LA FIJ SIGNALE 2021 AVEC LE GRAND SLAM D’ABU DHABI

Le tirage au sort du Grand Chelem d’Abou Dhabi aura lieu aujourd’hui et rendra le verdict des trois prochains jours de compétition, les derniers de la tournée IJF en 2021.

Ramazan ABDULAEV (RUS) donne le coup d’envoi de la catégorie des -60kg pour l’entrée européenne. Déjà avec trois médailles en grand chelem cette année, Abdulaev cherchera à terminer l’année avec sa quatrième et espère monter sur le podium à cette occasion pour sa première médaille d’or. Représentant de la Grande-Bretagne, Samuel HALL revient et s’impose après une longue absence des grandes compétitions. Sa performance à Zagreb était tout simplement incroyable et il possédait sa médaille d’or au Grand Prix.

Il y a un potentiel pour une finale française face à face entre Shirine BOUKLI et Melanie LEGOUX CLEMENT en tant que têtes de série, mais Shira RISHONY (ISR) menace le règne français. Après une sortie anticipée inattendue, elle s’est sans doute mise au point pour le dernier événement de l’année. Non seulement forts dans le classement, mais il y a des athlètes plus jeunes qui ont remporté des médailles dans les événements continentaux et mondiaux juniors qui arrivent, y compris Assunta SCUSSO (ITA).

Après une séquence malchanceuse, Denis VIERU (MDA) était de retour dans le récent Grand Chelem de Bakou, dans le style explosif que nous connaissons et aimons tous, délivrant une médaille d’argent à sa collection. Il y aura à nouveau une rude compétition pour lui, mais de la part d’un public plus jeune, à la fois de sa propre équipe et de la Roumanie. Lucian BORS DUMITRESCU (ROU) a remporté la médaille d’or européenne des moins de 23 ans à Budapest ce mois-ci et Radu IZVOREANU (MDA) l’a rejoint en finale. C’était un concours incroyablement serré et il sera intéressant de voir si nous obtenons une revanche à Abu Dhabi.

Les trois meilleurs noms pour la catégorie des -52kg sont la finaliste olympique, Amandine BUCHARD (FRA). Elle a vraiment eu la performance de sa vie et nous avons hâte de la revoir en forme de combat, car elle est défiée par la Grande-Bretagne Chelsie GILES qui peut également saluer 2021 comme une année spéciale compte tenu de son bronze olympique. Tentant de contrecarrer les chances de l’ancienne paire, Gefen PRIMO (ISR) est à la hausse. Elle a récemment remporté l’or tant convoité du Grand Chelem de Paris et ne montre aucun signe de ralentissement.

Lasha SHAVDATUASHVILI était déjà entré dans les livres d’histoire géorgiens avec son triplé de titres majeurs, mais dans le vrai style, il est allé à Tokyo et a remporté une autre médaille olympique. Après une pause bien méritée de la tournée, il termine l’année avec le dernier événement de l’IJF avant de se diriger vers un nouveau cycle. Un autre athlète que nous avons hâte de revoir est Victor STERPU (MDA). Bien que nous l’ayons vu récemment à Bakou, ce fut une brève expérience après une sortie incroyablement rapide. Ceci est différent du fort Moldave, mais vous ne pouvez pas contester la belle technique qui l’a pris complètement au dépourvu. Ce sera sa chance de rectifier cette petite erreur.

Israël a vraiment une équipe féminine de superstar à Abu Dhabi, non seulement la tête de série numéro un Timna NELSON LEVY, mais elle est accompagnée du jeune talent incontournable de la sœur cadette de Gefen, Kerem. Elle a dominé les championnats majeurs cadets et juniors et terminera maintenant l’année aux côtés des meilleurs athlètes du monde. De même, Faiza MOKDAR (FRA) est également dans cette division, un grand espoir pour l’équipe de France.

