F2 – Conférence de presse après le reportage

Nouvelles sportives

Paroles de Latifi, Ghiotto et Sette Câmara

Formule 2 de la FIA: Bienvenue à la conférence de presse de la Formule 2 de la FIA d’aujourd’hui tenue à l’issue de la Feature Race au Bahrain International Circuit. Le vainqueur de la course Nicholas Latifi pour DAMS se joint à nous aujourd'hui. En deuxième place, nous avons Luca Ghiotto pour UNI-Virtuosi Racin et en troisième place, Sérgio Sette Câmara, également pour DAMS. À commencer par vous, Nicholas, après une qualification difficile hier et un arrêt au stand lent aujourd'hui, vous n’avez pas eu la vie facile pour vous ce week-end. Cette victoire doit être vraiment spéciale…

Nicholas Latifi: Absolument. Il n’ya pas de meilleur moyen de commencer: première victoire de la saison, je suis vraiment heureux! Les qualifications, évidemment, j’étais à l’avant pour la plupart et finalement je suis tombé à la quatrième place, ce qui était décevant. Je partais toujours du début et la Formule 2 est tout ce dont nous avons vraiment besoin – surtout sur une piste comme celle-ci. La course fait une grande différence. Au cours des essais hivernaux, nous avons travaillé très fort pour que la voiture soit la meilleure possible et que tout soit bon. Nous étions assez confiants avec le rythme de la course. Bien sûr, nous n’avons pas rendu les choses faciles avec l’arrêt aux stands. C’est la première course de la saison, c’est humain, vous savez. Heureusement, ils m'ont donné une excellente voiture, j'ai donc eu le tempo pour revenir à l'avant. Le travail acharné a porté ses fruits et j'étais heureux de pouvoir les récompenser avec cette victoire.

Formule 2 de la FIA: Après cet arrêt au stand, vous sentiez-vous en colère, frustré…?

Nicolas: Je pense que je l'ai gardé assez calme. Je savais que Louis et Nyck avaient marqué trois tours avant moi. J'ai supposé qu'ils allaient être juste devant ou juste derrière moi quand je suis sorti. Je savais que mes pneus allaient être plus frais, nous étions donc plus préoccupés par Luca car il était le plus rapide en piste. J'étais juste patiente et je passais mon temps à passer devant ces gars-là le plus rapidement possible pour créer un fossé avec Luca.

Formule 2 de la FIA: Luca, passons maintenant à vous. Diriez-vous que vous êtes satisfait de votre rétablissement ou est-ce une frustration pour aujourd'hui?

Luca Ghiotto: bien, la frustration est plus grande que la satisfaction aujourd'hui. Nous avons eu un problème au début. Je pourrais dire que nous avons eu la chance de commencer, mais bien sûr, lorsque vous perdez tant de places au départ, vous savez que la course va être difficile, surtout lorsque vous courez derrière d’autres voitures, les pneus se dégradent plus rapidement. À la fin, nous avions un bon rythme et je pense que tout le temps que nous avons perdu contre Nicholas était principalement au début de la course. Je pense que notre rythme était le même. Cela aurait pu être un combat serré sans problème au début. DAMS a toujours été performant lors des essais et s’il faut regarder la distance parcourue, c’est lui.

FIA Formula 2: Dans la dernière partie de la course, qui a été votre regard sur: Nicholas ou Sérgio [Sette Câmara]?

Luca: Au début, c’était Nicholas parce que j’étais capable de reprendre la deuxième place avant l’arrêt aux stands, mais je ne sais pas si quelque chose s’est mal passé ou si les autres pilotes ont été beaucoup plus rapides avec des pneus plus tendres car je suis revenu en P6 après mon pit stop. Tout de suite, je pensais que les gars devant moi devaient encore faire la queue, mais mon ingénieur m'a dit qu'ils s'étaient dressés et que je devais donc les dépasser. Je pense qu'il y a pas mal de choses à regarder après la course, mais dans l'ensemble je suis content.

FIA Formula 2: Sergio, passons à vous. Vous avez eu une qualification difficile hier et un départ difficile aujourd'hui. Est-ce que P3 vous satisfait?

Sérgio Sette Câmara: Ouais absolument. Tout ce que je voulais faire ici était de marquer de gros points. Vous devez quitter le Bahrein avec un bon nombre de points. Cela renforce votre confiance pour le reste de la saison et vous gérez un niveau de confiance que vous souhaitez apporter à chaque session et à chaque tour. Les essais libres étaient intéressants pour cela, mais mon erreur en quali m'a un peu apaisé. J'ai eu un début bizarre et perdu des positions: je pense que j'avais 13 ansth à la fin du tour 1. Je pensais déjà que nous pourrions remonter dans le top 8. Je suis finalement monté sur le podium, je ne peux donc pas me plaindre. Je suis content de moi-même car je n’ai commis aucune erreur aujourd’hui et j’ai gardé ma tête dans la course. Tous les éloges vont à l'équipe parce que notre rythme de course était tout simplement supérieur. Je viens de conduire le mieux que je pouvais. La voiture était vraiment bonne.

FIA Formula 2: beaucoup d'éloges à l'équipe. DAMS a emmené ses 2 pilotes sur le podium aujourd'hui. Comment voyez-vous le reste de la saison?

Sérgio: C'est super excitant de nous voir tous les deux sur le podium aujourd'hui. Bien sûr, je voulais être le premier. Comme Nicky l'a dit: nous avons beaucoup travaillé l'hiver et il y a toujours un doute avant le premier tour. Avoir un bon résultat, c'est génial. L’année dernière, j’ai vécu une expérience similaire avec Carlin, mais maintenant, c’est avec DAMS. Cela montre que nous avons bien travaillé, beaucoup et de manière intelligente.

Formule 2 de la FIA: Nicholas, revenant vers vous. Vous avez eu du mal au début de l’année dernière sur et en dehors de la piste. À quel point ce résultat at-il une incidence sur le bon déroulement de cet hiver?

Nicolas: Oui, exactement. Le début de l’année dernière n’était pas idéal: nous avons perdu les tests de pré-saison et même lorsque je suis redevenu sain, les deux premiers tiers de l’année, nous étions bien loin du rythme, en essayant de nous adapter à la nouvelle voiture. À partir de Budapest, les choses ont commencé à claquer un peu plus et la performance était de retour à ce qu'elle aurait dû être. Pour moi, l’objectif de cette saison ne faisait que commencer là où j’avais laissé l’an dernier. Pendant l'hiver, j'ai souvent répété dans mes interviews que j'espérais que si je pouvais commencer cette saison là où nous étions l'année dernière, il n'y avait aucune raison pour que nous ne puissions pas nous battre pour le championnat. Je suis très très heureux aujourd'hui.

Championnat de Formule 2

Course de Bahrein F2F2SAISON 2019SportCircuit1SportFormule de Formule 2CircuitSEASON 2019Race of Bahrain F2F201Samedi 30 mars 2019 – 16h54Samedi 30 mars 2019 – 16h54

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*