Le patron de l'Angleterre, Phil Neville, fait le point sur sa blessure pour son match d'ouverture contre l'Ecosse

Le manager de l’Angleterre, Phil Neville, a admis qu’un certain nombre de coups reçus au cours des entraînements ont été enregistrés, mais ses Lionnes sont prêtes à partir alors qu’elles se préparent à lancer leur campagne de Coupe du Monde contre l’Écosse.

Neville et le capitaine Steph Houghton, de Man City, ont rencontré les médias samedi soir avant le match à Nice, où le manager a indiqué que deux joueurs pourraient ne pas être en lice pour le match d'ouverture.

"Nous nous sommes bien entraînés, mais nous avons reçu quelques coups", a déclaré le grand Manchester United.

"Demi Stokes est revenu aujourd'hui et Toni Duggan a eu une séance légère.

"Ils vont tous les deux passer des tests pour voir s’ils peuvent être impliqués demain. Vous pensez aux quatre années qu’ils rêvaient de jouer dans ce jeu, ils ne vont pas abandonner."

Quel que soit le camp choisi par Neville, la rotation des équipes est une certitude.

"J’ai été impitoyable dans les décisions que j’ai prises et j’ai laissé plusieurs joueurs clés de côté. J’ai fait pivoter l’équipe parce que je veux jouer avec la meilleure équipe possible pour gagner le match.

"Je ne nous vois pas avoir un onze fort, mais une équipe fantastique de 23 joueurs. L’équipe que je regarde choisie demain ne sera probablement pas l’équipe pour jouer contre l’Argentine ou contre le Japon.

" Demain soir, ce n’est pas une question de motivation, c’est un peu de calme. Ils doivent jouer avec un sourire sur leur visage et ils doivent être frais.

"Je veux qu’ils s’expriment en souriant. Nous voulons qu’ils sortent et s’amusent. C’est juste un match de football, un match contre une jeune équipe incroyable en Écosse."

Lorsque les deux parties se sont rencontrées lors des Euros 2017, l'Angleterre s'est imposée 6-0.

Malgré cela, Houghton concède que l’Écosse sera un test beaucoup plus difficile dimanche.

Elle a déclaré: «En regardant en arrière, ils ont été blessés. Ils ont ces joueurs maintenant et ont grandi plus loin. Nous savons qu’ils se sont améliorés en équipe. Ils ont maintenant comme Erin Cuthbert qui arrive. "

De son côté, la manager écossaise Shelley Kerr, qui affirme avoir une équipe en pleine forme, reconnaît que la pression est totale sur l'Angleterre.

"Nous jouons contre une formidable équipe anglaise classée au troisième rang mondial, mais nous avons vraiment hâte de le faire.

"T C’est la pression qui s’exercera sur les deux équipes.

"Nous espérons gagner le match, ce sera un match difficile, mais ce sera difficile, mais nous cherchons à obtenir un bon résultat."

La skipper écossaise Rachel Corsie insiste sur le fait que ses coéquipiers ne seront pas touchés par l'issue du match en 2017.

"De nombreux changements ont eu lieu depuis l’arrivée de Shelley. C’est un tout nouveau tournoi et les objectifs sont fixés pour ce tournoi. Nous allons participer à chaque match et faire de notre mieux pour progresser encore dans ce tournoi. "

L'Angleterre et l'Ecosse s'affronteront à Nice dimanche soir (17h, heure de coup d'envoi du Royaume-Uni).

Vous pouvez lire ici chaque mot prononcé par les deux gérants lors de leurs conférences de presse préparatoires.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*