NOUVEAU FOURNISSEUR DE JUDOGI SUR LE MARCHÉ

FIGHTART est un nouveau fournisseur de judogi sur le marché et également un nouveau sponsor de l’EJU. La société française a signé un contrat en tant que SUPPORTER OFFICIEL JUDOGI.

Aux Jeux Olympiques de Tokyo, un judoka portait déjà la nouvelle marque : Teddy Riner. Le double champion olympique n’est pas seulement un témoignage, il est aussi impliqué dans l’entreprise en tant qu’actionnaire.

Nous avons parlé avec lui de la nouvelle société.

Pourquoi soutenez-vous la nouvelle société Fightart ?

Les arts martiaux, et plus particulièrement le judo, représentent une part importante de ma vie d’athlète de haut niveau. Tout au long de ma carrière, j’ai travaillé pour des équipementiers prestigieux et mon rêve a toujours été de lancer ma propre marque d’équipements d’arts martiaux. J’ai grandi avec. J’ai pu échanger avec de nombreux athlètes d’autres disciplines, cibler et comprendre leurs besoins pour leur permettre de gagner en performance et d’être plus compétitif. Il y a un profond respect de la tradition dans les disciplines des arts martiaux, c’est pourquoi j’ai voulu participer à la création d’une marque 100% spécialisée et dédiée aux pratiquants d’arts martiaux. « 

Avez-vous été impliqué dans le processus de développement du judogi ?

Oui bien sûr! Dès le début, j’ai participé au développement en essayant plusieurs prototypes sur lesquels j’ai apporté directement mes retours après la formation. Fightart est très réactif et à l’écoute des athlètes, ce qui nous a permis de produire ensemble un judogi hyper compétitif, tout en respectant les traditions de notre sport et en s’adaptant aux exigences du marché.

Aux Olympiques tu portais le judogi Fightart comme le seul de l’équipe de France. Pourquoi était-ce?

Car j’ai été très impliquée dans le projet en m’entraînant avec les tenues de judo Fightart tout au long de ma préparation. Il était logique pour moi de porter l’uniforme que nous avons développé ensemble, adapté à mes besoins et exigences.

Quand votre entreprise a-t-elle été fondée ?

L’entreprise a été fondée en 2021. Notre équipe est composée de personnes passionnées par le sport, les arts martiaux et la performance, avec de solides compétences dans l’industrie du sport depuis plus de vingt-cinq ans.

Quelle était la raison pour laquelle vous avez lancé un nouveau fournisseur de judogi ?

L’objectif de FIGHTART est de proposer un concept de marque inspiré des valeurs sportives, tout en respectant à la fois la tradition et les racines du sport. A titre d’exemple, le code d’honneur « Bushido » signifie quelque chose pour tous les judokas du monde, et ce sont des valeurs qui se reflètent dans notre approche de développement. La performance des équipements sportifs nécessite un mélange de spécificités techniques, respectant les codes et règles de chaque sport, mais implique également d’innover avec une authentique « touche d’art » dans la conception de nos produits.

Quels produits Fightart va vendre ?

Nous proposons une gamme complète d’uniformes de judo, mais aussi de jiu-jitsu brésilien, de karaté et de taekwondo. Dans un futur proche, la boxe et les sports de combat intégreront également ce portefeuille. Bien sûr, les uniformes de judo FIGHTART sont approuvés par l’IJF et l’EJU pour les tournois internationaux. Outre les uniformes, nous proposons également une gamme complète de protections corporelles, d’accessoires d’entraînement, d’équipements textiles conçus pour les loisirs ou l’entraînement et de sacs de sport.

Il existe de nombreux fournisseurs de judogi sur le marché. Quelles sont les différences entre FIGHTART et les autres fournisseurs ?

Les marques sont pléthoriques mais aucune ne correspond vraiment à notre approche et notre philosophie. Sans manquer de respect, toutes les marques proposent plus ou moins les mêmes produits. FIGHTART propose quelque chose de plus, que ce soit en termes de design de produit, d’embellissement ou de fonctionnalité. D’un point de vue esthétique, nous avons véritablement intégré une « touche d’art » dans chacun de nos équipements, grâce à la collaboration d’authentiques artistes et designers. La marque FIGHTART entend proposer quelque chose qui n’a jamais été vu auparavant, tout en gardant les meilleurs standards en termes de caractéristiques des produits.

Il y a un autre point fort qui nous différencie des autres fournisseurs. FIGHTART se concentre sur une sélection stricte des matières premières et coopère avec des usines responsables et pleinement soucieuses de l’environnement. Nos t-shirts sont en coton biologique, nous avons réduit l’utilisation de plastique d’emballage de 95%. Ces choix font une grande différence dans l’industrie du sport. Alors que la plupart des marques utilisent encore des emballages en plastique -qui libèrent des microplastiques dans la nature, même s’ils optent pour du polyester recyclé- nous atteignons le niveau supérieur de la conscience environnementale. Notre conscience de notre planète se reflète dans nos actes, ce qui fait une différence significative.

Quel est votre marché principal et votre objectif à long terme ?

