Formule E – Evans domine le E-Prix de Mexico

Nouvelles sportives

Parti deuxième, Mitch Evans de Panasonic Jaguar Racing est sorti victorieux après une course sans faute à Mexico. Antonio Felix Da Costa de DS Techeetah a terminé la course en deuxième, tandis que Sebastian Buemi de Nissan e.dams a bouclé le podium en troisième.

S'éloignant de la pole position, Andre Lotterer de TAG Heuer Porsche a été contraint de s'écarter du virage 1, pour finir finalement cinquième après le premier tour. Avançant lentement, Evans a pris les devants sur la ligne intérieure.

De là, Evans a mené le reste de la course et n'a jamais été confronté à un véritable défi. Cela comprenait la gestion du redémarrage d'une voiture de sécurité qui a suivi l'écrasement de Nox Müller de Geox Dragon au virage 1.

Avec la reprise de la course, Evans a pris les devants avec 35 minutes au compteur. En vertu des nouveaux règlements pour la saison 2019/20, toutes les voitures ont reçu une réduction d'énergie de 5 kW après avoir suivi la voiture de sécurité pendant cinq minutes. Se déplaçant largement au virage 1, Felipe Massa de Rokit Venturi Racing a coupé le mur, endommageant sa voiture et mettant fin à sa course plus tôt.

Tenant la tête, Evans a creusé l'écart à l'avant alors que Sam Bird d'Envision Virgin Racing a dépassé Buemi pour passer en deuxième position. Avec la bataille pour le podium en cours, Lotterer a continué de baisser l'ordre, il a ensuite touché le mur, provoquant une défaillance de l'enjoliveur avant droit. Sa carrosserie est ensuite tombée sur le pneu alors qu'il franchissait le dernier virage, ce qui a laissé un panache de fumée dans la ligne droite principale. L'Allemand est retourné aux stands pour une nouvelle carrosserie avant de se retirer de la course.

Avec 17 minutes à faire, Da Costa s'est rapproché de Nyck de Vries de Mercedes-Benz EQ. Tentant de défendre un mouvement de Da Costa, de Vries a écrasé son compatriote hollandais et Robin Frijns d'Envision Virgin Racing avant de s'arrêter à la fin de la ligne droite. Signalant des problèmes techniques à la radio, la recrue est restée bloquée et a dû abandonner la course.

Da Costa et son coéquipier – champion en titre des pilotes – Jean-Eric Vergne, ont continué de se rapprocher de Buemi. La paire a été chargée de changer de position, ce qu'elle a finalement fait. Da Costa a réussi à reprendre sa position peu de temps après avoir utilisé la puissance supplémentaire disponible en mode attaque. Il a ensuite minimisé l'écart avec Buemi.

Après avoir grimpé au cinquième rang, Vergne est resté derrière son coéquipier Da Costa en quatrième position. Échappant finalement à sa position de longue date, Da Costa grimpa au troisième rang Buemi avec son énergie supplémentaire.

Avec cinq minutes restantes au chronomètre plus un tour à l'arrivée, Evans a continué de reculer devant Bird et Da Costa. Avec une pression accrue, Bird a mal évalué son virage

13, coupant le mur et mettant fin à sa course avec toute chance de terminer sur le podium. Da Costa, désormais deuxième, est resté en tête alors que Buemi a pris la troisième place, espérant remporter ses premiers points de championnat de la saison.

Bien en avance sur le reste du peloton, Evans a franchi la ligne sans problème, remportant sa deuxième victoire et celle de Jaguar dans la série, les deux autres podiums ont été remportés par Da Costa et Buemi. Vergne a terminé quatrième, Sims cinquième et Di Grassi a complété le top six.

L'adrénaline continue de couler après une course passionnante, ce n'est qu'une courte attente pour un autre épisode de course de rue électrique avec le Marrakech E-Prix qui aura lieu le 29 février – cinquième manche du Championnat ABB FIA Formula E 2019/20.

Citations

Mitch Evans (Panasonic Jaguar Racing)

«C'est très agréable de partir d'ici sachant que vous avez réussi à trier les problèmes des courses passées. Nous avons eu un très bon rythme et ce fut une bataille serrée avec André. C'était comme du déjà vu de Rome! Après l'avoir dépassé, j'ai baissé la tête et j'ai essayé de prendre de la distance car tout le monde était assez agressif dans mes rétroviseurs. Je devais les éloigner et la voiture fonctionnait bien. Je n'avais qu'à continuer de frapper les cibles. J'ai hâte de regarder la rediffusion, car j'ai entendu dire que c'était fou derrière moi. C'est formidable de remporter une deuxième victoire en Formule E et de le faire au Mexique entouré d'une foule aussi passionnée… c'est la cerise sur le gâteau. »

Antonio Felix Da Costa (DS Techeetah)

«En entrant dans la course, nous savions que nous avions une excellente voiture. Aujourd'hui, il s'agissait plus de gestion de l'énergie que de températures et nous l'avons mieux géré que les autres. La voiture est extrêmement rapide, mais je dois travailler sur mes qualifications. Pouvoir me familiariser avec la voiture sur un tour me faciliterait la vie pendant la course. Moi et JEV avons très bien planifié la course et nous sommes tous les deux passés par le peloton. Nous avons joué un peu à un jeu d'équipe, mais nos ingénieurs savaient ce qu'ils faisaient. J'étais plus rapide que lui et il m'a facilité le dépassement et la poursuite de Seb. Alors, fair-play pour lui! L'équipe parisienne mérite un grand merci pour tout le travail qu'elle a accompli jusqu'à présent cette saison. Nous avons une excellente équipe et ils n'arrêtent jamais de travailler. »

Sébastien Buemi (Nissan e.dams)

«J'ai pris un bon départ et je n'ai pas réussi à faire beaucoup de progrès dans le premier tour, mais je suis content de ma course aujourd'hui. André a été très difficile pour moi au début, car il était complètement à plat et j'ai dû consommer de l'énergie pour le garder derrière. J'ai réussi à dépasser de Vries mais j'ai eu du mal à mi-course. Aujourd'hui, DS Techeetah a été extrêmement rapide, en particulier Antonio, et j'ai fait de mon mieux. Le nouveau tracé de la piste a rendu cela beaucoup plus facile sans les chicanes et j'ai vraiment apprécié. Dans l'ensemble, je suis très heureux d'être de retour sur le podium pour la première fois depuis la dernière course de la saison dernière à New York. »

E-Prix 2020 de Mexico (Rd 04)

Course de classement

Classement des pilotes

Classement des équipes

Championnat de Formule E

E-Prix Formula EMexico CitySEASON 2019-2020SportCircuit1SportFormula E ChampionshipCircuitSEASON 2019-2020Formula EMexico City E-Prix01Dimanche 16 février 2020 – 4 h 01Dimanche 16 février 2020 – 4 h 01

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*