F2 – Conférence de presse post-sprint

Nouvelles sportives

FIA Formula 2: Bonjour et bienvenue à la conférence de presse avec les trois premiers de la FIA Formula 2 Sprint Race ici en Espagne. Nous sommes rejoints par le vainqueur de la course Felipe Drugovich pour MP Motorsport, à la deuxième place est Luca Ghiotto pour Hitech Grand Prix et le troisième est Mick Schumacher pour PREMA Racing. Felipe, votre deuxième victoire de la saison et vous l'avez rendu si facile. Est-ce que c'était comme ça dans la voiture aujourd'hui?

Felipe Drugovich: Bien sûr que non. Vous essayez toujours de créer l'écart et de gérer les pneus, ce qui est vraiment difficile, surtout sur cette piste. La voiture était géniale, donc cela m'a facilité la tâche, et je contrôlais tout, n'utilisant pas beaucoup les pneus. Bien sûr, ici l'avant gauche est le problème principal et je m'occupais de cela. Le résultat montre à quel point nous sommes arrivés avec l'équipe, donc je suis vraiment content.

FIA Formula 2: Vous vous êtes échappé très rapidement, et vous aviez déjà un joli écart à la fin du premier tour. Vous avez continué à étendre cette avance. Y a-t-il déjà eu un moment où vous craigniez d'aller un peu trop vite.

Felipe: Oui, il y en avait en fait. Vous pouvez sentir si vous dépassez la limite du pneu ou non, et je ne pensais pas que je l'étais. J'ai juste continué à faire mon travail. Bien sûr, à la fin, je n'en avais pas autant qu'au début, comme tout le monde, mais l'écart que j'ai creusé au début était vraiment important pour me garder calme et traiter les pneus comme je voulait.

FIA Formula 2: Félicitations, bravo aujourd'hui. Luca, passe à toi. Votre course a semblé un peu plus stressante que celle de Felipe. Pouvez-vous nous parler du départ, et aussi de ce combat avec Callum que vous avez eu au milieu de la course?

Luca Ghiotto: Le départ n'était pas génial, ce qui était malheureusement parce que de Silverstone et d'hier, nous avons toujours eu de bons départs. Aujourd'hui, je devais en avoir un – c'est arrivé. Mais je ne pense pas vraiment que ce soit la clé de ma course. Si vous avez le rythme, vous pouvez toujours dépasser, et je pense que même si j'étais toujours P1 après le premier tour, Felipe allait toujours passer et repartir avec le rythme qu'il avait aujourd'hui. C'était une course un peu stressante, surtout du 7e au 8e au 15e tour, où Callum (Ilott) était vraiment proche de moi. Il a essayé de me dépasser deux fois. Mon front gauche à ce moment-là a été complètement détruit, ce à quoi je ne m'attendais pas honnêtement étant donné que, comme vous l'avez dit auparavant, Felipe poussait assez fort au début et je ne l'étais pas. C'était exprès d'essayer de gérer l'avant gauche et de le mettre en meilleure forme à la fin, mais c'était en fait pire pour moi. Nous devons étudier cela et essayer de comprendre ce qui s'est passé, car ce n'est pas ce que j'avais prévu. Heureusement, au moins pour moi, après le deuxième combat avec Callum, l'avant gauche s'est un peu nettoyé et j'ai pu garder le rythme un peu plus, en particulier pour les voitures derrière. C'était suffisant pour finir P2.

FIA Formule 2: Il y a eu des moments ce week-end où il semblait que vous vous débattiez. Vous avez commencé 20e de la course aux longs métrages. Ensuite, il y a d'autres moments, comme vous le dites, vers la fin de cette course où vous avez l'air fort. Pourquoi donc?

Luca: C'est quelque chose que je ne peux pas vous dire. Nous avons eu un gros problème en qualifications, où quelque chose s'est échappé des stands, alors j'ai roulé avec une voiture cassée, c'est pourquoi nous étions P20. Ensuite, la course d'hier s'est bien passée, je dirais. Aujourd'hui, nous luttions à nouveau. D'accord, j'ai terminé P2, mais si vous prenez Felipe comme référence, nous avons du mal. Nous luttions tous parce que les voitures derrière moi étaient dans un état pire que moi. Ce n'est pas là où je veux être. Je veux être la voiture la plus rapide sur piste, comme le fait chaque pilote. C'est quelque chose sur lequel nous devons travailler. J'ai besoin de travailler aussi bien que j'ai encore du mal à comprendre les nouveaux pneus. Espérons que Spa sera un meilleur week-end pour nous.

FIA Formula 2: Merci beaucoup. Mick, la chance n'était pas vraiment de votre côté hier avec le timing de la voiture de sécurité et la stratégie que vous vouliez. Êtes-vous satisfait de terminer le week-end avec un P3?

Mick Schumacher: Ouais, évidemment. Ce sont de bons points. Bon travail à l'équipe qui a réussi à me donner une voiture avec laquelle j'ai pu être assez proche et réussir à économiser mes pneus jusqu'à la fin. Je pense que le rythme dans le tout dernier tour a montré qu'il nous restait encore un peu de vie des pneus. J'avais un peu peur d'aller au-delà du bord, comme Callum, puis de tomber loin des points. Décidément, je pense qu'après la course d'hier, où même le rythme là-bas au début ne semblait pas trop bon mais en général, si vous le regardez, ce n'est vraiment pas trop mal. Je pense que nous aurions réussi à obtenir quelques places, mais néanmoins, je suis heureux d'être ici maintenant et j'ai hâte d'être à Spa.

FIA Formula 2: Vous avez réussi à battre Callum ce week-end. Avez-vous l'impression qu'il y a encore un défi de championnat que vous pouvez monter cette saison?

Mick: Je me concentre définitivement sur ma conduite les week-ends de course, comment je les aborde et comment j'utilise ce que j'ai. Championnat est un mot qui est très difficile à mettre en contexte pour le moment, car nous sommes à peu près à la moitié de la saison en ce moment. J'attends avec impatience la deuxième partie. Il y a quelques circuits que j'aime beaucoup, comme Spa qui est ma piste préférée. Tous les yeux sont tournés vers cela maintenant. Essayez d'obtenir la meilleure préparation que je peux et faites-le avec de bonnes connaissances.

FIA Formula 2: Merci. Felipe, je reviens juste vers vous. Semblable légèrement à Mick. Je sais que vous attendiez plus de la course d'hier, mais c'est une double victoire pour MP Motorsport ce week-end. Vous sentez-vous dans une position où vous pouvez régulièrement vous battre pour des victoires dans les Feature Race maintenant?

Felipe: On ne sait jamais. Je pense que nous avons fait un pas en avant en tant qu'équipe ce week-end, mais je pense que cela dépend assez de la piste, nous devrons donc voir sur d'autres pistes comment cela va se passer et comment cela va fonctionner. Le but est de se battre pour les courses de traits. Nous devons viser cela et essayer de gagner, essayer d'être en tête. Je ne pense pas que nous puissions prévoir autre chose pour les prochaines courses. Comme vous pouvez le voir, hier, nous avons été très rapides pendant toute la course et aujourd'hui nous avons montré le rythme. Je suis confiant pour les prochaines courses, mais je ne peux rien prévoir.

Championnat de Formule 2

F2Course de Barcelone F2SAISON 2020SportCircuit1SportFormule 2 ChampionshipCircuitSEASON 2020F2Course de Barcelone F201Dimanche 16 août 2020 – 14h22Dimanche 16 août 2020 – 14h22

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*