Nous souhaitons accompagner chaque athlète dans son entraînement, avec le bon choix de matériel adapté à son niveau de pratique. Tous nos produits sont conçus pour performer au meilleur niveau, quel que soit votre âge ou la couleur de votre ceinture.

Chez FIGHTART, nous savons que chaque pratiquant mérite d’avoir un équipement de compétition tout en ayant l’air « cool » sur les tatamis ou à l’extérieur du gymnase ou du dojo.

De plus, nous proposons aux équipes nationales la possibilité de personnalisation des équipements, en un temps record ! Notre objectif à long terme est simple : notre collection ne sera pas figée et sera constamment renouvelée avec des fonctionnalités améliorées, de nouveaux designs, afin de satisfaire les besoins changeants de tous les sportifs.

Quand est prévu le lancement de votre site web ?

Le site web sera lancé à la fin de l’année 2021 et sera pleinement opérationnel en 2022.

Prévoyez-vous d’avoir des partenaires de distribution dans d’autres pays ?

Bien sûr que oui. Nous avons des discussions ou des accords de distribution avec des entreprises, car de nombreux candidats nous ont déjà contactés. Evidemment, la première apparition publique de FIGHTART aux Jeux Olympiques de Tokyo a permis à la marque d’entrer dans la communauté du judo par la porte d’entrée. Bien entendu, nous sommes à l’écoute de tous les partenaires commerciaux potentiels intéressés à traiter avec la marque

dans leur pays respectif. Nous avons des conditions de coopération très attrayantes et faciles, et nous accueillerons amicalement tous les candidats qui sont libres de nous contacter.

A côté de vous, Fightart envisage-t-il de soutenir d’autres athlètes ou équipes nationales dans un futur proche.

Oui, nous soutiendrons d’autres athlètes à temps. Nous avons également un tout nouveau concept de partenariat et plein d’idées à proposer aux fédérations et équipes nationales ; nous sommes prêts à commencer la discussion avec tout le monde en Europe et dans le monde. Notre force est de proposer une nouvelle vision avec des modèles de coopération flexibles, dans leur approche et leur fonctionnement, au bénéfice de chaque acteur.

Qu’attendez-vous du contrat avec l’UEJ ?

Il ne fait aucun doute que l’Europe représente une grande communauté de joueurs de judo, élevant et diffusant les valeurs du judo de la meilleure manière possible et avec une grande efficacité. L’UEJ est très dynamique, pleine d’idées et ultra-innovante, toujours prête à repousser les limites de la popularité du judo sur le continent ; la marque EJU et FIGHTART ont cette mission en commun : faire grandir le judo.

L’UEJ est également à la fois créative et active avec toutes ses compétitions organisées, séminaires pour différents publics allant des enfants aux joueurs de haut niveau, camps d’entraînement, événements promotionnels, etc. veulent contribuer à la promotion du judo.

Que pouvons-nous attendre de FIGHTART dans les prochains mois et années ?

FIGHT ART jouera un rôle majeur dans la communauté du judo, à laquelle appartient son meilleur ambassadeur Teddy Riner. La marque continuera à innover, à proposer de nouveaux produits frais pour la performance de tous les judokas.
Le renouvellement constant de notre gamme de judo, de produits et de designs, apportera un souffle et un sentiment de nouveauté dans la communauté du judo pour les mois à venir. Nous nous concentrerons sur le fait d’être une force proactive dans le judo. Alors que les Jeux Olympiques de Tokyo sonnaient comme le redémarrage du judo dans le monde entier, notre regard est tourné vers l’avenir et nous nous tournons déjà vers une date importante avec les prochains Jeux Olympiques de 2024 à Paris.

Quel est ton avenir ? Savez-vous déjà si vous continuerez jusqu’à Paris 2024 ? Ou quand peut-on s’attendre à une réponse à ce sujet ?

La compétition est toute ma vie et les Jeux Olympiques sont le Saint Graal pour tout athlète. On se prépare depuis quatre ans, on pense aux Jeux, on dort aux Jeux, ce sont des émotions exceptionnelles. Alors oui, même si ce sont mes 4e Jeux Olympiques, et que je suis épuisé par cette édition, je n’ai qu’une envie : retourner à Paris 2024. C’est dans mon ADN, dans mon sang.

Votre but à Tokyo était l’or et vous avez terminé avec le bronze. Comment vous sentez-vous maintenant avec cette médaille ?

C’est une médaille olympique et j’en suis très fier. Car cela représente des milliers d’heures de travail, des centaines de litres de sueur, des dizaines de doutes, deux ou trois grosses blessures… Avec l’âge et la nouvelle génération qui explose, on ne peut que profiter de ce résultat, surtout après la longue attente de ces Jeux , et dans ce contexte toujours aussi difficile. Il ne faut pas oublier la médaille d’or par équipe. Avec cette génération, au pays du Judo, nous avons envoyé un message fort. Cette forme de compétition par équipe nous a encore rapprochés, nous nous en souviendrons toute notre vie.

Quels sont vos projets pour les prochaines années ?

Un seul objectif, la médaille d’or aux Jeux Olympiques de Paris 2024.

La publication NOUVEAU FOURNISSEUR DE JUDOGI SUR LE MARCHE est apparue en premier sur European Judo Union.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*