F2 – Conférence de presse de la course post-sprint

Nouvelles sportives

Pensées d'Hubert, Delétraz et Matsushita

FIA Formula 2: Bonjour et bienvenue à la conférence de presse avec les trois premiers de la course FIA ​​Formula 2 Sprint d'aujourd'hui à Monaco. Anthoine Hubert, vainqueur de la course, pour BWT Arden, rejoint Louis Delétraz pour Carlin en deuxième position et Guanyu Zhou pour UNI-Virtuosi Racing en troisième position. Anthoine, votre première victoire en Formule 2, mais à quel point était-il tendu à l'intérieur de la voiture?

Anthoine Hubert: Oui, c'était assez tendu, une course difficile, surtout à la fin. Je peux encore sentir mon cœur battre très fort pour être honnête! Je suis très heureux de cette première victoire, surtout à Monaco. Je pense qu'il n'y a pas de meilleur endroit pour obtenir ma première victoire, sauf peut-être Le Castellet [laughs]. Un grand merci à mon équipe. Tout le monde a travaillé très fort. Hier était une course difficile mais ils ont fait du bon travail aujourd'hui. Je suis vraiment content de conduire pour eux et de partager ces bons souvenirs avec eux.

FIA Formula 2: Parlez-nous des derniers tours où Louis vous mettait la pression, en particulier en sortant du dernier virage quand il a eu une course.

Anthoine: Je savais qu'il allait se battre pour me relever, surtout quand j'ai commencé à me battre avec des pneus parce qu'à Monaco, les pneus ne se dégradent pas autant, mais heureusement pour moi, la sécurité était insuffisante. des voitures! À la fin, j’ai eu du mal avec mes pneus arrière et il m’attrapait beaucoup, me mettant beaucoup de pression. J'ai perdu le contrôle deux fois à la sortie d'un virage et j'ai légèrement touché le rail dans la piscine. Cela n'aidait pas la traction, surtout dans le dernier virage. Je savais que la victoire était entre mes mains car il est très difficile de doubler ici. Pourtant, il [Louis] presque fait et mon ingénieur était un peu en colère contre moi pour faire battre son coeur si fort [laughs]!

FIA Formula 2: Eh bien, félicitations aujourd'hui. Louis, deuxième place. Vous mettez beaucoup de pression sur cette course, il vous suffit de nous parler des dernières étapes de votre point de vue.

Louis Delétraz: C'était une super course. Le départ pour moi a été assez difficile, nous n’avons pas pris le rythme tout de suite. C'était très difficile de lutter contre le survirage dans la voiture, ce qui n'est jamais très amusant à Monaco. La voiture s’est calée et après, j’avais vraiment un bon rythme pour revenir à Anthoine, mais il tenait définitivement à garder l’écart jusqu’au dernier tour où je pensais être proche, surtout quand je franchissais la ligne. Je suis très heureux du premier podium de l'année, je le voulais plus tôt, mais j'espère que nous pourrons profiter de ce moment pour lancer notre saison maintenant.

FIA Formula 2: Juste dans ce dernier tour, quand vous êtes arrivé à côté de lui, pensiez-vous l'avoir fait ou saviez-vous que la ligne est arrivée trop tôt?

Louis: J'ai vu la ligne alors je savais que je n'avais pas gagné, mais je me suis dit: "Waouh, c'était vraiment proche!" Je pense que s’il y avait un tour de plus, j’aurais peut-être pu prendre P1. Je poussais vraiment et poursuivais Anthoine. Quand il touchait les balustrades, je pouvais vraiment voir les étincelles jaillir sur mon visage, c’est à quelle distance je me tenais derrière lui.

Formule 2 de la FIA: Bien joué aujourd'hui. Guanyu, passons à vous. Votre deuxième podium de la saison. Il semble que la troisième place soit arrivée au début et qu’elle s’éclate bien.

