F1 – Hamilton remporte la victoire dominante au Qatar devant Verstappen alors qu’Alonso monte sur le podium

Nouvelles sportives

Lewis Hamilton de Mercedes a remporté une victoire dominante au Grand Prix du Qatar pour réduire l’écart au titre des pilotes avec Max Vesratppen à huit points, alors que le pilote Red Bull en tête du championnat s’est remis d’une pénalité de cinq places sur la grille pour terminer deuxième et prendre le point du plus rapide. genoux. Fernando Alonso d’Alpine a terminé troisième pour marquer son premier podium depuis le Grand Prix de Hongrie 2014.

Le poleman Hamilton s’est bien échappé au départ de la course et a rapidement commencé à établir une solide avance en tête du peloton. Derrière lui, la récupération de Verstappen après une pénalité de cinq places pour ne pas avoir tenu compte des doubles drapeaux jaunes en Q3 après un incident impliquant Pierre Gasly d’AlphaTauri a été fondée sur une superbe escapade lorsque les lumières se sont éteintes.

Parti septième derrière Mercedes Valtteri Bottas, qui avait également perdu trois places sur la grille pour une infraction similaire, Verstappen a été le plus rapide à sortir des blocs au départ, se glissant entre Bottas et Carlos Sainz de Ferrari alors qu’ils se dirigeaient vers le virage 1. Et après s’être embrassé la ligne intérieure dans le virage d’ouverture, il s’est retrouvé en P4 après le virage 2, malgré le fait qu’il ait soulevé la poussière lorsque Fernando Alonso d’Alpine s’est éloigné à l’approche du sommet.

Il a rapidement commencé à se rapprocher de Gasly, qui a pris son premier départ en première ligne après avoir été propulsé sur la grille par les pénalités ailleurs. Et au cinquième tour, il a fait passer la dame devant Alonso pour remporter la deuxième place, à 3,7 secondes de Hamilton.

Plus loin, le coéquipier de Versatppen, Sérgio Pérez, était également en marche et après avoir dépassé Esteban Ocon au neuvième tour, le pilote Red Bull était jusqu’à la sixième place. Gasly a ensuite été dépassé par le Mexicain en charge.

Pérez a maintenant commencé à chasser Lando Norris de McLaren. Les pneus tendres du pilote McLaren commençaient à faiblir et l’homme Red Bull a pris la quatrième place en dépassant le Britannique au début du tour 18.

Verstappen a ensuite effectué sa première visite dans la voie des stands à la fin du 17e tour, chaussant des pneus durs dans un arrêt de 2,2 secondes. Mercedes a répondu au tour suivant et après un passage rapide similaire aux pneus durs, il est revenu en tête, sur toute la longueur du stand, juste devant son rival néerlandais.

Pérez s’est arrêté à la fin du 19e tour et après avoir chaussé des pneus durs, il a recommencé à faucher l’ordre, remontant en P5 au 28e tour, derrière Alonso.

Il a attaqué au début du tour suivant et après avoir feint à droite, ce qui a amené Alonso à couvrir agressivement, Pérez a plongé à gauche et est allé à l’extérieur de l’Alpine par le virage 1. Alonso s’est accroché à sa ligne et la paire a traversé les virages deux et Trois roues à roues. Cependant, armé d’une meilleure sortie de Three, Pérez a réussi à dépasser pour prendre la quatrième place.

À l’avant, cependant, Hamilton était à l’aise et détenait un écart de sept secondes sur Verstappen à la fin du 33e tour. Bottas était cependant en difficulté, victime d’une crevaison au 34e tour. cela a permis à Sergio de se rapprocher et de dépasser l’homme Mercedes pour remporter la troisième place. Bottas est revenu dans la voie des stands mais après un arrêt de 11 secondes pour pneus durs et un nouveau nez, le Finlandais a rejoint la P14.

Au 40e tour, Hamilton avait 8,5 secondes d’avance sur Verstappen, Pérez à 52,8 secondes de son coéquipier. Alonso occupait désormais la quatrième place devant Norris, avec la deuxième Alpine d’Esteban Ocon en sixième place devant Lance Stroll d’Aston Martin et les Ferrari de Sainz et Charles Leclerc. Vettel a tenu 10e place devant Gasly qui avait effectué un deuxième arrêt au stand.

Verstappen a effectué son deuxième arrêt au stand à la fin du tour 41, chaussant des pneus médium dans un superbe arrêt de 2,1 secondes. Pérez a suivi quelques instants plus tard et lui aussi a opté pour les médiums, rejoignant en P7 avec Stroll, Ocon et Norris.

