TALY, CHERCHEUR DU CANCER, PREND L'OR VÉTÉRAN EUROPÉEN

Lors de la troisième et dernière journée de la compétition individuelle des Championnats d'Europe de judo vétérans 2019 à Gran Canaria, en Espagne, 124 femmes ont fait leurs débuts. La Française Valérie TALY a été couronnée championne d'Europe vétéran dans la catégorie des moins de 52 kg en F3.

Je suis très fier d'être sur le podium aujourd'hui parce que j'ai eu une préparation très difficile. Mon travail prenant beaucoup de place dans ma vie, je devais donc m'entraîner parfois tôt le matin, tard le soir ou le week-end.

À 44 ans, TALY est directeur du Centre national de la recherche scientifique depuis 2016 et chef de groupe à l'Université Paris Descartes, en France. Son groupe étudie «Recherche translationnelle et microfluidique», qui porte sur le développement de technologies innovantes pour la recherche sur le cancer, basées sur la microfluidique, en étroite collaboration avec des oncologues et des cliniciens. Elle dirige une équipe de 15 personnes et donne des instructions à un impressionnant laboratoire de 50 personnes.

Notre objectif est de développer des technologies unicellulaires et l'ingénierie tissulaire dans le but de comprendre l'hétérogénéité des tumeurs et l'acquisition de la résistance.

Être judoka et chercheur à la fois n'a pas toujours été aussi facile pour le combattant du Judo Club Bourg La Reine, en particulier ces dernières années.

Il y a deux ans, j'ai décidé d'arrêter le judo car j'étais encore à l'école. J'étais tellement épuisée après le cours, mais j'ai vite commencé à m'ennuyer, j'avais besoin de faire du sport pour bouger, il me manquait quelque chose dans ma vie. J'ai donc décidé de participer aux Championnats d'Europe vétérans à Glasgow l'année dernière et ma médaille de bronze m'a fait comprendre que j'avais besoin de judo.

Le chercheur est entraîné par Cedric MARGALEJO qui a formé des athlètes de classe mondiale tels que Killian LEBLOUCH (FRA), athlète olympique, et la médaillée de bronze du Championnat du monde junior 2013, Sarah HARACHI. Elle avait une bonne préparation pour cet événement mais ne pouvait pas croire qu’elle pourrait remporter la médaille d’or.

En finale, je faisais face à la française Sandrine PIET. C'était une répétition du tournoi des vétérans de Tours en France cette année. Après que nous ayons tous les deux obtenu un waza-ari dans le temps du match, j’en ai inscrit un de plus dans le score d’or, mais cette fois, la médaille d’or est à moi.

Ce titre européen lui a définitivement donné la motivation de participer aux Championnats du Monde Vétérans à Marrakech en octobre et elle s’entraînera encore plus dur pour remporter la médaille d’or.

Elle utilise également son esprit de combat au travail et pense que le judo lui a donné la détermination de faire face aux tâches importantes qu’elle accomplit chaque jour.

UN MATCH FINAL EPIC POUR KOTOVA ET COX

Iuliia KOTOVA (RUS) était au rendez-vous, battant facilement ses adversaires dans la catégorie -57 kg, F2. Elle aurait pu être la combattante du jour, mais elle a dû vaincre la difficile Sophie COX de Grande-Bretagne en finale.

La foule a assisté à une finale spectaculaire entre deux judokas de classe mondiale. La COX était non seulement plusieurs médaillée européenne, mais aussi une athlète olympique de 2004 et 2012. Les deux femmes se sont affrontées dans une finale épique montrant une physique exceptionnelle et des habiletés ne waza mais personne n’a marqué. La bataille s'est terminée lorsque KOTOVA a finalement obtenu un troisième shido dans le score d'or.

TSKILAURI LA GUERRE SURPRISE

Les Championnats d'Europe de judo vétérans sont également un moyen de voir des judokas talentueux qui ont obtenu des résultats remarquables du passé lors de la tournée mondiale de judo au niveau senior.

Levan TSKILAURI de Géorgie est l'un d'entre eux. Il a remporté le titre européen vétéran dans la catégorie M1 des moins de 90 kg. Il a remporté la médaille d'argent à la Coupe du monde 2009 à Tbilissi et la médaille de bronze aux Championnats d'Europe Senior à Tbilissi la même année en -81kg. Il est également un combattant de sambo accompli.

Comme la précédente édition à Glasgow, en Écosse, la France occupe la première place avec 20 médailles d'or, 22 médailles d'argent et 46 médailles de bronze, suivie de la Russie et de l'Espagne.

Programme des épreuves par équipes le dimanche 28 juillet

9h30 Préliminaires et Repêchage

14h15 Cérémonie de remise du drapeau

14h30 Finales

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*