Guanyu Zhou: Oui, après la course d'hier, nous avons parlé du rythme et du bon départ. Normalement, je suis assez bien avec le début, donc le plan était d'obtenir le saut, ce que j'ai fait, puis au tour 1, j'ai été touché par Artem. [Markelov] et le poids était un peu effrayant. À cause de cela, il y avait beaucoup de survirage dans les coins. Dans les premiers tours, j’ai pensé que j’aurais peut-être eu une crevaison, mais à la fin c’était bien, j’étais sensible. L'avoir derrière moi pendant toute la course est sans aucun doute l'une de mes courses les plus intenses jusqu'à présent. Je savais qu'il y allait, c'est la seule course de F2 qu'il est prévu de faire. Je devais juste couvrir ma position et ne faire aucune erreur. Il a été enfermé à plusieurs reprises après le redémarrage de la voiture de sécurité, ce qui m'a permis d'attaquer. Au final, la course a très bien fonctionné, notamment lors des quatre derniers tours. J'ai vu Anthoine qui se débattait et qui se battaient. Tout s'est rapproché, puis Artem a commencé à réduire l'écart que j'avais créé. C'était donc vraiment intense. Je suis vraiment heureux. C'est la première fois que je viens ici à Monaco et je ne m'attendais pas à être sur le podium au début du week-end. Félicitations aux gars du podium.

FIA Formule 2: Nous savons qu'il est difficile de doubler ici, mais lorsque vous avez terminé sur les deux premières places lorsque Artem était derrière vous, pensiez-vous toujours que vous pourriez faire un geste tout en défendant? Quel était votre état d'esprit à cette époque?

Guanyu: Pour être honnête, j’essayais simplement de garder ma position et d’attendre de voir s’il se passait quelque chose, car avec un tel circuit, je savais que si je tentais de bouger et que je faisais une erreur, je risquais de heurter les deux voitures devant, pas seulement la voiture devant moi. J'ai juste essayé de rester en place et d'espérer que quelque chose se passe devant.

FIA Formula 2: Merci beaucoup. Anthoine, revenant à vous. Nous avons vu une bonne régularité jusqu'ici jusqu'à présent cette saison, maintenant couronnée par cette victoire. Quelle sera la clé pour continuer et peut-être même vous lancer dans la course au titre cette année?

Anthoine: Depuis le début de l’année, c’est toujours mon objectif, être cohérent, toujours être dans les points, et quand il ya une opportunité, comme aujourd’hui, de la saisir et d’essayer de décrocher des podiums. Mais je sais que je suis une recrue, je suis dans une équipe qui est en train de reconstruire pour que nous ne soyons pas vraiment forts à chaque fois. J'essaie juste de toujours me battre pour obtenir des points et de monter sur la grille inversée. Nous avons fait de très bonnes courses de long métrage à Bahreïn et à Barcelone, alors je pense que nous pouvons nous battre pour une bonne position dans le championnat. Pour être honnête, je pense qu'il est peut-être un peu optimiste de dire que je me bats pour le titre. Je suis déjà assez loin des leaders et ils ont de l'expérience, en troisième ou quatrième année, alors ce n'est pas facile de défier ces gars. Mais je suis vraiment heureux de notre début de saison. Pour être honnête, je ne m'attendais pas à ce qu'il en soit ainsi. Je pensais que nous allions lutter un peu plus, alors je suis vraiment très heureux mais je veux plus. Hier, j'ai terminé P8, mais je n'étais pas du tout content parce que je pensais que nous aurions dû faire beaucoup mieux. J'en demande plus et j'espère que d'autres viendront bientôt. Plus de podiums et peut-être plus de victoires.

Championnat de Formule 2

F2Race de Monaco F2SAISON 2019SportCircuit1SportFormule de Formule 2CircuitSEASON 2019F2Race of Monaco F201Samedi 25 mai 2019 – 21h02Samedi 25 mai 2019 – 21h02

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*