F2 – Conférence de presse Post-Sprint Race

Nouvelles sportives

PENSÉES DE LUNDGAARD, DELÉTRAZ ET VIPS

FIA Formula 2: Bonjour et bienvenue à la conférence de presse avec les trois premiers de la FIA Formula 2 Sprint Race ici au Mugello. Nous sommes rejoints par le vainqueur de la course Christian Lundgaard pour ART Grand Prix, à la deuxième place est Louis Delétraz pour Charouz Racing System, et troisième est Jüri Vips pour DAMS. Christian, une victoire dominante. Cela compense-t-il un peu ce qui s'est passé hier?

Christian Lundgaard: Je pense que cela montre le rythme que nous avons eu ce week-end. Hier aurait dû être une victoire. Si vous faites prime / option, ou si vous faites option / prime, vous attendez une voiture de sécurité au début ou à la fin … et c'est arrivé à la fin. Cela a profité aux pilotes prime / option. Je ne suis pas trop déçu du résultat d'hier, car je pense toujours que sans la Safety Car, nous aurions fait le travail. Évidemment, cela montrait que nous avions une voiture capable de gagner aujourd'hui et nous l'avons fait. J'ai dit à l'équipe que c'était 17 points ou rien, et nous avons obtenu 17 points. Je suis très satisfait du résultat aujourd'hui.

Formule 2 FIA: la course complète. Vous avez commencé troisième et avez pris un excellent départ pour prendre les devants. Ensuite, votre rythme était incroyable. Vous avez gagné plus de 14 secondes. Êtes-vous surpris d'être si loin du reste du terrain?

Christian: À un moment donné, je me suis dit "maintenant je dois m'occuper des pneus". À chaque fois sur la ligne droite, mon ingénieur me disait l'écart par rapport à P2, et il ne faisait qu'augmenter. À ce moment-là, je roulais juste pour essayer de soigner les pneus jusqu'à la fin. Ces pneus Pirelli semblent ne fonctionner que si vous y mettez suffisamment d'énergie, donc à la fin, quand j'ai commencé à pousser un peu plus, je n'avais tout simplement pas plus d'adhérence. Je pense que c'est la même chose pour tout le monde. Le rythme d'aujourd'hui était excellent. La voiture était super et l'équipe a fait un excellent travail tout le week-end, je ne peux donc pas les remercier assez.

FIA Formula 2: Félicitations aujourd'hui. Louis, un très beau mouvement à l'extérieur d'Artem Markelov pour la deuxième place au début de cette course, et ensuite devoir faire un peu de défense vers la fin de celle-ci également. Comment était cette course de votre point de vue?

Louis Delétraz: C'était une très bonne course. Parti sixième, j'ai pris un très bon départ et j'ai dépassé trois voitures je pense, pour aller directement troisième. Je savais qu'Artem est très expérimenté, mais normalement le rythme n'est pas méga, donc j'ai dû y aller assez tôt plutôt que tard pour le dépasser. J'ai vu l'opportunité à l'extérieur et j'y suis allé. C'était juste de sa part aussi. Il m'a donné de l'espace, donc c'était sympa. Voilà la course. En fin de compte, j'ai eu du mal avec les pneus arrière, mais je viens de réussir.

Formule 2 FIA: Hier, c'était votre premier podium de course en vedette de la saison, mais pour le soutenir avec un deuxième podium aujourd'hui, est-ce que cela dépasse vos attentes pour ce week-end?

Louis: Je ne pense pas que cela dépasse mes attentes, car je viens et, comme je l'ai dit hier, je veux vraiment gagner. C'est la seule chose qui me manque dans ce championnat. Je l'attendais depuis longtemps. Je pense que nous avions le rythme. À Quali, nous l'avions déjà. Cela ne s'est pas passé dans notre direction, mais cela arrive. C'est la course. Deux podiums et beaucoup de points, sinon le plus de points de tout le monde ce week-end, donc je ne peux pas être plus heureux que ça.

FIA Formula 2: Bravo aujourd'hui. Jüri, votre premier podium en Formule 2, et seulement dans votre sixième course. Vous devez être ravi de votre travail aujourd'hui?

Jüri Vips: Ouais, je suis assez content, mais je dirais que ce sont des sentiments un peu mitigés. Évidemment, je suis très heureux que l'équipe monte sur le podium et marque des points décents ce week-end, mais au final j'ai fait une erreur en qualifications, et dans les courses, nous n'avons pas capitalisé sur les opportunités que nous avions. J'ai raté un podium hier, et nous avons également eu un problème hydraulique dans la boîte de vitesses qui nous a fait perdre beaucoup de temps. Nous avons également fait un arrêt au stand lent, donc cela aurait pu être un podium là-bas. Aujourd'hui, le départ a été plutôt médiocre. Je suppose que c'est juste un peu d'inexpérience de ma part aujourd'hui, avec le départ. Pourtant, il y a de très bons points positifs à prendre et une très bonne dynamique à Sotchi. Aujourd'hui, le rythme était plutôt bon. J'ai poussé un peu trop fort pour rattraper Louis, et probablement un peu trop tôt. En fin de compte, je viens de manquer de pneus. Il y a eu quatre ou cinq fois dans les derniers tours que j'ai failli tourner. Je suis juste reconnaissant d'avoir fini à la fin. J'ai vraiment tout donné pour me remettre du mauvais départ d'aujourd'hui.

FIA Formula 2: J'allais évoquer le combat avec Louis. Vous vous êtes rapproché et l'avez suivi pendant un moment, mais pensiez-vous que vous étiez déjà sur le podium et que vous ne vouliez pas le jeter?

Jüri: Non, pas vraiment. Je vois juste une voiture devant et j'essaye de la dépasser. Quelle que soit la situation. J'ai tout donné, mais je pense que dans ce championnat, avec ces pneus … Ce qui ne m'a pas aidé, étant inexpérimenté, j'ai commencé à pousser un peu trop tôt et étant un peu trop désespéré pour essayer de combler l'écart à Louis après que (Artem) Markelov m'ait frappé au départ. J'avais peut-être trois secondes pour lui. J'ai juste commencé à pousser trop tôt et j'ai fini par manquer de pneus.

FIA Formula 2: Félicitations. Christian, je reviens juste vers vous. Comme vous l'avez mentionné plus tôt, le tour le plus rapide commence également aujourd'hui, ce qui vous place troisième au championnat des pilotes. Pensez-vous que vous construisez un peu d'élan maintenant après les deux derniers week-ends?

Christian: Le championnat est une chose, mais marquer des points à chaque course en est une autre. Monza a été un bon week-end pour moi. À peu près les mêmes résultats que ceux de Louis ce week-end. C'est marquer des points. Le championnat a encore un long chemin à parcourir, avec trois week-ends de course. Mick (Schumacher) semble être assez fort en cohérence, ne marquant que des points à chaque course. Nous avons besoin de ces podiums, à peu près à partir de maintenant jusqu'à la fin, mais pour moi, pour le moment, c'est encore une longue portée. Nous devons nous concentrer sur la cohérence, et c'est ce que nous devons faire maintenant.

Championnat de Formule 2

Formule 2SAISON 2020SportCircuit1SportFormule 2 ChampionshipCircuitSEASON 2020Formula 200Dimanche 13 septembre 2020 – 16h23Dimanche 13 septembre 2020 – 16h23

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*