F1 – Bottas en pole pour le GP d’Émilie-Romagne devant Hamilton

Nouvelles sportives

Valtteri Bottas a battu Lewis Hamilton de moins d’un dixième de seconde pour s’emparer de la pole position à Imola pour le Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Hamilton semblait être aux commandes après avoir pris la pole provisoire avec son premier tour de Q3, mais dans les derniers runs, Bottas a trouvé plus de rythme dans le premier secteur pour se préparer pour un tour qui a devancé son coéquipier par la petite marge de 0,097s même si Hamilton s’est également amélioré. La troisième place de la séance est revenue à Max Verstappen de Red Bull avec Pierre Gasly quatrième pour Alpha Tauri.

Bottas a pris la première place en Q1, le Finlandais signant un temps de 1: 14.221. Son coéquipier Mercedes Hamilton a suivi en P2 malgré la suppression d’un dernier tour en vol pour une infraction aux limites de piste au virage 9, tandis que Verstappen a fait un travail léger de la séance d’ouverture avec un tour de 1: 15.034 qui s’est avéré assez bon pour P3 à la fin de le segment.

Mais c’était moins simple pour Alex Albon. Le pilote thaïlandais a pris la 8e place avec un tour de 1: 15,539, mais le temps a été rapidement supprimé en raison d’une infraction aux limites de piste à Acque Minerale. Cela l’a laissé en P19 et nécessitant un flyer final sans erreur. Et bien qu’Albon ait de nouveau flirté avec les limites au même endroit, cette fois, il a compté le tour et il est passé en Q2 en P8 avec un temps de 1: 15.402.

Cependant, Kimi Räikkönen n’a pas pu échapper. Le pilote Alfa Romeo a sauté en sécurité avec son dernier flyer, mais il a rapidement chuté en P18 car son temps a été supprimé pour une violation des limites de piste dans le virage 15. Il est sorti derrière les voitures Haas de Romain Grosjean et Kevin Magnussen. Derrière Räikkönen, Latifi a été éliminé en P19 devant la deuxième Alfa Romeo d’Antonio Giovinazzi.

Au début de la Q2, Mercedes, Ferrari et Red Bull ont envoyé leurs pilotes sur des pneus moyens et c’est encore Bottas qui a été le plus rapide de la séance, le tour du Finlandais en 1: 14,585 devançant Hamilton d’un peu moins de six centièmes de seconde.

La progression vers le dernier segment de la séance a de nouveau été délicate pour les Bulls, bien que cette fois ce soit Verstappen qui a rencontré des problèmes. Lors de son premier tour de vol, il a signalé une perte de puissance et a été contraint de se retirer dans la voie des stands sans temps au tableau. Une bougie d’allumage défectueuse a été rapidement diagnostiquée et bien que le remède ait été simple, il n’a laissé au Néerlandais qu’une seule occasion de sceller une place en Q3.

Il n’a cependant commis aucune erreur et un solide tour de 1: 14.974, monté sur des pneus moyens, l’a propulsé en P6.

Albon, quant à lui, s’est assis en P11 après son premier match sur les médiums et il a été renvoyé à nouveau sur des softs pour sceller sa place en Q3. Encore une fois, il n’y a pas eu d’erreur et Albon a scellé sa place avec un tour de 1: 14.745 qui était assez bon pour P4 derrière Pierre Gasly d’AlphaTauri.

En P11, cependant, Sergio Pérez de Racing Point a raté la Q3 d’un centième de seconde seulement alors que Lando Norris de Mclaren passait devant. Derrière Pérez, Esteban Ocon de Renault est sorti en P12 devant George Russell de Williams, Sebastian Vettel de Ferrari et Lance Stroll de Racing Point.

Dans les premiers runs de Q3, Verstappen a pris une confortable troisième place alors que Hamilton prenait la pole provisoire devant Bottas.

C’est le pilote finlandais Mercedes qui a profité de la dernière manche, cependant, un secteur violet le plaçant pour un tour qui lui a permis de décrocher la pole 0.097s devant Hamilton.

Verstappen a également amélioré son flyer final, trouvant près de trois dixièmes de seconde, et il a pris la troisième place sur la grille avec un tour de 1: 14.176.

Au début de la séance finale, Albon a une fois de plus franchi les limites de la piste, cette fois à la chicane Variante Alta. Son temps a été supprimé et avant les derniers runs, il s’est assis en P10, sans temps au tableau.

Cependant, le pilote thaïlandais a réussi son dernier flyer pour remporter la P6 derrière Pierre Gasly, quatrième d’AlphaTauri, et Daniel Ricciardo de Renault. Derrière Albon, Leclerc prend la septième place pour Ferrari devant le deuxième AlphaTauri de Daniil Kvyat et les McLaren de Lando Norris et Carlos Sainz.

Grand Prix FIA de Formule 1 d’Émilie-Romagne 2020 – Qualifications
1 Valtteri Bottas Mercedes 1: 13.609 6240.084
2 Lewis Hamilton Mercedes 1: 13,706 0,097 6239,768
3 Max Verstappen Red Bull / Honda 1: 14,176 0,567 6238,249
4 Pierre Gasly AlphaTauri / Honda 1: 14,502 0,893 6237,207
5 Daniel Ricciardo Renault 1: 14,520 0,911 6237,149
6 Alexander Albon Red Bull / Honda 1: 14,572 0,963 6236,984
7 Charles Leclerc Ferrari 1: 14.616 1.007 6236.844
8 Daniil Kvyat AlphaTauri / Honda 1: 14.696 1.087 6236.590
9 Lando Norris McLaren / Renault 1: 14.814 1.205 6236.217
10 Carlos Sainz McLaren / Renault 1: 14,911 1,302 6235,911
11 Sergio Pérez Racing Point / Mercedes 1: 15,061 0,476 6235,440
12 Esteban Ocon Renault 1: 15,201 0,616 6235,002
13 George Russell Williams / Mercedes 1: 15,323 0,738 8234,621
14 Sebastian Vettel Ferrari 1: 15,385 0,800 10234,428
15 Lance Stroll Racing Point / Mercedes 1: 15,494 0,909 6234,090
16 Romain Grosjean Haas / Ferrari 1: 15.918 1.697 10232.782
17 Kevin Magnussen Haas / Ferrari 1: 15,939 1,718 11232,718
18 Kimi Räikkönen Alfa Romeo / Ferrari 1: 15,953 1,732 10232,675
19 Nicholas Latifi Williams / Mercedes 1: 15,987 1,766 12232,571
20 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo / Ferrari 1: 16.208 1.987 8231.896

Championnat du monde de Formule 1 FIA

F1Saison 2020SportCircuit1SportFIA Formula One World ChampionshipCircuitSEASON 2020F101Samedi 31 octobre 2020 – 15h52Samedi 31 octobre 2020 – 15h52

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*