Michael Owen révèle comment s'est passé le transfert de Manchester United et pourquoi il n'a pas dérangé les fans du Liverpool FC

Michael Owen a admis qu’il pouvait à peine dormir la nuit précédant sa rencontre avec Sir Alex Ferguson pour entamer les discussions au sujet d’un déménagement choquant à Manchester United.

Dans son nouveau livre, Michael Owen: Reboot – Ma vie, mon temps, l’ancien international anglais a révélé que c’était un joueur de United qui avait initialement jeté les bases de son formidable mouvement vers Old Trafford.

L'attaquant était joueur autonome à l'été 2009 et venait d'avoir une discussion avec Everton au sujet d'un déménagement à Goodison lorsqu'il a entendu parler de l'intérêt de United.

En tant qu'ancien joueur de Liverpool, Owen savait qu'un transfert vers l'un des rivaux féroces du club mettrait le feu à sa réputation à Anfield, mais il a insisté sur le fait qu'il était d'accord avec le fait qu'il allait retourner Kopites contre lui – et il ne pouvait tout simplement pas. Ne résistez pas à l'attrait de United et à la chance de gagner des trophées.

"Deux jours après mon retour d'une réunion avec le directeur d'Everton, David Moyes, je vivais simplement une journée tranquille à la maison lorsque le nom de Nicky Butt est apparu sur mon téléphone", explique Owen.



"Soyez prêt, Sir Alex va vous appeler," dit-il. "Ok," répondis-je. "Oui, je pense qu'il veut vous signer", m'a dit Nicky.

"Je n'arrivais pas à y croire. Je me suis rendu au salon et j'ai dit à Louise. J'avais la tête qui tournait à l'idée de pouvoir être dans un club où gagner des trophées était la norme. Grands matchs, Ligue des champions, 75 000 spectateurs pour chaque match jeu – nous étions tous les deux bourdonnants.

"Pendant l'heure suivante, je me suis assis littéralement dans mon couloir, regardant mon téléphone, puis tout à coup, il a sonné. C'était un numéro privé. Je ne réponds pas souvent à ces appels, mais cette fois était une exception. Je l'ai laissé sonner pendant un moment. Cinq ou six secondes avant de répondre, c’était lui. Après quelques plaisanteries, Sir Alex m’invita chez lui le lendemain.

"J’ai à peine dormi. Conscient de faire une bonne première impression, j’ai soigneusement choisi mes vêtements et m’y suis rendu de bonne heure, garé dans un parking de supermarché à un kilomètre de sa maison et me suis assis 15 minutes avant l’heure fixée. J'avais désespérément envie de l’impressionner de toutes les manières. Je me suis rendu chez lui en appuyant sur la sonnerie.

"Évidemment, je le connaissais étant donné notre intérêt commun et nos relations dans les courses de chevaux, nous avons donc probablement passé plus de temps à parler de course que de football lors de cette première réunion. Étrangement, je ne pense pas qu'il ait jamais dit directement qu'il veuille me signer. Je partais en sachant que j'étais sur le point de devenir un joueur de Manchester United. Tony Stephens, mon agent, n'avait même pas parlé à David Gill. "

Owen marquerait 17 buts en 52 matchs pour United, remportant un titre de Premier League en 2010/11 et la Coupe de la Ligue l'année précédente.

Le titre de champion lui avait échappé pendant ses premières années dans le Merseyside, mais, après avoir traversé l’académie du club, il savait que sa décision de rejoindre United s’écraserait comme un ballon de tête à Liverpool.

Mais après avoir tenté de forcer un retour à Anfield à l’été 2009, Owen était satisfait de brûler ses ponts au club et de passer à United, une décision qu’il n’a jamais regrettée.

Il a ajouté: "À ce moment-là, je venais honnêtement de me résigner au fait que les fans de Liverpool allaient me détester, quoi que je fasse. Est-ce qu'ils me détesteraient davantage pour aller à Manchester United que pour aller à Everton? Lancer une pièce de monnaie … "



"Tout ce que je pouvais faire, c’était prendre une décision de carrière en pensant à moi-même et à ma famille. Sachant que j’avais tout fait pour organiser mon retour à Liverpool, il était clair que cela ne se produirait jamais.

"Face à la possibilité de jouer dans un grand club bien équipé, en Champions League, avec des joueurs que j'avais connus et avec lesquels j'avais déjà joué en Angleterre, ce n'était vraiment pas un choix difficile de signer pour Manchester United Je ne le regrette pas une seconde. De plus, ma famille était ravie pour moi.

"Avant tout, j'étais footballeur. Le football était mon moyen de gagner de l'argent. J'ai donc eu l'occasion de jouer au football au plus haut niveau vers la fin de ma carrière et de subvenir aux besoins de ma famille. Je doute fort que de nombreux joueurs – en dépit de ce qu'ils pourraient dire – l'auraient refusé. "

Michael Owen: Reboot – My Life, My Time, publié par Reach Sport, est en vente le jeudi 5 septembre en version cartonnée, livre numérique et livre audio.

Achetez le livre ici.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*