F2 – Conférence de presse post-sprint

Nouvelles sportives

PENSÉES DE TICKTUM, LUNDGAARD ​​ET DELÉTRAZ

FIA Formula 2: Bonjour et bienvenue à la conférence de presse avec les trois premiers de la FIA Formula 2 Sprint Race ici à Silverstone. Nous sommes rejoints par le vainqueur de la course Dan Ticktum pour DAMS, à la deuxième place est Christian Lundgaard pour ART Grand Prix et à la troisième est Louis Delétraz pour Charouz Racing System. Dan, ta première victoire en Formule 1 et à ta course à domicile, mais j'imagine que ces derniers tours ont été vraiment tendus à l'intérieur de la voiture.

Dan Ticktum: Toute la course pour être honnête! Il n'y a jamais eu de moment ennuyeux, définitivement. Je pense que les cinq premiers tours de cette saison, dans tous les relais, nous avons eu du mal à mettre les pneus à température et à être rapides. Je n'étais pas nerveux à propos de «éteindre les lumières», normalement j'ai été assez bon, mais j'étais un peu inquiet pour le rythme des cinq premiers tours pour être honnête. Il me semble avoir compris, moi, moi-même et l'équipe, comment obtenir plus de temp et réussi à rester en tête. En ce qui concerne la phase intermédiaire de la course, j'étais vraiment fort et j'ai commencé à m'éloigner. Dans l'ensemble, je pense que la direction était vraiment bonne. La voiture de sécurité a évidemment lancé un peu une balle courbe dont je n'étais pas particulièrement content à l'époque. Nous devons voir si j'aurais dû boxer pour être honnête, car le delta que j'avais dans la voie des stands depuis le VSC était en fait assez grand. Nous y reviendrons après. Bref, les trois derniers tours quand la voiture de sécurité est arrivée, je le faisais absolument parce que je savais qu'il allait être très proche et il l'était. Encore un virage et il m'aurait dépassé. Je pense que l'équipe et moi-même avons fait un excellent travail en partant de la configuration que nous avions hier. Nous sommes définitivement allés dans la bonne direction. Comme je l'ai dit, je n'ai pas gagné de course depuis longtemps, je pense que c'est Macao 2018, et je ne veux pas vérifier! Franchir la ligne en premier, surtout à la maison, était très spécial. Je me souviendrai de celui-ci.

FIA Formula 2: Félicitations. Vous avez également eu un moment étrange lorsque Callum (Ilott) traversait le terrain mais avait une pénalité de temps. A quoi pensiez-vous alors quand vous l'avez vu arriver si vite? Étiez-vous au courant de sa sanction?

Dan: C'était 50/50 dans mon esprit. Premièrement, je voulais franchir la ligne en premier parce que c'est une vraie victoire, et deuxièmement, j'étais sceptique quant à son rythme pour être honnête. Il me rattrapait sept dixièmes par tour. Je n'étais pas à fond, mais j'étais assez proche d'être aussi rapide que j'aurais pu l'être. J'aurais peut-être pu trouver trois dixièmes par tour à ce stade de la course, mais j'aurais détruit l'avant gauche si je poussais plus que ça. Je ne sais pas vraiment ce qui s'est passé. A-t-il tourné?

FIA Formula 2: Ouais, Callum a tourné et a provoqué la voiture de sécurité.

Dan: Ouais ok. Eh bien, je le savais mais je ne savais pas s'il s'était écrasé ou non. Je ne sais pas. Peut-être qu'il a trop poussé. Peut-être pensait-il qu'il n'avait rien à perdre à cause de la pénalité, mais à la fin de la journée, même s'il m'avait atteint avec l'air sale et tout, ça aurait été assez difficile de passer de toute façon. Il y avait des choses à régler dans cette course, ce n'était pas facile.

FIA Formula 2: Christian, passe à vous. Vous nous avez fourni de nombreux divertissements lors de ces derniers tours. Parlez-nous simplement de l'appel pour passer à de nouveaux pneus.

Christian Lundgaard: J'étais en fait dans la voie des stands! Je pense que j'étais à mi-chemin de la voie des stands, puis à la dernière seconde, j'ai été appelé à boxer. Nous avons perdu un peu de temps à l'arrêt au stand, c'est pourquoi je suis sorti derrière Maz (Nikita Mazepin). Je pense que si nous l'avions devancé, nous aurions pu gagner la course. Comme je l'ai dit plus tôt, je ne suis pas déçu du résultat. L'équipe a fait du bon travail aujourd'hui car je ne m'attendais pas à ce que quelque chose de pareil se produise. Je pense qu'un podium aurait certainement été possible sans une voiture de sécurité aussi, donc au final, je pense que nous avons tiré le meilleur parti d'aujourd'hui.

