Qu'est-il arrivé à la signature de Man City oublié Matias Vuoso

Lorsqu'un attaquant sud-américain a quitté Independiente pour Manchester en 2002, les attentes étaient élevées. Mais il a eu du mal et n'a pas réussi à marquer lors de sa première saison au club.

Mais là où Diego Forlan a finalement remporté la Premier League et la FA Cup avec Manchester United, son ancien coéquipier n'a pas eu une telle chance à Manchester City. En fait, Matias Vuoso n'a même pas fait d'apparition pour le club, tant pis pour marquer un but.

Signé par Kevin Keegan pour 3,5 millions de livres sterling, Vuoso s'était fait un nom dans un partenariat de grève avec Forlan. Après avoir marqué 14 buts en 65 apparitions pour Independiente, à seulement 20 ans, Vuoso a déménagé à Manchester.

Le transfert a montré les premiers signes d'un potentiel d'entraînement, Vuoso étant le meilleur buteur de l'équipe de réserve en 2002/03. Mais il n'a fait aucune impression du côté senior, avec le plus près qu'il est venu de faire une apparition étant une place sur le banc pour une égalité de Coupe Worthington à Wigan.

Vuoso n'était pas content de son manque de temps de jeu, et revendiqué Keegan ne lui a jamais expliqué pourquoi il ne figurait pas.

"Je trouve étrange qu'il ne me joue pas, c'était un transfert coûteux, mais peut-être qu'il ne pense pas bien de moi, peut-être qu'il attendait autre chose de moi", avait-il déclaré à l'époque.

"Je n'ai rien contre Keegan même s'il décide que je ne suis pas bon pour l'équipe, mais je ne peux pas continuer à ne pas jouer beaucoup plus longtemps."

Le Mexique déménage

L'ancien patron de l'Angleterre a manifestement décidé que Vuoso n'était pas bon pour City, car il l'a envoyé à Santos Laguna au Mexique en prêt en 2003. Bien qu'il ait également pris un départ lent là-bas, la décision s'est sans aucun doute avérée la bonne à long terme.

En deux périodes au club, Vuoso a marqué 107 buts pour Santos Laguna, le deuxième plus grand nombre de joueurs de l'histoire du club. Il a été le meilleur buteur de la Liga MX dans leurs tournois Apertura et Clausura en 2005, et a remporté ce dernier en 2008.

Dans le football interclubs, ce sont sans aucun doute les temps forts de la carrière de Vuoso. Mis à part un bref séjour avec Talleres de Córdoba dans son pays d'origine, l'Argentine, un an avant sa retraite, il a passé son temps restant en tant que professionnel au Mexique – jouant contre City for Club America lors d'un match amical de pré-saison 2011 à San Francisco.

Distinctions internationales

Jouer au Mexique s'est avéré être sa voie vers le football international, en partie grâce à un autre lien avec Manchester City. Vuoso avait fait deux apparitions pour l'équipe argentine des moins de 20 ans, mais n'avait jamais atteint l'équipe senior.

En tant que mexicain naturalisé, cependant, il a pu faire 15 apparitions. C'est l'ancien manager de la ville, Sven Goran Eriksson, qui a fait ses débuts avec Vuoso en août 2008.

Bien qu'il n'ait pas marqué ce jour-là, il a par la suite relevé quelques objectifs internationaux importants. Le fait saillant a été un doublé contre le Chili lors d'un match nul 3-3 lors de la Copa America 2015.

Vuoso n'est peut-être pas le meilleur coup de Keegan sur le marché des transferts, ni même de faire une apparition pour City, mais il a quand même réussi à se tailler une carrière décente après sa vie à Manchester.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*