Peterhansels prend le contrôle dans les dunes

Nouvelles sportives

Stéphane et Andrea Peterhansel ont pris le contrôle du classement du Abu Dhabi Desert Challenge, réduisant ainsi le déficit de près de huit minutes en avance de deux minutes et 26 secondes après la deuxième section sélective d’aujourd’hui du deuxième tour de la Coupe du Monde FIA ​​des Cross Country Rallies. Bernhard Ten Brinke / Tom Colsoul se sont classés deuxièmes au milieu d'une bataille extrêmement serrée entre le trio de tête qui les voit à seulement 32 secondes d'avance sur Khalid Al Qassimi et Xavier Panseri après près de 500 kilomètres de compétition.

Cyril Despres, chef de la nuit, a passé un moment désastreux dans les dunes avec un cric endommagé; Il a perdu plus de trois heures face aux leaders d’aujourd’hui et a chuté au 11e rang. Yazeed Al Rajhi a signé un rythme effréné pour remporter la victoire sur l'étape, mais le pilote saoudien a infligé de lourdes pénalités du temps hier en raison d'un problème de transmission. Il se situe désormais beaucoup plus loin dans le tableau des scores. «C’était une belle journée et c’est un très bon sentiment de terminer premier après une journée malchanceuse hier», a-t-il déclaré à l’arrivée.

La section d’aujourd’hui, d’une longueur de 222,80 km, a ramené les équipages dans l’immense désert des Émirats arabes unis, le long de la frontière saoudienne vers l’est pendant une bonne partie de la seconde moitié de la section. Les vents violents et les tempêtes de sable ont encore une fois ajouté le défi et avec le sable fin qui a également été balayé par des pluies sur des dunes de sable plus compactes, les conditions étaient encore plus imprévisibles.

Après d’innombrables victoires en moto et en voiture, Stéphane Peterhansel pouvait encore ajouter à sa longue liste de victoires en remportant un rallye cross country FIA World Cup avec son épouse. Le duo, qui a débuté troisième, prend les devants dans sa voiture de rallye MINI JCW et prend un léger mais significatif avantage dans le troisième des cinq manches. «Nous sommes restés silencieux car nous avons vu beaucoup de voitures coincées», a déclaré le vainqueur du Défi du désert d'Abou Dhabi, à six reprises. "La vitesse n'était pas trop rapide, mais c'était bon tout au long de l'étape et diriger les voitures pour l'étape était une nouvelle expérience pour ma femme car il n'y avait aucune piste à suivre."

Bernhard Ten Brinke et Tom Colsoul ont surpris Cyril Despres, le leader de la nuit, peu de temps après le départ, puis ont couru avec Peterhansel avant de rester coincés dans le sable pendant quelques minutes. Ils ont suivi le vainqueur de l'étape, Yazeed Al Rajhi, dans les derniers kilomètres, mais ont ensuite dû mesurer leur allure après un lourd atterrissage. «Ce fut une étape très difficile», a déclaré le pilote Toyota. «Vers la fin, nous avons dû avancer lentement car mon siège a été délogé après un choc très violent. Sinon tout va bien. "

Premier pilote émirati et vainqueur du Desert Challenge 2017, Khalid Al Qassimi, associé au Français Xavier Panseri, est passé de la sixième à la troisième place et n’a plus que 32 secondes de retard sur sa Peugeot 3008 DKR. Il a toutefois une marge de manoeuvre pour Jakub Przygonski, quatrième, avec près de six minutes de retard. Contrairement à hier, lorsque Martin Prokop sauvait l’étape du pôle, les rôles étaient inversés. Przygonski s’est arrêté deux fois pour aider le pilote tchèque, mais a ensuite subi ses propres problèmes. "Ce n'était pas si grave mais il y avait beaucoup de vent, la visibilité était mauvaise et le sable bougeait beaucoup", a déclaré le champion en titre de la Pologne. Le co-pilote Timo Gottschalk a ajouté: «Nous nous sommes arrêtés pour aider Martin[Prokop}quiétaitcoincéetquandj'aiouvertlaporteleventl'apratiquementécraséeEnsuiteils'estenvolé»Enconséquencel’équipageadûterminerlascèneavecdelapoussièretourbillonnantàl’intérieurducockpit[Prokop}whowasstuckandwhenIopenedthedoorthewindvirtuallysmasheditoffitshingesThenitflewoff”Asaconsequencethecrewhadtocompletethestagewithdustswirlingroundinsidethecockpit

