LA FINALE DU CIRCUIT IJF EN STUN

Le très attendu et dernier événement de la tournée IJF de l’année débutera le 15 décembre. Guangzhou, en Chine, accueillera les athlètes du monde les mieux classés dans leur lutte pour la première place.

Le premier jour, les hommes et les femmes de poids léger s'attaqueront au tatami, nos représentants européens dominant les catégories.

La plus jeune championne du monde, Daria BILODID (UKR), laissera la catégorie des moins de 48 kg ouverte. La concurrente européenne la mieux classée sera la Russe Irina DOLGOVA. DOLGOVA aura l’opportunité de faire de la médaille d’argent des dernières années du Master à Saint-Pétersbourg une médaille d’or en Chine, avec une histoire couronnée de succès contre la tête de série no 1, MUNKHBAT Urantsetseg (MGL).

Après une formidable performance la semaine dernière aux Championnats d'Europe des clubs, Amandine BUCHARD (FRA) semblait imparable et dirigera la catégorie des moins de 52 kg en tant que tête de série n ° 2 mondiale, suivie de près par Natalia KUZIUTINA (RUS). En 2017, BUCHARD a perdu face à KUZIUTINA lors de la finale du même événement, ainsi que lors des Championnats d'Europe et du Monde en 2017, est-ce que cette année-là, la Française changerait la dynamique et remporterait la victoire?

Bien que toutes les catégories de poids soient difficiles et qu'un médaillé d'or soit difficile à prévoir, la catégorie des moins de 57 kg semble la moins prévisible. La catégorie des femmes est très diverse, un mélange égal d’anciens combattants et de jeunes sangs sera présent le premier jour de la compétition. Theresa STOLL (GER) a grimpé en tête du classement mondial pour devenir la cinquième tête de série du tournoi, remportant récemment la médaille d'or au Grand Prix de Tachkent.

Nekoda SMYTHE-DAVIS (GBR) devrait terminer l'année en beauté dans la catégorie des moins de 57 kg.

Nekoda SMYTHE-DAVIS, de Grande-Bretagne, semble être de plus en plus performant au cours de cette période de qualification olympique, obtenant déjà deux médailles du monde et rejoignant les champions de la Europa League, le Red Star Club De Champigny.

Il y aura de nombreux concours très attendus, mais peut-être pas plus que dans la catégorie des -63 kg. Clarisse AGBEGNENOU (FRA), triple championne du monde, a bien l'intention de creuser l'écart entre elle et la tête de série no 2, Tina TRSTENJAK (SLO).

La poursuite se poursuit alors que Clarisse AGBEGNENOU reste en tête du classement mondial dans la catégorie des -63 kg.

Comme si les catégories féminines n’étaient pas assez excitantes par elles-mêmes, les hommes légers et dynamiques viendraient s’ajouter au bassin de talents, les trois premières têtes de série dans la catégorie des moins de 60 kg représentant l’Europe.

Amiran PAPINASHVILI (GEO) et Robert MSHVIDOBADZE (RUS) sont parmi les deux premiers, ce dernier remportant leur compétition de demi-finale aux Championnats du monde plus tôt cette année à Bakou. Avec seulement 200 points entre les deux, le Géorgien cherchera à rester en tête dans cette course et à rattraper son retard sur la finale du Championnat du monde. Fran GARRIGOS (ESP), 3e tête de série, a été médaillé d'argent aux Masters en 2017 et avec les médailles du Grand Chelem à son actif cette année, il a le potentiel de remporter la médaille d'or.

La catégorie des moins de 60 kg s'annonce passionnante avec un top trois européen incluant Fran GARRIGOS (ESP).

L’équipe masculine géorgienne reste en tête du classement dans la catégorie des -66 kg. Vazha MARGVELASHVILI, la semaine dernière, a pris d'assaut la Ligue Europa avec son nouveau team, Golden Gori, en préparation pour ce tournoi hautement estimé. Les coéquipiers israéliens, Tal FLICKER, médaillé de bronze et Baruch SHMAILOV, ont remporté la médaille de bronze à cette épreuve en 2017.

Lasha SHAVDATUASHVILI est le représentant européen le mieux classé dans la catégorie des moins de 73 kg. Il occupe le 2e rang de HASHIMOTO Soichi (JPN) et se situe juste devant le champion du monde actuel, AN Changrim. Tommy MACIAS, de Suède, médaillé de bronze au tournoi des Masters l'an dernier, est classé quatrième. Avec une série de succès dans cette période de qualification olympique, un certain nombre de médailles du Grand Chelem et une médaille de bronze européenne à son nom, MACIAS viendra en confiance à Guangzhou pour améliorer son résultat.

Tommy MACIAS (SWE) occupe confortablement le haut rang au 4e rang dans la catégorie des -73 kg.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*