LA CROATIE RAVIE DE L’OR INATTENDU DE CVJETKO

Maya GOSHEN (ISR) n’a pas réalisé son potentiel chez les juniors européens lorsqu’elle s’est classée n ° 1, sortant dans le premier concours. Dans un demi-tour complet, elle s’est retrouvée aujourd’hui en finale de la catégorie -70kg face à la favorite locale, Lara CVJETKO (CRO) qui est passée de force en force dans la première partie de la journée.

J’ai eu un bon départ, le deuxième combat contre la tête de série numéro un (Margit DE VOOGD des Pays-Bas) a été très difficile et a obtenu un score en or. Je n’avais jamais imaginé être la première place aujourd’hui même si je me sentais bien.

Même si j’aurais aimé gagner devant une grande foule locale, c’était tellement bon de savoir que ma famille et mes amis étaient tous assis à la maison à me regarder à la télévision croate. Cela m’a vraiment motivé et m’a donné ce combat supplémentaire en finale.

La finale a été féroce et le ralliement de tous les bénévoles locaux, de l’équipe et du personnel a rempli la salle, la portant et lui donnant ce coup de pouce pour conquérir la catégorie.

Karla PRODAN a donné à la Croatie une autre chance de remporter une médaille d’or dans la catégorie des -78 kg, en combattant le médaillé de bronze junior européen, Inbar LANIR (ISR). Malheureusement, cela ne s’est pas tout à fait déroulé comme elle l’avait prévu, pensant que c’était un concours difficile, chacun ramassant un waza ari, mais c’est LANIR qui se nourrissait encore de son énergie gagnante de la semaine dernière qui lui a donné l’avantage en finale. .

La tête de série numéro un, SZIGETVARI Mercedesz (HUN) a été contrainte au concours pour la médaille de bronze par la médaillée de bronze européenne junior 2018 Laura FUSEAU (FRA) dans le peloton des + 78 kg. C’était une compétition serrée, avec la Hongroise en tête mais la Française était désespérée pour la victoire et a pris sa place en finale contre Kubranur ESIR (TUR).

Même si FUSEAU avait perdu contre ESIR à trois reprises auparavant, c’était son jour aujourd’hui. FUSEAU était la judoka la plus active, cherchant à marquer et s’efforçant de remporter la médaille d’or, une éventuelle entrée uchi mata marquant l’ippon pour le titre U23!

Image du curseur

Inbar LANIR (ISR) a remporté la médaille d’or dans la catégorie des -78 kg.

Image du curseur

Laura FUREAU (FRA) a finalement renversé la tendance en battant son rival Kubranur ESIR (TUR).

Dans la catégorie 81 kg, c’était une compétition simple pour Tato GRIGALASHVILI (GEO), bien que les préliminaires aient été difficiles, il était l’adversaire dominant, son expérience évidente. C’était presque une finale entièrement géorgienne, mais en 2019, 5e place, Lukas WITTWER (SUI) a réalisé une performance formidable dans sa piscine et a enduré une demi-finale épuisante avec un score d’or contre Vladimir AKHALKATSI (GEO).

Tato GRIGALASHVILI a remporté la victoire pour la Géorgie dans la catégorie des -81 kg.

GOZ Roland (HUN) est arrivé en tant que favori de la catégorie -90kg mais il a cédé sa place en finale à Ekubzhon NAZIROV (RUS). Ce fut une demi-finale rapide et le Russe a été rapide, passant au sol et trouvant Shime Waza pour prendre sa place dans la finale contre le médaillé de bronze senior mondial et européen des -81 kg, Luka MAISURADZE (GEO).

NAZIROV a contrôlé la finale, mais une fois de plus, l’expérience et la sensation naturelle de l’athlète géorgien ont réussi avec seulement 16 secondes à jouer au chronomètre, marquant waza ari. Cela a égalisé le score. C’était la poussée dont MAISURADZE avait besoin et seulement 13 secondes plus tard a marqué un ippon incontestable avec o soto gari. Une grande fête a suivi, la dernière seconde remportant un soulagement pour le Géorgien et son équipe.

Je n’ai pas abandonné et gardé espoir jusqu’à la toute fin que je pourrais gagner. J’ai senti que tout devait être fini comme je le voulais. Je suis heureux de terminer le championnat avec une médaille d’or dans un nouveau poids. Concernant le poids, je ne vais pas le changer, j’ai des plans et des objectifs pour les Championnats d’Europe Senior à Prague, ce qui n’est que le début pour moi.

L’équipe va maintenant rentrer chez elle pour récupérer le reste de l’entrée senior pour Prague.

