OZERLER APPORTE L'OR EN TURQUIE LE DERNIER JOUR DU GRAND PRIX D'ANTALYA

La médaille de bronze remportée par la Turquie lors de la journée d’ouverture a été améliorée lorsque Mikail OZERLER (TUR) a remporté la médaille d’or dans la catégorie des -90 kg lors de la troisième et dernière journée du Grand Prix d’Antalya. Ozerler a fait preuve de beaucoup de style et contre toute attente, devant une foule de futurs espoirs et vocaux.

Parmi les 45 concurrents non classés, Ozerler a commencé sa journée avec une victoire au premier tour contre Gustavo ASSIS (BRA), marquant le but de Waza ari à la première minute avec harai goshi. Un sumi gaeshi soigneusement travaillé a fait remonter un deuxième score pour Ozerler, qui est passé au deuxième tour. Shakhzodbek SABIROV (UZB) était le prochain adversaire d’Ozerler et c’est l’Ouzbek qui après 30 secondes a marqué le premier but avec un kata guruma modifié pour waza ari. Ozerler s'est battu et a usé son adversaire, jetant finalement Sabirov avec un énorme koshi guruma pour ippon avec une minute à écouler. Au troisième tour, Ozerler affrontait le médaillé d'argent mondial 2018 Ivan Felipe SILVA MORALES (CUB). La compétition était finie quand, après deux minutes, Ozerler réussit à venir avec ouchi gari et un score de waza ari. En quart de finale, c'est au tour de Yahor VARAPAYEU (BLR) de mener Ozerler au score d'or. Après un peu plus d'une minute, Varapayeu a récolté son troisième shido et Ozerler est passé en demi-finale. Ici, Ozerler a rencontré l'ancien champion du monde Avtandili TCHRIKISHVILI (GEO). Cependant, le Géorgien ne pouvait pas suivre le tempo fixé par Ozerler et un troisième shido voyait Ozerler se qualifier pour la finale.

Podium

C'était un autre Géorgien qui attendait Ozerler en finale, cette fois Giorgi PAPUNASHVILI Giorgi (GEO). Une fois de plus, Ozerler fut entraîné dans la période du golden score. Mais il a réussi à finir en beauté, jetant Papunashvili après deux minutes pour ippon avec maki komi.

Quand on lui a demandé de décrire ses sentiments, Ozerler a répondu:

Bien sûr, je suis vraiment en mesure de remporter ma toute première médaille d’or du Grand Prix. Je me suis entraîné au Japon et j’ai l’impression que je suis en forme. C'était la première fois que je le rencontrais et il avait des perspectives difficiles à saisir et une attitude inhabituelle. J'ai vite senti que cela pourrait devenir une bataille très tactique et peut-être être décidé en shidos. Mais j’ai décidé qu’il serait préférable d’essayer de marquer avec un lancer et heureusement, c’est venu. C'est un sentiment très spécial de remporter une médaille d'or pour la Turquie. La foule était super et ils m'ont vraiment soulevée, en particulier les jeunes qui acclamaient sans cesse mon nom. J'espère qu'ils seront inspirés par cette victoire.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*