La commission Women in Motorsport envisage de nouveaux objectifs pour 2021

Actualités FIA

Au cours de son discours d’ouverture, Mme Mouton a accueilli sept nouveaux membres à la Commission, qui est désormais un organe de 36 personnes axé sur la promotion de l’accessibilité et de l’inclusivité du sport, et d’encourager la participation dans tous les domaines, sur et hors piste.

La récente conclusion de la première édition du programme FIA ​​Girls on Track – Rising Stars, dans lequel Maya Weug a été sélectionnée comme la première femme à rejoindre la Ferrari Driver Academy, a été revue et des plans passionnants pour l’expansion potentielle du programme ont été discutés. Le calendrier provisoire de la deuxième édition de Girls on Track – Rising Stars a également été présenté, la détection mondiale des jeunes talents féminins étant prévue entre mars et mai 2021.

Lorsque les restrictions associées à la pandémie COVID-19 le permettront, la Commission a également l’intention de redémarrer ses activations très réussies de Girl on Track lors d’événements de Formule E. Conçues pour accueillir les jeunes filles dans le monde du sport automobile, les activités présentent un certain nombre de domaines dans lesquels les jeunes pourraient envisager une carrière dans le sport et ont déjà ouvert les yeux de milliers de filles sur les possibilités qui s’offrent à elles.

Le nouveau Girls on Track – Virtual Experiences, lancé en 2020 pour continuer à dialoguer avec un public mondial pendant la pandémie, a également été salué par les membres. Les statistiques présentées ont montré que plus de 10000 téléspectateurs uniques ont regardé six Live Talks animés par des modèles féminins dans une variété de professions, touchant plus de 700000 personnes du monde entier via Facebook, Twitter et Instagram. Les ateliers en ligne portant sur les bases des relations publiques, de la médecine du sport, des bénévoles et des officiels et de la photographie de sport automobile ont également rencontré un succès. Organisés sur Zoom, les quatre ateliers ont rassemblé près de 1 200 participants de plus de 80 pays, atteignant 106 700 personnes supplémentaires. Avec une portée totale combinée de plus de 800 000 personnes, les Girls on Track – Virtual Experiences ont démontré le désir de la communauté de s’engager avec des femmes partageant les mêmes idées et qui réussissent. Indépendamment du COVID-19, ceux-ci se poursuivront en 2021, débutant potentiellement avec un deuxième atelier des volontaires et des officiels, tel a été le succès du premier. Les représentants de l’ASN au sein de la Commission ont également été encouragés à s’engager ainsi avec les jeunes au niveau national pour élargir la portée et assurer une totale inclusion dans leur propre langue. Un logo spécifique, conçu pour refléter ces événements nationaux Girls on Track – Virtual Experience, sera également développé pour soutenir les ASN.

Le succès des programmes Richard Mille Racing Team et Iron Dames en European Le Mans Series a également été salué par tous. Cette saison, les deux équipes auront des programmes élargis, les emmenant pour la première fois au Championnat du Monde d’Endurance FIA. Avec six pilotes pour deux équipages entièrement féminins, il s’agit d’un record dans l’histoire des Championnats du Monde FIA. Deux autres pilotes féminines, Katherine Legge et Christina Nielsen, ont également lancé avec succès leur campagne IMSA en Amérique au début du mois.

Mme Mouton a confirmé le soutien continu de la Commission à Extreme E, la nouvelle série tout-terrain tout électrique qui soutient l’égalité des sexes, les femmes et les hommes faisant équipe dans un équipage de deux personnes pour rivaliser ensemble et les uns contre les autres. Déjà huit meilleures pilotes féminines ont été confirmées et deux autres seront annoncées.

Les représentants régionaux d’Amérique latine, d’Amérique du Nord, d’Asie-Pacifique, du Moyen-Orient et d’Afrique ont également informé la Commission de l’évolution de la situation dans leurs régions.

Il a également été annoncé que deux nouveaux livrets de carrière – destinés à ceux qui se demandent quelles sont les opportunités qui s’offrent à eux dans le sport – seraient lancés sous peu, présentant le succès des femmes dans un certain nombre de rôles différents dans le sport. Ceux-ci seront initialement disponibles en anglais, français et espagnol, mais seront disponibles auprès du secrétariat de la Commission pour des traductions locales.

La Journée internationale de la femme, le 8 mars, sera également soutenue par la Commission FIA Femmes dans le sport automobile avec un certain nombre d’activations en ligne et de webinaires pour souligner le thème de cette année «Les femmes au leadership: atteindre un avenir égal dans un monde COVID-19».

Enfin, le troisième Séminaire de la Commission FIA Femmes dans le Sport Automobile a été confirmé comme se déroulant dans le cadre de la Semaine de Conférence annuelle de la FIA prévue à Monaco du 5 au 7 juillet). L’objectif des séminaires est de réunir les ASN et leurs représentantes nationales des femmes dans le sport automobile avec une multitude d’intervenants invités et de modèles dans le sport pour développer davantage des programmes dans le monde entier, présenter des initiatives et partager les meilleures pratiques. De plus amples informations et les détails d’inscription, pour la participation en direct ou en ligne, seront envoyés en temps voulu aux ASN et aux Représentantes nationales de Women in Motorsport.

Les femmes dans le sport automobileFIA1FIALes femmes dans le sport automobile00Vendredi 12 février 2021 à 11h01Vendredi 12 février 2021 à 11h01

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*