KRASNIQI COURONNES 'MEILLEURE ANNÉE' AVEC MASTERS GOLD

Lors de la journée d'ouverture du Guangzhou World Masters, le Distria KRASNIQI (KOS) a remporté la médaille d'or dans la catégorie des moins de 48 kg. Sans doute l’événement le plus difficile du circuit mondial de la FIJ, Krasniqi était une classe au-dessus de son adversaire tant vantée. En entrant dans la compétition au 18ème rang du classement final de la FIJ, Krasniqi n’était même pas à l’origine. Pourtant, la Kosovane (deuxième dans la catégorie des moins de 48 kg) semblait forte, forte et extrêmement confiante, laissant derrière elle une traînée de médaillés mondiaux et olympiques.

KANG Yujeong (KOR) a été le premier à tomber face à Krasniqi, le Kosova lançant Kang avec o soto gari pour waza ari avant de laisser Kang avec kesa gatame l'emporter en l'espace d'un peu plus d'une minute et demie. C’est la plus longue histoire de Krasniqi sur le tatami, alors qu’elle s’est frayé un chemin contre la championne d’Europe actuelle, Irina DOLGOVA (RUS) qu’elle a lancée pour ippon après seulement 24 secondes avec une superbe uchi mata. Cela a permis à Krasniqi de se retrouver en demi-finale face à Marusa STANGAR (SLO), qu’elle avait vaincue il ya un peu plus d’un mois au Grand Chelem d’Abou Dhabi. Ici aussi, Krasniqi s'est avéré trop difficile pour Stangar, le Slovène s'est écrasé au bout de 32 secondes avec un autre Krasniqi uchi mata pour ippon. Et, en finale, comme pour souligner sa domination totale dans la catégorie poids, Krasniqi n'a mis que 16 secondes pour se défaire de l'ancienne championne du monde KONDO Ami (JPN) qu'elle a lancée de façon spectaculaire avec un autre coup puissant pour ippon. Les médailles de bronze sont allées à Irina DOLGOVA (RUS) et à Marusa STANGAR (SLO).

Dans la catégorie des moins de 52 kg, Amandine BUCHARD (FRA) a dû se contenter de la deuxième place, mais cette fois-ci a perdu contre TSUNODA Natsumi (JPN). Les médailles de bronze ont été remportées par Natalia KUZIUTINA (RUS) et Charline VAN SNICK (BEL).

Dans la catégorie des moins de 57 kg, Nora GJAKOVA a poursuivi sa belle forme avant de chuter au dernier obstacle, perdant en finale contre la championne du monde en titre YOSHIDA Tsukasa (JPN). Les médailles de bronze ont été remportées par Jessica KLIMKAIT (CAN) et TAMAOKI Momo (JPN).

Dans la catégorie des moins de 63 kg, Clarisse AGBEGNENOU (FRA) a ajouté son premier titre mondial de maîtres à son record en battant NABEKURA Nami (JPN) en finale. Les médailles de bronze ont été remportées par Tina TRSTENJAK (SLO) et TASHIRO Miku (JPN).

Dans la catégorie des moins de 60 kg, Robert MSHVIDOBADZE (RUS) a remporté la médaille d’or quand il a battu Amiran PAPINASHVILI (GEO) en finale. Les médailles de bronze ont été remportées par DASHDAVAA Amartuvshin (MGL) et Yeldos SMETOV (KAZ).

Dans la catégorie des moins de 6 kg, MARUYAMA Joshiro (JPN), médaillée d’or du Grand Chelem d’Osaka, a été trop difficile à surmonter pour Baruch SHMAILOV (ISR), mais cette médaille d’argent est le meilleur résultat à ce jour pour l’Israélien. Les médailles de bronze ont été remportées par Vazha MARGVELASHVILI (GEO) et DOVDON Altansukh (MGL).

Dans la catégorie des moins de 73 kg, Rustam ORUJOV (AZE) a réalisé une superbe performance en remportant la médaille d’or battant en finale Arthur MARGELIDON (CAN). Les médailles de bronze ont été remportées par Lasha SHAVDATUASHVILI (GEO) et AN Changrim (KOR).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*