La FIA soutient fermement les progrès positifs dans le sport automobile handicapé

Nouvelles de la FIA

La Commission handicap et accessibilité a présenté ses premières propositions officielles depuis son inauguration au début de l'année dernière la semaine dernière à Saint-Pétersbourg lors du dernier WMSC de la FIA de 2019. Toutes les propositions ont été acceptées avec le soutien unanime de tous les membres du WMSC, montrant que la FIA soutenir des progrès positifs pour le sport automobile handicapé.

Les nouvelles propositions de licence pour l'Annexe L du Code Sportif International de la FIA rendront plus transparente l'entrée dans la compétition internationale pour les pilotes handicapés tout en maintenant la sécurité. Un changement de nom des permis pour les personnes handicapées était un changement mineur mais nécessaire, tandis que l'introduction des passeports pour conducteurs et des certificats d'adaptation pour les véhicules de conducteurs handicapés constituait deux clauses totalement nouvelles pour l'annexe. Les passeports des conducteurs accompagneront les licences des conducteurs handicapés donnant des informations sur les aspects de sécurité de l’invalidité du conducteur, tels que le temps nécessaire pour sortir de manière autonome d’une voiture de course, les adaptations approuvées pour une utilisation par leur ASN et le fait que le conducteur soit ambulant ou non. Ces passeports de conducteur ont pour but d’aider les pilotes à concourir à l’étranger en donnant aux organisateurs de la course et au personnel de sécurité des informations claires sur leurs capacités fonctionnelles. Le certificat d'adaptations servira d'approbation pour les championnats homologués que les adaptations sont sûres et appropriées pour le pilote, sont conformes à la réglementation et ne donnent pas au pilote un avantage injuste sur ses concurrents. Ce certificat sera délivré au pilote directement par la FIA.

Une subvention pour conducteurs handicapés sera également disponible pour les pilotes handicapés qui concourront au niveau de l'ASN en 2019. Cette subvention permettra aux pilotes possédant une licence nationale de mettre à niveau leur équipement de sécurité incendie au niveau de spécification élevé de la FIA. C’est un message très clair de la part des instances dirigeantes du sport automobile, à savoir qu’ils ne compromettent pas la sécurité des pilotes handicapés qui participent à ce sport et qu’ils déploient tous les efforts nécessaires pour que ce sport soit ouvert à tous les pilotes qui le souhaitent. concourir.

«Nous avons fait de grands progrès cette année et le soutien que j'ai reçu du président et de tous les membres de la FIA me donne une grande confiance dans le fait que nous pourrons faire encore plus de progrès en 2019 et au-delà», a déclaré le président de la Commission pour les personnes handicapées et l'accessibilité de la FIA. Nathalie McGloin. «Nous façonnons l’avenir du sport automobile pour toujours avec ces avancées extrêmement positives. Ce WMSC était une grande déclaration que ce sport est pour tout le monde et je suis impatient de continuer ce bon travail dans la nouvelle année ».

La semaine dernière s'est avérée être une semaine très productive pour les organisations mondiales défendant les communautés de personnes handicapées à travers le monde. L’ONU a organisé la Journée internationale des personnes handicapées le 3 décembre au siège de l’ONU à New York. Le thème de cette année était «autonomiser les personnes handicapées et assurer l’inclusion et l’égalité», un thème que la FIA s’engage absolument à intégrer dans ses propres politiques en matière de sport et de mobilité avec la Commission pour les personnes handicapées et l’accessibilité.

CommissionsFIA1FIACommissions00Lundi 10 décembre 2018 – 14h57Lundi 10 décembre 2018 – 14h57

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*