FIA Formula 2: on me dit que vous n'êtes pas un grand fan de ce circuit, mais vous avez réussi à obtenir un autre bon résultat et cela a vraiment aidé vos chances de championnat.

Christian: Je ne sais pas si cela a quelque chose à voir avec mes résultats dans les catégories précédentes, mais je n'ai jamais été fan de l'endroit. Décidément cette année, c'est une autre histoire car les voitures sont tellement plus rapides. Il y a beaucoup plus d'appui. J'ai également parlé à certains des pilotes sur la grille qui roulaient l'an dernier. C'est beaucoup plus difficile physiquement que l'an dernier, mais il semble que nous ayons beaucoup d'appui. Les asticots / becketts sont quelques-unes des choses les plus cool que j'ai faites jusqu'à présent cette année, et j'ai aussi hâte à Spa. Mais, pour revenir à aujourd'hui, je suis content.

FIA Formula 2: Félicitations, bravo aujourd'hui. Louis, votre deuxième podium de la saison aussi. Cette voiture de sécurité a-t-elle aidé votre course ou a-t-elle nui à vos chances?

Louis Delétraz: C'est difficile à dire pour être honnête. Je suis content du troisième. J'étais troisième avant la voiture de sécurité, et j'ai terminé troisième après. Je ne pourrais pas faire grand-chose de plus. Juste avant la voiture de sécurité dans laquelle je me rapprochais. J'avais économisé mes pneus. Callum nous a dépassés tous les deux, puis j'ai commencé à pousser, et j'étais un peu plus rapide. J'alignais mon déménagement, mais je n'ai jamais eu la chance. Pour être honnête, quand je l'ai vu boxer, j'ai pensé que c'était un cadeau pour moi, car il n'allait jamais revenir. Je pensais qu'il y avait beaucoup plus de voitures derrière. Ensuite, j'ai reçu un appel à la radio pour me dire où il était, et même si nous aurions peut-être dû le faire aussi! C'était une course intense et je ne pouvais pas faire grand chose de plus.

FIA Formula 2: C'était une bonne course, et c'est une série de résultats décents pour vous aussi après un week-end difficile au deuxième tour en Autriche. Sur quoi avez-vous travaillé? Êtes-vous de plus en plus à l'aise avec ces pneus?

Louis: Je pense que les pneus ont beaucoup changé. Nous avons eu un bon premier week-end avec de bons points, mais je pense que personne ne pouvait vraiment prendre grand-chose du premier tour. La deuxième semaine au Red Bull Ring, nous avons beaucoup lutté. Nous avons certainement eu un vrai problème, nous avons découvert ce que c'était et nous avons beaucoup travaillé sur la voiture. J'ai aussi travaillé sur moi-même, et il semble que nous y arrivons. Nous manquons toujours de rythme de qualité. Nous nous qualifions simplement dans le top 10, mais ce n'est pas suffisant. Vous rendez simplement votre vie plus difficile. Le rythme de course semble être bon. Nous ne sommes pas les plus rapides. Je pense que Virtuosi a été très impressionnant. Ils ont tous les deux filé aujourd'hui, mais sans cela, je pense qu'ils auraient pu gagner. C'est ce sur quoi nous devons travailler.

FIA Formula 2: Merci beaucoup. Dan, je reviens juste vers toi. Si nous regardons l'image du championnat, cela a été un bon week-end avec Robert qui n'a pas réussi à marquer et Callum a également pris sa retraite. Cela ressemble-t-il à un week-end où vous vous êtes remis en lice dans l'image du titre?

Dan: Je pense qu'à en juger par les années précédentes et ce que nous avons vu à DAMS au moins, si je marque 20 points en moyenne par week-end, vous allez à peu près gagner. Si je peux obtenir près de 20 points la plupart des week-ends … Je pense que nous n'avons tout simplement pas le rythme pour le moment en qualifications, donc pour être là où je suis. Je pense qu'il y a évidemment des éléments sur lesquels je peux encore travailler car il y a beaucoup à apprendre dans cette catégorie. Je pense que j'ai fait du bon travail pour être honnête, en amenant la voiture aux positions inversées de la grille et des choses comme ça, pour obtenir le plus de points. Je ne sais pas vraiment où je suis maintenant, mais tout est assez proche maintenant. Je ne peux pas croire que Christian n'aime pas le circuit. C'est très étrange à entendre pour être honnête!

Championnat de Formule 2

F2Race of Silverstone F2Saison 2020SportCircuit1SportFormule 2 ChampionshipCircuitSEASON 2020F2Course de Silverstone F201Dimanche 2 août 2020-14 h 12Dimanche 2 août 2020-14 h 12

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*