Formule E – Les Sims remportent leur première victoire dans la deuxième course de la saison

Nouvelles sportives

Sims monte sur la plus haute marche du podium pour la première fois de sa deuxième saison avec BMW i Andretti Motorsport. Son coéquipier Günther franchit la ligne d'arrivée en deuxième position, mais est par la suite sanctionné pour avoir doublé sous la voiture de sécurité et redescend à la onzième position. Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schaefflers) est promu à la deuxième place, tandis que Stoffel Vandoorne, pilote du Mercedes-Benz EQ, compte 15 points pour la troisième place.

Les lumières éteintes, c'est le réglage de la pole, Alexander Sims, qui a pris la tête après avoir obtenu sa deuxième pole consécutive lors de la deuxième journée du Diriyah E-Prix 2019.

Sebastian Buemi (Nissan e.dams) et Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler) en troisième position. Le Britannique maintient sa position devant Antonio Felix Da Costa (DS Techeetah), quatrième après Jerome d 'Mahindra Racing. Ambrosio s'est retiré de la course en raison de difficultés techniques – il était à l'attaque.

Après avoir traversé le peloton, Da Costa était impatient de monter sur le podium, attaquant Buemi et poussant l'arrière de sa voiture tout en l'envoyant dans le trafic. Le pilote de Nissan a rejoint le peloton au 15ème rang mais a été soumis à une enquête des commissaires sportifs.

Alors qu'il ne restait plus que 30 minutes, Bird a été frappé par Mitch Evans, du Panasonic Jaguar Racing, dans le virage 4, avant d'être repris par Pascal Wehrlein du Mahindra Racing dans le virage 5. Le pilote britannique, qui a remporté la victoire lors de la première course seulement un jour avant – rencontré avec le mur. Avec des dommages importants à sa voiture, le Britannique était hors course.

Après examen par les Commissaires Sportifs, Da Costa a été condamné à une pénalité de 10 secondes pour avoir causé l'incident avec Buemi, tandis que le pilote de Nissan s'est vu infliger la même punition pour son retour dans la course jugé dangereux.

Alors que son coéquipier était déjà hors course, Robin Frijns, son compatriote de Envision Virgin Racing, a perdu le contrôle de sa voiture Audi entre les virages 5 et 6, heurtant le mur latéralement au virage 7. Endommagé et bloqué dans sa voiture, le drapeau jaune élevé alors que sa voiture était retrouvée.

À huit minutes de la fin, Sims a maintenu son avance après le redémarrage. Plus bas dans le peloton, Evans de Jaguar s'est vu imposer une pénalité de 10 secondes pour la collision avec Bird.

En mode Attaque, di Grassi, troisième, a temporairement perdu une position avant de faire un bond en avant de Stoffel Vandoorne (Mercedes-Benz EQ) avec 35 kW de puissance supplémentaire. Ne prenant pas le mode Attaque, son coéquipier des Sims, Maximilian Günther, s'est échappé en deuxième place, les deux BMW étant en tête avec seulement quelques minutes à jouer.

Allongant l'avance à plus de trois secondes et cinq minutes avant la fin, Günther s'est bien défendu contre di Grassi, tenant à distance le Brésilien doté du mode Attack.

Alors que les deux BMW franchissaient la ligne d'arrivée en tandem, Günther se voyait imposer une pénalité pour mot de passe après la course pour avoir doublé sous la voiture de sécurité. La pénalité convertie en pénalité de temps, il finit en onzième position sur la feuille de résultats finale. Audi's di Grassi s'est classé deuxième et Vandoorne de Mercedes-Benz EQ à la troisième place.

Edorado Mortara de Rokit Venturi Racing, Oliver Rowland de Nissan e.dams et Daniel Abt d'Audi Sport Abt Schaeffler complètent le top six.

Citations

Alexander Sims, BMW et Andretti Motorsport

"C’était à peu près une course de rêves! Nous avons tout exécuté très bien et nous avons pris les bonnes décisions au bon moment. Franchir cette ligne était un sentiment incroyable. Nous continuons à apprendre de nombreuses leçons et beaucoup d’autres à venir dans un proche avenir L’équipe a déployé beaucoup d’efforts pour remporter la victoire maintenant… c’est vraiment cool. "

Lucas di Grassi, équipe de Formule E Audi Sport Abt Schaeffler

"C’était la 60ème course en Formule E et mon 31ème podium. Je suis extrêmement heureux. Après un week-end troublé, nous sommes de retour sur ce podium. La lutte pour le titre commence maintenant! L’équipe travaille sans arrêt , bien que nous n’ayons pas les outils pour le moment, nous les aurons à la fin de la saison. Nous devons maintenant travailler pour pouvoir aborder la prochaine phase de la saison. "

Stoffel Vandoorne, équipe Mercedes-Benz EQ Formula E

«Je suis passé de la onzième place sur la grille pour terminer troisième. C'était donc une course pleine d'action qui s'est terminée par un bon résultat pour moi. J'ai été patient au début, puis j'ai montré un bon rythme. J'ai même réussi à économiser de l'énergie et à déployer le mode Attaque une fois que j'avais creusé un vide sur ceux qui étaient derrière moi, sans perdre trop de postes. Néanmoins, compte tenu du fait que ce n’était que le premier week-end de course de l’équipe, nous pouvons être satisfaits de notre récolte de points. ”

Championnat de Formule E

FEFormule ESAISON 2019-2020SportCircuit1SportFormule de Formule ECircuitSEASON 2019-2020FEFormule E00Samedi 23 novembre 2019 – 18h53Samedi 23 novembre 2019 – 18h53

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*