GILO GJAKOVA RENCONTRE L'OR À ABOU DHABI

Le jour de l'ouverture du Grand Chelem d'Abou Dhabi, trois Kosovars se sont qualifiés pour la finale. Mais on a réussi à remporter une médaille d'or. C’était une ravie Nora GJAKOVA (KOS) qui a remporté la première médaille d’or du grand chelem du Tour du Monde IJF. Après avoir participé à un grand chelem à Paris en 2010, Gjakova était à la recherche du podium depuis huit ans. Mais aujourd'hui, la numéro quatre mondiale affiche le type de présence physique qui confirme son statut de judoka parmi les plus talentueux de la catégorie de poids la plus riche en talents.

Après un match nul au premier tour, Gjakova a affronté Loredana OHAI (ROU), à qui Gjakova s'était déjà rendue lors des championnats du monde de Chelyabinsk en 2014, lors de leur unique rencontre précédente. Cette fois, c’est Gjakova qui a remporté le but de marquer waza ari avec koshi guruma à la dernière minute du match. En quart de finale, Gakova a affronté Priscilla GNETO (FRA) à qui Gjakova avait perdu deux fois l'an dernier. Mais Gjakova avait remporté son seul rendez-vous cette année quand elle avait vaincu le combattant français au troisième tour des championnats du monde il y a un mois. Ici aussi, Gjakova a eu raison de Gneto après que le combattant français eut lancé une attaque faible en points d'or que Gjakova a pu capitaliser en épinglant Gento avec ushiro kesa gatame pour ippon. En demi-finale, Gjakova a rencontré la spécialiste du ne waza, LIEN Chen- Ling (TPE), qui a désormais la légende du ne waza et quatre fois la médaille d'or au Grand Chelem HASHIMOTO Yuki (JPN). Cependant, Gjakova ne connaît que trop bien les compétences de Lien et a évité de s’impliquer sur le terrain. Au lieu de cela, à mi-parcours du combat, Gjakova a déchaîné ses propres talents, lançant Lien avec un énorme o goshi pour ippon. Gjakova était loin d'être foutue, car dans la finale, elle a de nouveau montré ses prouesses au tachi waza en jetant moins d'une minute Anastasia KONKINA (RUS) avec o goshi pour ippon et la médaille d'or.

Quand on lui a demandé comment elle avait enfin remporté une médaille du Grand Chelem du Tour Mondial, Gjakova a déclaré:

«J'ai toujours senti que je pouvais le faire et c'est un réel soulagement, car les derniers tournois où je ne suis pas monté sur le podium. Peut-être que nous ne sommes que trois ici [Krasniqi, Kelmendi] mais l’équipe se sent forte et je suis heureux d’être le premier à lever le drapeau aujourd’hui. ”

Dans la catégorie des moins de 57 kg, Priscila GNETO (FRA) et Timna NELSON LEVY (ISR) ont remporté des médailles de bronze.

En finale de la catégorie des moins de 48 kg, Distria KRASNIQI (KOS) a perdu la médaille d’argent face à l’ancien champion du monde MUNKHBAT Urantsetseg (MGL).

Dans la catégorie des moins de 52 kg, la médaille d’or a été remportée par Odette GIUFFRIDA (ITA), lorsque la championne olympique actuelle Majlinda KELMENDI (KOS) a été contrainte de prendre sa retraite à cause d’une blessure. Il y avait aussi des médailles de bronze pour Gili COHEN (ISR) et Chelsie GILES (GBR).

Dans la catégorie des moins de 60 kg, Amiran PAPINASHVILI (GEO) a remporté la médaille d’or contre Francisco GARRIGOS (ESP).

Dans la catégorie des moins de 66 kg, Vazha MARGELASHVILI (GEO) a remporté sa première médaille d'or en grand chelem. Dzimitri SHERSHAN (BLR) et Baruch SHMAILOV (ISR) ont également remporté des médailles de bronze.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*