Toutefois, malgré ses problèmes, Prokop reste à égalité avec un peu plus de 90 secondes de retard sur ses rivaux. "Nous avons attrapé la voiture de tête en première mi-temps et ne voulions pas passer, puis Jakub s'est arrêté pour nous aider lorsque nous sommes bloqués, alors merci à lui", a déclaré le pilote tchèque épuisé à la fin de l'étape. «La deuxième moitié a été un peu un désastre; nous avons eu un peu de difficulté et nous avons également eu un problème de pression de carburant qui nous a obligés à nous arrêter pendant quelques minutes. Pas la meilleure scène. "

Vladimir Vasilyev et Konstantin Zhiltsov, deux fois vainqueurs de la compétition, ont connu une journée meilleure et ont grimpé du 10ème au 6ème rang, deuxième meilleur temps de la section pour relever le défi. "C'était difficile, mais meilleur qu'hier", a déclaré le Russe. «La température dans la voiture était incroyable. Il y a peut-être beaucoup de vent mais cela ne change pas la chaleur dans la voiture! ”

Aron Domzala, dans une troisième Toyota Hilux, a terminé la huitième place pour conserver sa septième position, malgré le problème électrique. Cependant, le pôle continue de souffrir du "mal de mer", tel est le sentiment que les équipages surfent sur certaines des plus grandes dunes du monde, implacables.

Les machines T3 continuent de figurer dans le top 10 et Casey Currie est en tête de la catégorie à seulement neuf secondes du Brésilien Reinaldo Varela, tous deux de Can Am Mavericks. "Ce fut une très belle journée, où nous avons mené la majeure partie du parcours avant de nous arrêter derrière Varela pendant un court instant", a déclaré Currie à propos de sa bataille avec le vainqueur du T3 lors de la précédente manche au Qatar. «Il était alors trop lent et je devais le dépasser. Honnêtement, je suis surpris de venir ici et de rivaliser avec lui à ce niveau. »Le dixième au classement général est détenu par Essa Al Dossery dans une Nissan Navara.

Alexander Baranenko est tombé à la deuxième place en T2 derrière Mohammed Al Meer, tandis qu'Ibrahim Al Muhana poursuit sa course solitaire en T4 dans un camion Mercedes Unimog.

La troisième étape de mardi comprend la plus longue section sélective de l’événement avec 297,97 km de compétition.

Abu Dhabi Desert Challenge – Résultats provisoires après la deuxième étape (17h00 heure locale)

1

Stéphane Peterhansel / Andrea Peterhansel

MINI John Cooper Works Rally

7h 16min 46.0sec

2

Bernhard Ten Brinke / Tom Colsoul

Toyota Hilux Overdrive

7h 19min 12.0sec

3

Sh. Khalid Al Qassimi / Xavier Panseri

Peugeot 3008 DKR

7h 19min 44.0sec

4

Jakub Przygonski / Timo Gottschalk

MINI John Cooper Works Buggy

7h 25min 33.0sec

5

Martin Prokop / Viktor Chytka

Ford Raptor RS Cross Country

7h 27mn 05.0sec

6

Vladimir Vasilyev / Konstantin Zhiltsov

BMW X3

7h 32min 58.0sec

7

Aron Domzala / Maciej Marton

Toyota Hilux Overdrive

7h 37min 53.0sec

8

Casey Currie / Laurent Lichtleuchter

Can Am Maverick X3

7h 57min 30.0sec

9

Reinaldo Varela / Gustavo Gugelmin

Can Am Maverick X3

7h 57min 39.0sec

dix

Essa Al Dossery / Ali Hassan Obaid

Nissan Navara

10h45 mn 41.0sec

Yazeed Al Rajhi / Dirk Von Zitzewitz décroche la victoire d'étape dans la Toyota Hilux Overdrive

Bernhard Ten Brinke / Tom Colsoul restent deuxièmes de la Toyota Hilux Overdrive

Khalid Al Qassimi / Xavier Panseri grimpent au troisième rang de la Peugeot 3008 DKR

Photos: RallyZone

Coupe du Monde de Rallyes Tout Terrain

Cross-countrySAISON 2019SportCross-Country1SportCoupe du monde de rallye tout-terrainCross-Country SEASON 2019Cross Country01Lundi 1er avril 2019 – 14h50Lundi 1er avril 2019 – 14h50

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*