Tout ce que Ian Evatt a dit sur le test de Barrow, les contacts avec la police, les blessures et les joueurs réagissant à la défaite d’Oldham

Les Bolton Wanderers sont de retour dans l’action de la Ligue 2 demain soir lorsqu’ils se dirigeront vers Cumbria pour affronter Barrow.

L’entraîneur-chef des Trotters Ian Evatt jouera son ancienne équipe pour la première fois depuis qu’il a quitté les Bluebirds cet été pour prendre le relais dans la pirogue du stade de l’Université de Bolton.

Avant le match, Evatt s’est exprimé lors d’une conférence de presse d’avant-match et c’est ce qu’il avait à dire sur plusieurs sujets.

Quelle a été l’attitude à l’entraînement après la défaite contre Oldham?

«Nous ne les avons pas beaucoup vus, nous les avons vus ce matin, mais nous avons parcouru la vidéo, nous avons analysé le jeu comme nous le faisons toujours, leur a montré des aspects positifs et négatifs.

« Comme je l’ai dit samedi, nous avons réussi à arracher à nouveau la défaite des mâchoires de la victoire à deux très mauvaises contre-attaques. Toutes les attaques d’Oldham étaient vraiment dues à notre mauvais jeu et à notre mauvaise prise de décision.

« Ils n’ont rien fait pour créer leurs propres opportunités. Tout était dû à notre mauvaise prise de décision et ensuite concéder un but comme celui-là à la 95e minute était vraiment difficile à prendre et parfois vous devenez émotif après les matchs.

« J’étais certainement très ému après ce match de samedi. Après l’avoir analysé, nous aurions dû tirer quelque chose du jeu et nous ne l’avons pas fait, nous devons donc nous regrouper, remotiver et rééduquer et nous l’avons fait aujourd’hui. »

Qu’est-ce qui manque à l’équipe en ce moment et pourquoi pensez-vous que c’est le cas?

«Il manque beaucoup de choses. Je suis perfectionniste et je recherche la perfection, mais il manque beaucoup de choses. Nous ne dominons pas le ballon autant que nous le devrions, même si nous avons beaucoup de ballon, nous sommes toujours au milieu des années 60 en pourcentage de possession par match, mais ce sont nos erreurs de possession.

« C’est notre prise de décision en possession. Parfois, nous sommes trop sûrs, parfois nous essayons de casser des lignes et de passer des passes qui ne sont pas là, mais tout ce que nous pouvons faire, c’est la répétition sur le terrain d’entraînement, un message positif, un renforcement positif, et finalement nous Je serai plus cohérent à ce sujet.

« Aurions-nous dû perdre le match samedi? Certainement pas, et c’est difficile à prendre, mais nous devons nous regrouper et repartir. Le football vous donne toujours une autre opportunité et nous en avons une mardi. »

Que peuvent faire les joueurs pour essayer de montrer davantage dans les jeux à quoi ils ressemblent à l’entraînement?

«Je pense qu’ils ont juste besoin de faire confiance et de croire au processus, de se faire confiance et de se faire confiance avec le ballon.

« Il y a beaucoup de négativité qui vole en ce moment et nous avons juste besoin de nous concentrer sur nous-mêmes, de croire en nous-mêmes que nous y parviendrons et que nous y arriverons, cela ne fait aucun doute, c’est une longue saison.

« Nous sommes six matchs, il reste 40 matchs, je pensais ce que j’ai dit samedi et il n’y a pas une équipe exceptionnelle dans cette ligue telle qu’elle se présente, la ligue est grande ouverte.

« Nous pouvons être cette équipe exceptionnelle, mais nous devons croire que nous pouvons l’être et nous devons nous mettre au travail et continuer à travailler dur. Nous faisons, nous travaillons très dur, mais c’est un processus et il est en cours et nous doivent croire en ce processus.  »

Est-ce aux joueurs d’assumer plus de responsabilités sur le terrain?

«Sur le terrain, ils doivent assumer la responsabilité de leur rôle. Bien sûr, ils ont une responsabilité individuelle mais une responsabilité collective d’être là les uns pour les autres, de travailler dur les uns pour les autres, de se battre et de se battre les uns pour les autres, puis d’être bons avec le ballon et de prendre de bonnes décisions avec le ballon, mais cela vient de la répétition sur le terrain d’entraînement et de la confiance sur le dos des résultats.

« C’était vraiment difficile à affronter samedi. Si nous avions fait match nul 1-1, nous aurions été déçus, oui, mais c’est un autre match invaincu mais parce que nous avons perdu le but de notre coup franc en essayant de marquer. à la 95e minute, on a l’impression que le monde est contre nous, mais ce n’est pas le cas.

« Nous devons nous installer, nous devons garder notre foi, garder notre croyance et finalement cela viendra. »

Mettez-le en perspective en remontant à Barrow où vous avez vécu des moments heureux, mais quelle est cette situation avec une éventuelle implication de la police?

«Simon Marland, notre secrétaire, a reçu un e-mail de la police de Barrow indiquant que certains membres du soutien de Barrow seraient là pour m’accueillir avant le match. Je ne sais pas ce qui se passe mais la police en est consciente.

« C’est juste décevant parce que nous avons partagé tellement de bonnes choses ensemble, nous avons fait tellement de bonnes choses mais malheureusement, les choses dans le football ne durent pas éternellement.

