenir du FIA European Rally Trophy?

«Nous travaillons très étroitement avec les membres de la commission du rallye et avec les coordinateurs des sept zones ERT. Gilbert Giraud, Ediz Atabey, Janis Krastins, Étienne Massillon, Johannes Fraas, Mike Broad, Andy Millns, Tomas Kunc et Pedro Melvill sont très passionnés, tous des bénévoles et s’engagent énergiquement à rester en contact permanent avec les différents intervenants.

«Notre objectif est de simplifier au maximum les règles afin que ERT soit un concours accessible aux organisateurs et aux concurrents. L'année prochaine, le calendrier sera sensiblement le même que cette année.

«En ce qui concerne la finale, la commission du rallye a accepté la candidature d'un nouveau rallye, plus central en Europe et qui encouragera donc la participation de nombreux concurrents. Comme ceux du Rallye Casinos do Algarve, les organisateurs sont vraiment déterminés à organiser un événement extraordinaire, auquel tout pilote de rallye voudrait participer. Nous dévoilerons le nom de ce rallye dans quelques jours! »

Trophée Européen des Rallyes

ERTSAISON 2018SportRallies1SportEuropean Rally TrophyRalliesSEASON 2018ERT00Mardi 13 novembre 2018 – 12h01Mardi 13 novembre 2018 – 12h01

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*