LES MÉDAILLES SONT DIFFICILES À VENIR PAR LA JOURNÉE D'OUVERTURE DU GRAND PRIX DE HOHHOT

Certes, pour les Européens, ce n’est pas l’endroit le plus facile à atteindre, mais une fois ici, Hohhot, la capitale de la région autonome de la Mongolie intérieure située au nord de la Chine, située entre les montagnes de Yinshan et le fleuve Jaune, fournit d’excellentes installations. Peut-être que la distance et le décalage horaire rendent la compétition un peu plus difficile. Ou peut-être que ce sont les nombreux concurrents de grande qualité, tels que la Chine, le Japon, la Mongolie, la République de Corée et la République populaire de Corée qui en sont la pierre d'achoppement. Quelle que soit la raison, remporter l'or à Hohhot s'est révélé une fois de plus insaisissable au moins le jour de l'ouverture de la dernière édition du Grand Prix Hohhot.

Evelyne TSCHOPP (SUI) dans la catégorie des moins de 52 kg a offert trois opportunités d’or au premier jour. En finale, le joueur suisse a eu sa première rencontre avec le champion du monde actuel ABE Uta (JPN), mais a été lancé pour ippon avec uchi mata. Malgré sa perte, Tschopp peut néanmoins être satisfaite (après 5th et 7th se termine) après avoir remporté sa première médaille du Tour IJF en 2019.

Aram GRIGORYAN (RUS) a quant à lui pris le départ de la journée dans la catégorie 3 avec les débuts de la journée. En finale, il a affronté la tête de série numéro 8, KIM Limhwan (KOR), qui, en toute équité, avait fait le difficile travail en éliminant les semences numéro 1 GANBOLD Kherlan (MGL) et les semences numéro 4 Abdula ABDULZHALILOV (RUS). Mais Kim a réussi à frustrer Grigoryan avec une série de manœuvres tactiques qui ont amené le jeune Russe à récolter trois shido, le laissant ainsi obligé de se contenter de la médaille d'argent.

Daria MEZHETSKAIA (RUS), dans la catégorie des moins de 57 kg, s’est également qualifiée pour la finale avec un impressionnant lancer. Son adversaire était KIM Jin A (PRK) qui ne participait que pour la deuxième fois de son histoire à un Grand Prix. Cependant, ce manque d'expérience ne l'a pas empêchée de démontrer qu'elle possédait aussi quelques compétences en lancer, alors qu'elle jetait Mezhetskaia pour ippon avec seoi toshi. Mezhetskaia n'a pas encore remporté de Grand Prix et a remporté sa troisième médaille d'argent. Peut-être la prochaine fois.

PODIUM

Il y avait aussi des médailles de bronze pour Albert OGUZOV (RUS) dans la catégorie des moins de 60 kg; et dans la catégorie des moins de 48 kg pour Katharina MENZ (GER) et Shira RISHONY (ISR). En 2019, Gefen PRIMO (ISR) a décroché sa troisième médaille du Tour mondial en remportant une médaille de bronze dans la catégorie des moins de 52 kg.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*