«J’ai pris un travail fantastique avec une opportunité fantastique et c’était une décision difficile à prendre, mais je l’ai prise mais j’ai pris cette décision et Barrow a été largement récompensé, non seulement par la promotion mais aussi financièrement, donc nous devrions être heureux l’un pour l’autre et nous passons à autre chose. C’est aussi simple que cela.

«Je n’ai pas un mot mal à dire sur le soutien de Barrow, le conseil d’administration de Barrow, les joueurs de Barrow, le personnel de Barrow – c’était juste ma décision personnelle pour ma propre carrière.

« J’ai passé un moment fantastique à Barrow et il y a beaucoup de bonnes personnes là-bas et j’aime ce que j’ai fait pour ce club et j’aime ce que ce club a fait pour moi. Nous nous sommes entraidés et c’est de ça qu’il s’agit. Nous avons aidé à transformer cela. club de football et nous l’avons fait ensemble en tant que groupe, les fans, moi-même, le personnel, le conseil d’administration.

« C’est un peu décevant que le club reçoive une lettre de la police de Barrow et citant l’intelligence que certains fans vont me faire part de leur mécontentement. J’en suis conscient.

« D’après ce que nous avons réalisé et ce que nous avons fait ensemble, c’est vraiment décevant d’en arriver là. Comme je l’ai dit, je n’ai que des messages positifs venant de ce club de football et de ce qu’il a fait pour moi et ce que nous avons fait l’un pour l’autre.  »

Vous avez besoin d’un résultat – mais comment pensez-vous samedi et comment prévoyez-vous le changer pour mardi à Barrow?

«Premièrement, nous devons être meilleurs et prendre de meilleures décisions en possession. Je pense que nous avons trop souvent concédé la possession d’être en possession confortable et c’est ce qui a conduit à nos problèmes.

« Nous avons créé nos propres problèmes, non pas avec le bon jeu d’Oldham, mais parce que nous avons donné le ballon dans des zones pauvres ou pris de mauvaises décisions pour lesquelles ils nous ont contre-attaqués et le but de la 95e minute est évidemment un coup de pied dans les dents.

«Nous avons eu un jeu offensif qui, nous pensons, pouvons-nous le marquer, puis ils contre-attaquent et courent pratiquement 75 mètres sans toucher, ce qui n’est pas assez bon et n’est pas acceptable.

« Nous l’avons revu aujourd’hui mais nous devons avancer et il y avait beaucoup de bons morceaux dans ce match et je n’avais pas l’impression qu’il y en avait après le match de samedi mais parfois jusqu’à ce que vous le regardiez en arrière et jusqu’à ce que vous l’analysiez et enlevez l’émotion, il y avait beaucoup de points positifs.

« Nous aurions dû être en avance dans le match, nous avons eu de bonnes chances, de bonnes opportunités mais nous ne les avons pas saisies. Nous devons commencer à les saisir, mais nous devons aussi cesser de donner l’occasion d’être contre-attaqués en faisant de mauvais décisions en possession. « 

Vous étiez ému en parlant après le match de samedi?

«Ce que vous voyez avec moi est ce que vous obtenez. Il n’y a pas d’agenda, il n’y a pas de tromperie, mais je dis toujours la vérité et je parle avec mon cœur et je me sens comme ça, je peux m’engager avec des supporters mais aussi m’engager avec vous les gars et vous savez comment je  » Je me sens et vous saurez que je ne dirai jamais de mensonges.

« Je dirai toujours la vérité et ce que je ressens et c’est la meilleure façon d’être en tant que personne à mon avis. »

Sur le terrain, à quel type de match vous attendez-vous contre Barrow, avec leur manager désormais auto-isolé?

«Barrow est un match difficile pour n’importe quelle équipe à l’extérieur et je le sais de première main parce que les conditions peuvent être difficiles, il souffle normalement un coup de vent – j’espère qu’ils ont éteint les éoliennes! – mais c’est un endroit difficile où aller.

« Non seulement cela, vous ajoutez l’émotion de ce qui s’est passé avec moi là-bas et moi partant cet été et les joueurs qui restent là-bas et les joueurs que j’ai affrontés ici, il n’y a pas deux façons, ça va être un jeu vraiment difficile.

« Mais je suis fermement convaincu que nous pouvons battre n’importe quelle équipe de cette ligue à condition que nous jouions comme je le souhaite et que nous jouions comme je l’ai vu à l’entraînement et mardi soir n’est pas différent. »

My Bolton Wanderers fournit des nouvelles sur les Trotters dans le Manchester Evening News.

Nous avons créé des comptes de médias sociaux sur Facebook et Twitter que vous pouvez suivre et où les derniers articles seront publiés.

Avez-vous de nouvelles blessures avant le match contre Barrow?

«Heureusement, nous n’en avons plus ramassé. Les points positifs sont que Lloyd Isgrove progresse bien. Il pourrait être de retour sur l’herbe dès la semaine prochaine. Tom White progresse également bien. Il pourrait être de retour sur l’herbe assez rapidement.

«Gethin Jones est maintenant hors de sa botte, il est toujours très endolori mais c’est un progrès.

« Shaun Miller sent encore une partie de son mollet, donc il a un autre scan aujourd’hui, ce qui est une mauvaise nouvelle, mais à part ça, nous commençons à récupérer les joueurs et les corps. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*