Dans la catégorie des -81kg, l’actuel champion du monde Matthias CASSE (BEL) a certainement du pain sur la planche avec une forte force russe qui le poursuit comme tête de série numéro un. Alan KHUBETSOV et Aslan LAPPINAGOV rejoindront Casse aux postes de tête de série. Les -90kg manquent d’entrées européennes dans le classement, ce sera donc un défi pour le continent de rivaliser avec les meilleurs athlètes, mais il y a deux athlètes en transition avec une chance de se battre pour monter sur ce podium. Tous deux ont remporté une médaille d’argent aux championnats d’Europe des moins de 23 ans ; Mansur LORSANOV (RUS) et Jamal PETGRAVE (GBR).

Récemment, nous avons vu la championne olympique 2016 et médaillée d’argent olympique 2021, Tina TRSTENJAK dans le fauteuil des entraîneurs, mais maintenant l’attention se porte sur son coéquipier très talentueux, Andreja LESKI (SLO). Elle était toujours sur les talons de sa coéquipière et c’est maintenant sa chance de briller, déjà en tête de la catégorie avec ses propres réalisations majeures. Elle sera rejointe par une autre athlète néerlandaise forte, Sanne VERMEER. Elle a rejoint Leski sur la scène des championnats du monde à Budapest cette année et peut également se vanter de médailles européennes, de maîtres et de Grand Chelem, donc les attentes pour elle sont élevées.

L’Allemagne devrait également faire un retour fulgurant avec Giovanna SCOCCIMARRO à la barre de la catégorie des -70kg. Elle a réalisé une formidable performance à Tokyo et a été mise au défi par les meilleurs de la catégorie, terminant dans le bloc final. Elle affrontera cependant Marie Eve GAHIE (FRA). On peut dire que la période de qualification pour Tokyo a été difficile pour la championne du monde 2019 car elle était concurrencée par sa compatriote Margaux PINOT qui a finalement été l’élue pour les Jeux Olympiques. Tout est désormais révolu et un nouveau cycle sera bientôt sur nous, tout comme son voyage renouvelé.

Il y a une équipe européenne plus forte dans la catégorie des -100kg avec un double champion d’Europe, dont un titre actuel, Toma NIKIFOROV (BEL) ainsi qu’Arman ADAMIAN (RUS) qui sort du dos d’une médaille d’or du Grand Chelem de Paris, faisant ça a l’air relativement facile. Avec beaucoup de nos jeunes concurrents entrant dans le circuit, cela pourrait être un grand événement pour ceux qui envisagent le prochain cycle, y compris l’actuel champion d’Europe U23, Valeriy ENDOVITSKIY (RUS). Il sera rejoint par deux des médaillés du grand prix de Zagreb, Vadut SIMIONESCU (ROU) et Martii PUUMALAINEN (FIN).

Aleksandra BABINTSEVA (RUS) aura à cœur de remonter sur le tatami et de poursuivre sur sa lancée victorieuse après une performance explosive à Paris, une belle fin d’année 2021. A ses côtés Lanir INBAR (ISR) s’est également battue pour le podium sur plusieurs fois en grand chelem cette année mais qui sera le vainqueur de la catégorie -78kg cette semaine ? Raz HERSHKO est un autre espoir israélien. Elle a été en pleine forme en remportant deux médailles d’or du Grand Chelem à Paris et à Antalya et semble encore une fois prête pour la gloire, mais doit rivaliser avec les plus jeunes, d’abord un duo de superstars françaises qui a remporté à la fois l’or européen junior et l’or mondial; Léa FONTAINE et Coraline HAYME respectivement.

Il ne fait aucun doute que ce week-end apportera un grand divertissement à certains de nos meilleurs athlètes, mais sera une opportunité fantastique pour les futurs héros du circuit.

Le poste IJF SIGN OFF 2021 AVEC ABU DHABI GRAND SLAM est apparu en premier sur European Judo Union.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*