NOMBRE D’UN SEUL TITULAIRE À TASHKENT

La journée d’ouverture du Grand Chelem de Tachkent a vu les meilleures têtes de série capturer la majorité des médailles. Peu de choses étaient disponibles pour les athlètes non classés, car les têtes de série numéro un ont remporté les cinq médailles d’or proposées.

La médaille d’or dans la catégorie -48 kg est revenue à la tête de série numéro un MUNKHBAT Urantsetseg (MGL) qui, en finale, a magnifiquement lancé TSUNODA Natsumi (JPN) pour ippon. Dans une performance courageuse mettant en valeur ses talents de newaza (ainsi que sa détermination), Milica NIKOLIC (SRB) est revenue pour arracher une médaille de bronze à Laura MARTINEZ ABELENDA (SRB). Pour ne pas être en reste, son coéquipier et rival Andrea STOJADINOV (SRB) a également enchaîné en remportant une médaille de bronze contre Francesca GIORDA (ITA) pour maintenir la tension dans la bataille interne serbe.

Pas d’arrêt des femmes serbes dans la catégorie -48kg; Andrea STOJADINOV. (C) Gabriela Sabau

Image du curseur

Pas d’arrêt des femmes serbes dans la catégorie -48kg; Milica NIKOLIC. (C) Gabriela Sabau

Il y a eu beaucoup d’action dans la catégorie -60kg où Karamat HUSEYNOV (AZE) a réalisé une solide performance en perdant finalement dans la compétition pour la médaille de bronze face à Luka MKHEIDZE (FRA). Plus tôt dans la journée, Jorre VERSTRAETEN (BEL) avait perdu en quart de finale contre Kemran NURILLAEV (UZB) qui a remporté la médaille de bronze, la première pour l’Ouzbékistan. Dans la finale, le numéro un mondial NAGAYAMA Ryuju (JPN) a vaincu le champion du monde 2015 Yeldos SMETOV (KAZ) en lançant l’athlète kazakh pour un seul waza ari avec un meilleur seoi nage.

Comme prévu dans la catégorie -52kg, c’est le double champion du monde ABE Uta (JPN) qui a volé la vedette et a remporté la médaille d’or. Malheureusement, il n’y a pas eu de finale car son adversaire LKHAGVASUREN Sosorbaram (MGL) s’est blessée lors d’un match précédent. Ailleurs dans la catégorie, Nadezda PETROVIC (SRB) s’est battue bien au-delà de sa position IJF WRL de 96 finalement en perdant dans le concours de médaille de bronze à Fabienne KOCHER (SUI) qui avec cette victoire maintient en vie ses propres espoirs de qualification.

Orkhan SAFAROV (AZE) a subi une défaite choc au deuxième tour lorsqu’il a été emmené hors de la catégorie des -66 kg par Luukas SAHA (FIN), classé 220 auparavant, et prenant part à son tout premier Grand Chelem. Les Russes ont sélectionné Aram GRIGORYAN (RUS) pour cet événement et il a réussi à décrocher une médaille de bronze en lançant Yerlan SERIKZHANOV (KAZ) de manière spectaculaire pour ippon avec ko uchi gake. La médaille d’or est revenue à AN Baul (KOR) qui, dans une finale plutôt austère et sans incident, a battu YONDONPERENLEI Bashkuu (MGL) aux tirs au but.

Aram GRIGORYAN (RUS) a remporté le bronze dans la catégorie des -66 kg. (C) Gabriela Sabau

Marisa PERICIC (SRB) a provoqué une surprise en battant Timna NELSON LEVY (ISR) pour remporter une médaille de bronze dans la catégorie des -57 kg. Il y avait aussi une médaille de bronze pour Theresa STOLL (GER) qui dans son concours de médaille de bronze avec KIM Jisu (KOR) a exécuté un excellent gatame de sangaku pour ippon. En finale, c’est TAMAOKI Momo (JPN) qui a battu un peu fortuitement LIEN Chen Ling (TPE) après avoir commis ce qui semblait être une prise de jambe. La chance était avec la tête de série numéro un car elle, comme toutes les autres têtes de série numéro un de la journée, a remporté la médaille d’or.

Le message NUMBER ONES TAKE TOP SPOTS IN TASHKENT est apparu en premier sur European Judo Union.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*