L’OR D’ABU DHABI EST LA CERCLE SUR LE GÂTEAU POUR LA CASSE

Il semblait normal que dans une année qui a vu Matthias CASSE (BEL) remporter des médailles européennes, mondiales et olympiques, le Belge de 24 ans ajoute à cet impressionnant palmarès une médaille d’or en Grand Chelem. Ses adversaires à Abu Dhabi semblaient avoir pris la décision collective de concentrer leurs efforts sur la fermeture des opportunités de but de Casse plutôt que de développer les leurs. C’était un plan qui s’est retourné contre eux pour tous, chaque adversaire étant victime des compétences supérieures et variées de Casse.

Le premier à tomber fut Constantin GAUBIN (CAN). Casse n’a pas été troublé, profitant finalement d’un faible effort d’ashi waza de Gaubin qui a vu le Canadien chuter docilement dans le dos (une aide mineure de te waza a offert à Casse a waza ari) pour être suivi par Casse assurant tate shio gatame pour la victoire. Ensuite, Sergii KRIVCHACH (UKR) qui, malgré le fait d’avoir entraîné Casse dans le score d’or, n’a jamais eu l’air de faire autre chose que de collecter trois shidos. L’adversaire de Casse en demi-finale, Aslan LAPPINAGOV (RUS), serait sûrement plus éprouvant, d’autant plus que Casse avait perdu contre le Russe lors de leurs deux précédentes confrontations. Mais le Lappinagov, habituellement excitant, s’est également retrouvé avec trois shidos pour la passivité. En finale, Casse a affronté Alan KHUBETSOV (RUS) et, une fois de plus, les attentes étaient élevées pour quelque chose d’excitant.

-81kg finale © Emanuele Di Feliciantonio © Théa Cowen

Khubetsov, peut-être toujours avec la défaite contre Casse à Tokyo dans son esprit, était trop défensif et, quel que soit son plan, n’a pas réussi à déstabiliser Casse. Le Belge a donné l’impression que sans être trop agressif, il était prêt à sonder à gauche et à droite, en arrière ou en avant, debout ou au sol. En fin de compte, c’est Khubetsov qui, ayant décidé qu’après 1h16 de score d’or il devrait s’ouvrir, a été jeté pour ippon avec uchi mata sukashi. Casse aura sans aucun doute des victoires plus attrayantes et plus spectaculaires dans sa carrière. Mais son succès ici ne devrait pas être diminué par certaines des tactiques négatives auxquelles il a été confronté sur le chemin de sa deuxième médaille d’or en Grand Chelem.

Les médailles restantes dans la catégorie des -81kg sont allées à Lachlan MOORHEAD (GBR) et Aslan Lappinagov (RUS).

Dans la catégorie des -63kg, Lucy RENSHALL (GBR) a remporté la médaille d’or en battant en finale Sanne VERMEER (NED). Il y avait aussi une médaille de bronze pour Andreja LESKI (SLO).

Chez les -73kg, Armen AGAIAN (RUS) et Lasha SHAVDATUASHVILI (GEO) ont remporté des médailles de bronze.

Giovanna SCOCCIMARO © Emanuele Di Feliciantonio © Théa Cowen

Chez les -70kg, la médaille d’or a été remportée par Giovanna SCOCCIMARO (GER) lorsqu’elle a battu en finale TANAKA Shiho (JPN). Les médailles de bronze ont été remportées par Marie Eve GAHIE (FRA) et Kelly PETERSEN POLLARD (GBR).

La publication L’OR D’ABU DHABI EST LA CELA SUR LE GÂTEAU POUR LA CASSE est apparue en premier sur l’Union européenne de judo.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*