Image du curseur

Luka MAISURADZE a remporté la deuxième médaille d’or pour la Géorgie dans la catégorie des poids au-dessus de ses -81 kg réguliers.

Image du curseur

Avec seulement trois secondes restantes au chronomètre, MAISURADZE a marqué ippon.

Image du curseur

Image du curseur

C’était difficile de revenir après avoir été un waza ari pendant la majeure partie du concours.

Ce fut un virage complet pour VEG Zsombor (HUN) car il n’a pas obtenu le résultat qu’il recherchait aux Championnats d’Europe Juniors la semaine dernière, mais il est sorti aujourd’hui un combattant différent. Le rencontrer en finale était la tête de série # 1, Mathias MADSEN (DEN). Le Hongrois a mis le score sur le tableau en premier mais comme dans la catégorie des -90 kg, MADSEN a récupéré et lancé avec un harai goshi pour remporter la médaille d’or et le titre.

L’hypothèse pour la catégorie + 100 kg était en faveur de Gela ZAALISHVILI, encore un autre talent des poids lourds géorgiens lors de la deuxième journée. Il y a eu une histoire de 3: 0 contre son dernier adversaire, SIPOCZ Richard (HUN), aussi récent que le Grand Chelem de Budapest en octobre, même en faveur de ZAALISHVILI lors de la compétition aujourd’hui. Cependant SIPOCZ s’est battu avec une incroyable détermination pour conserver son titre U23. Avec 1:20 au score en or, ZAALISHVILI commençait à se fatiguer et le Hongrois a profité d’une attaque légèrement faible, contrant et prenant la médaille d’or U23 pour la deuxième fois.

Image du curseur

Mathias MADSEN (DEN) nous a montré pourquoi il était la tête de série n ° 1 dans la catégorie -100 kg.

Image du curseur

Travail acharné porte ses fruits!

Image du curseur

Après avoir perdu trois fois face au Géorgien, SIPOCZ Richard (HUN) a conservé son titre U23 en finale + 100kg.

Image du curseur

Une belle journée pour la Hongrie.

En fin de compte, l’organisation a été exceptionnelle et les athlètes sont restés en sécurité à tout moment avec la coopération de la Fédération croate de judo, de l’Union européenne de judo, des autorités sanitaires locales et bien sûr de toutes les délégations qui ont réuni des centaines d’athlètes pour concourir sur la semaine dernière aux Championnats d’Europe Juniors et U23.

Nous sommes impatients de voir certains de ces athlètes à Prague la semaine prochaine pour les Championnats d’Europe seniors organisés par la Fédération tchèque de judo.

Image du curseur

-81 kg médaillés

🥇GRIGALASHVILI Tato 🇬🇪
🥈WITTWER Lukas 🇨🇭
🥉AKHALKATSI Vladimir 🇬🇪
🥉MANUKIAN Hievorh 🇺🇦

Image du curseur

-70 kg médaillés

🥇 CVJETKO Lara 🇭🇷
🥈 GOSHEN Maya 🇮🇱
🥉 VOS Donja 🇳🇱
🥉 ERIKSSON Ida 🇸🇪

Image du curseur

-90 kg médaillés

🥇MAISURADZE Luka 🇬🇪
🥈NAZIROV Ekubzhon 🇷🇺
🥉MATHIEU Alexis 🇫🇷
🥉GOZ Roland 🇭🇺

Image du curseur

-78 kg médaillés

🥇Barre d’entrée LANIR 🇮🇱
🥈PRODAN Karla 🇭🇷
🥉VAN HARSELAAR Renee 🇳🇱
🥉LOBNIK Metka 🇸🇮

Image du curseur

-100 kg médaillés

🥇MADSEN Mathias 🇩🇰
🥈VEG Zsombor 🇭🇺
🥉SANEBLIDZE Onise 🇬🇪
🥉SERBAN Eduard 🇷🇴

Image du curseur

+78 kg de médaillés

🥇FUSEAU Laura 🇫🇷
🥈ESIR Kubranur 🇹🇷
🥉PIROGOVA Sofiia 🇷🇺
🥉SZIGETVARI Mercedesz 🇭🇺

Image du curseur

+100 kg de médaillés

🥇SIPOCZ Richard 🇭🇺
🥈ZAALISHVILI Gela 🇬🇪
🥉FEYZIYEV Jamal 🇦🇿
🥉KAITOV Kemal 🇷🇺

Le message CROATIE RAVIE DE L’OR INATTENDU DE CVJETKO est apparu en premier sur l’Union européenne de judo.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*