LA FRANCE REMPORTE LE TITRE MONDIAL EN PROPRE 4-0 SWEEP

La compétition individuelle était terminée, laissant place à l’épreuve par équipes mixtes tant attendue.

Pour l’Europe et le reste du monde, la tête de série numéro 1 de la France s’est imposée comme l’équipe la plus forte après les championnats d’Europe au Luxembourg. Il y a eu un laissez-passer au premier tour tandis que les 15 équipes restantes se sont affrontées. L’Ukraine a fait de son mieux contre les Français en quart de finale mais elle a terminé 4-1.

Le même score a été réalisé par la Turquie en demi-finale qui les a placés dans le concours de bronze contre la Hongrie. De l’autre côté du tableau, la Russie est arrivée en tête avec une victoire 4-0 sur l’Inde, une victoire 4-2 sur la Hongrie, puis en demi-finale contre l’Allemagne, a connu un triomphe 4-1.

Dans les compétitions pour la médaille de bronze, c’était un tête-à-tête tendu entre l’Allemagne et l’Ukraine, ils ont atteint un match nul 3-3, mais l’Ukraine n’avait que cinq athlètes debout sur le tatami. Dans un cas très malheureux de malchance, ils ont tiré au sort la catégorie femmes poids léger et c’était donc une victoire automatique pour l’équipe allemande.

C’était tout aussi excitant entre la Turquie et la Hongrie et ils ont fait des allers-retours avec leurs victoires. Avec une avance de 3-2, il y avait beaucoup de pression sur la Turque Ozlem YILDIZ pour remporter la quatrième victoire et donner à son équipe la médaille de bronze. Avec autant de soutien dans la foule, elle est entrée en confiance et a mis un waza ari sur le tableau dès la première minute. Elle a continué à contrôler le concours jusqu’aux dernières secondes et a marqué 4-2.

Viennent ensuite la France et la Russie.

Joan-Benjamin GABA (FRA) n’a pas eu de chance dans sa compétition individuelle mais il est revenu en force pour l’épreuve par équipes, aidant son équipe à se qualifier pour la finale et a affronté Saikhan SHABIKHANOV (RUS) en premier. Cela est allé au score d’or et à travers une rafale d’attaques des Français, Shabikhanov a reçu un troisième shido, France 1, Russie 0.

Melodie TURPIN était la suivante pour la France contre Daria VASILEVA qui a fait une course 2-0 avec un seul score waza ari. De retour chez les hommes en -90kg, le médaillé de bronze européen junior -81kg Daniil DRANOVSKII (RUS) a affronté Francis DAMIER. Déjà avec une belle dynamique, Damier a poursuivi la reprise française, laissant le soin à la championne du monde junior, Coraline HAYME, de faire un parcours propre pour l’équipe de France.

Bien qu’Alana ALBOROVA (RUS) ait fourni un effort exceptionnel, ce n’était pas pour la Russie et une fois de plus, la France est arrivée en tête, désormais titulaire des titres européens et mondiaux juniors en 2021.

Après de nombreuses célébrations et le chant de l’hymne, toute l’équipe de France est montée sur le podium aux côtés des athlètes qui ont concouru aujourd’hui. Même s’il n’était pas sur le tatami en finale, actuel champion d’Europe junior et médaillé de bronze du monde, Romain VALADIER PICARD nous a confié :

Nous sommes une très bonne équipe et c’est aussi le travail de nos entraîneurs, car ils ont fini avec nous donc c’est très bien pour nous aussi.

Ce fut une victoire sensationnelle 4-0 pour eux et a cimenté leur place au sommet. Leur collectif, comme leurs homologues seniors, semble intouchable. Cela a conclu un événement incroyable ici à Olbia, en Italie. On attendra l’année prochaine pour voir si la future jeunesse française pourra conserver ses titres.

Le post LA FRANCE PREND LE TITRE MONDIAL EN PROPRE 4-0 SWEEP est apparu en premier sur l’Union européenne de judo.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*