LE CHAMPION DU MONDE PERTIN CONTINUE DE RECHERCHER UN TITRE DE DEUXIÈME TITRE

L'actuel champion du monde, Guram TUSHISHVILI (GEO), a battu son premier combat contre Shubham KUMAR (IND). Il s'est rapidement attaqué à l'athlète tadjikistanais, Temur RAKHIMOV, à la suite d'un sode tsurikomi goshi.

Contre RAKHIMOV, il devait adopter une approche plus tactique, réalisant que ses tentatives de seo nage étaient vaines contre cet adversaire, il attendit son tour et contrecarra une tentative d'uchi mata, passant directement au kesa gatame.

Le quart de finale contre Henk GROL (NED) était grandement attendu. Les Néerlandais, avec trois médailles d’argent dans le monde et deux de bronze olympiques à son actif, constituaient une grande menace. Ils avaient déjà battu TUSHISHVILI deux fois auparavant.

C’était une compétition complètement unilatérale, une simple infraction saisissante a déclenché la spirale descendante de GROL. En raison du contrôle des Géorgiens, GROL a cédé une autre pénalité pour passivité, incapable de lancer une attaque, puis les scores sont venus. Le premier TUSHISHVILI a lancé pour waza ari et, quelques instants plus tard, un uchi mata à lui seul pour ippon.

La demi-finale sera opposée à HARASAWA Hisayoshi (JPN). Il n’a pas encore affronté la concurrence. La question demeure donc jusqu’au dernier bloc. L’actuel champion du monde battra-t-il le favori à domicile à Tokyo?

Dans la moitié inférieure du tirage, Lukas KRPALEK (CZE), champion olympique et mondial de moins de 100 kg, a battu son premier adversaire par une soumission et le 3ème tour du tournoi contre Shakarmamad MIRMAMADAD (TJK) dans le même waza.

Le quart de finale contre Roy MEYER (NED) a été difficile, comparé au match de KRPALEK contre l’autre Néerlandais, GROL, ce duo n’a pas été aussi proche, bien que l’athlète tchèque ait réussi à chaque occasion. KRPALEK est sorti comme toujours et la défense de MEYER était prête, empêchant la Tchèque de marquer les trois premières minutes. Son ne waza est venu jouer à plusieurs reprises mais n'a pas réussi, MEYER glissant à chaque tour. Cependant, sa défense n’a pas été suffisante, l’attaque lui a valu de remporter trois shidos et de placer KRPALEK en demi-finale contre KIM Minjong (KOR).

Kayra SAYIT, de Turquie, est la seule athlète européenne à se retrouver en demi-finale après avoir battu la championne du monde actuelle, ASAHINA Sarah (JPN). La médaillée de bronze du monde 2018 a certainement intensifié son jeu à Tokyo. Son premier match après un départ au premier tour était contre Nazgul MARATOVA (KAZ), et après un départ lent alors que les deux joueurs se lisaient, SAYIT s'est attaquée à son adversaire et a marqué un ippon massif avec tani otoshi. Les deux compétitions suivantes ont été très difficiles et face à des adversaires redoutables. Malheureusement, malgré tous ses efforts, elle n’a pas réussi à marquer contre ASAHINA ou la championne d’Europe Maryna SLUTSKAYA (BLR). Pour ses adversaires, leurs combats étaient impossibles et perdaient aux tirs au but.

SAYIT participera à la demi-finale contre le deuxième athlète japonais de cette catégorie, SODE Akira.

Bloc final à partir de 19h heure locale:

+ 78 kg

Concours de repêchage

Beatriz SOUZA (BRA) v Iryna KINDZERSKA (AZE)

ASAHINA Sarah (JPN) contre Larisa CERIC (BIH)

Concours de demi finale

Idalys ORTIZ (CUB) contre Maria Suelen ALTHEMAN (BRA)

Kayra SAYIT (TUR) / SONE Akira (JPN)

+ 100 kg

Concours de repêchage

Henk GROL (NED) v Rafael SILVA (BRA)
Roy MEYER (NED) contre David MOURA (BRA)

Concours de demi finale

Guram TUSHISHVILI (GEO) v HARASAWA Hisayoshi (JPN)
Lukas KRPALEK (CZE) contre KIM Minjong (KOR)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*