JOUEUR: Rester avec le plan; PERSONNE NE LE FAIT MIEUX

Le sport moderne de haute performance consiste à identifier tous les moyens possibles de tirer le meilleur parti d'un athlète. «L’équipe» derrière un athlète est aujourd’hui tout aussi importante pour sa réussite que ce qui se passe sur un tatami. Les Hollandais sont un bon exemple de préparation méthodique et Guusje STEENHUIS (NED) incarne le vieil adage qui consiste à tirer le meilleur parti de ce qu’on a. Cela ne veut pas dire que Steenhuis manque de compétences en tant que judoka. Au contraire. Steenhuis s'accorde bien en tête-à-tête avec la récolte actuelle d'athlètes de la catégorie des -78 kg

Steenhuis (et son équipe) ont été particulièrement astucieuses pour se hisser au sommet, ce qui lui a permis de s'assurer des places régulières sur le podium, ce qui lui a permis de se classer au premier rang du championnat de la FIJ pour une deuxième saison consécutive impressionnante. Peu importe à ce stade, Steenhuis n’a pas encore remporté l’un des trois grands titres (européen, mondial ou Masters). Le fait est que l’objectif actuel est d’être le numéro un mondial et elle l’a atteint deux fois. Il reste suffisamment de temps pour se concentrer sur d'autres objectifs (championnats du monde 2019, Jeux olympiques de 2020) au fur et à mesure de leur arrivée. Steenhuis devrait être particulièrement inspirée par sa capacité à «cibler» des événements puis à se produire. De bons exemples en sont les «endroits préférés» où, à Abou Dhabi, au Grand Chelem, elle a remporté la médaille d’or et Bakou aux championnats du monde où elle a remporté l’argent.

Comme tous les judoka de haut niveau, Tokyo figurera en bonne place dans les plans de Steenhuis pour les deux prochaines années. La bonne nouvelle pour Steenhuis est qu’elle a un bon bilan dans la capitale japonaise, se qualifiant pour la finale lors de ses deux visites en Grand Chelem. Un lieu notoirement difficile pour les athlètes de passage, Tokyo est peut-être un terrain de chasse au succès étonnant pour Steenhuis, qui possède une fiche enviable de 4-1 contre ses hôtes japonais. Nul doute que Steenhuis et son équipe seraient ravis d'avoir de tels chiffres à l'avenir. C'est le plan.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*