Stroll a été expédié rapidement, puis le Mexicain a attaqué Ocon au début du tour 48. Il a dépassé le Français à l’extérieur dans le virage 1 et bien que le Français ait essayé de riposter, la résistance était vaine et Pérez a pris la 5e place. Il était cependant à 15 secondes de Fernando Alonso avec Norris toujours en chemin en P4.

La course a ensuite pris un autre tournant dans les derniers tours alors que Norris et les deux pilotes Williams, qui tentaient tous deux des courses à un seul arrêt, ont subi des crevaisons à l’avant gauche similaires à celle qui a finalement causé l’abandon de Bottas.

Les dommages à Norris n’étaient pas graves et le pilote McLaren a pu retourner aux stands. Il est cependant tombé à la neuvième place et Pérez a été propulsé à la quatrième place, 11 secondes derrière Alonso. George Russell de Williams était le prochain à souffrir et lorsque son coéquipier Nicholas Latifi est sorti de la piste et que sa voiture s’est avérée difficile à récupérer, le VSC a été déployé.

Perez n’était qu’à six secondes d’Alonso sous le drapeau jaune, mais avec un seul tour de course restant lorsque la piste est finalement redevenue verte, le pilote mexicain a été contraint de se contenter de la quatrième place derrière Alonso, qui a décroché son premier podium en sept ans.

Devant Hamilton a pris le drapeau à damier pour remporter sa septième victoire de la saison. Derrière lui, Verstappen s’est assuré le point supplémentaire offert en chaussant des pneus tendres pour un dernier tour de 1:23.196. Son classement P2 et ce point supplémentaire signifient qu’il a désormais huit points d’avance sur Hamilton à deux courses de la fin. Dans la bataille des constructeurs, Mercedes devance désormais Red Bull de cinq points.

Derrière les quatre premiers, Ocon a terminé quatrième pour Alpine, avec 25 points d’avance sur AlphaTauri dans la bataille pour la cinquième place du championnat des constructeurs, devant Lance Stroll d’Aston Martin et les Ferrari de Sainz et Leclerc. Norris a terminé neuvième et le dernier point est allé à Sebastian Vettel dans la deuxième Aston.

Grand Prix FIA de Formule 1 du Qatar 2021 – Course
1 Lewis Hamilton Mercedes 57 1:24’28.471
2 Max Verstappen Red Bull/Honda 57 1:24’54.214 25.743
3 Fernando Alonso Alpine/Renault 57 1:25’27.928 59.457
4 Sergio Pérez Red Bull/Honda 57 1:25’30.777 1’02.306
5 Esteban Ocon Alpine/Renault 57 1:25’49.041 1’20.570
6 Lance Balade Aston Martin/Mercedes 57 1:25’49.745 1’21.274
7 Carlos Sainz Ferrari 57 1:25’50.382 1’21.911
8 Charles Leclerc Ferrari 57 1:25’51.597 1’23.126
9 Lando Norris McLaren/Mercedes 56 1:24’29.186 1 tour /0.715
10 Sebastian Vettel Aston Martin/Mercedes 56 1:24’34.067 1 tour /5.596
11 Pierre Gasly AlphaTauri/Honda 56 1:24’39.660 1 tour /11.189
12 Daniel Ricciardo McLaren/Mercedes 56 1:25’02.071 1 tour /33.600
13 Yuki Tsunoda AlphaTauri/Honda 56 1:25’02.397 1 tour /33.926
14 Kimi Räikkönen Alfa Romeo/Ferrari 56 1:25’05.206 1 tour /36.735
15 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo/Ferrari 56 1:25’29.614 1 tour /1’01.143
16 Mick Schumacher Haas/Ferrari 56 1:25’31.192 1 tour /1’02.721
17 George Russell Williams/Mercedes 55 1:24’46.509 2 tours /18.038
18 Nikita Mazepin Haas/Ferrari 55 1:25’08.856 2 tours /40.385
Nicholas Latifi Williams/Mercedes 50 1:15’59.831 Pneu
Valtteri Bottas Mercedes 48 1:12’40.238 Retraités

Championnat du monde de Formule 1 de la FIA

F1SAISON 2021SportCircuit1SportFIA Formula One World ChampionshipCircuitSAISON 2021F101Dimanche 21 novembre 2021 – 19h17Dimanche 21 novembre 2021 – 19h17

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*