Transcription de la conférence de presse post-événement ERC – ERC Canarias

Nouvelles sportives

Présent:
Pepe López / Borja Rozada, équipe Citroën Rally, première position
Chris Ingram / Ross Whittock, Toksport WRT, deuxième position
Łukasz Habaj / Daniel Dymurski, Sports Racing Technologies, troisième position

Q:
Félicitations Pepe, ta première victoire dans l'ERC et la première d'un pilote espagnol dans l'ERC depuis 2007. Que ressent-on?

PL:
Je suis vraiment très heureux. C'est un honneur de remporter ce rallye et de représenter l'Espagne à cet événement. Nous avons travaillé dur pour cette victoire et ce résultat le renforce. Je tiens à remercier Citroën Racing, toute mon équipe et toutes les personnes qui ont rendu cela possible. L'année dernière a été difficile avec peu d'opportunités, mais il était important pour ma carrière d'être dans cette situation. Dommage, Alexey s’est arrêté lors de la première étape car c’était un bon combat. Mais mes divisions ont été bonnes dans cette première étape. Lorsque vous avez un avantage de plus de 30 ans, il est très difficile de garder votre esprit sur les notes, sur la route et simplement conduire. Mais nous l'avons fait. C’est le meilleur moment de ma carrière.

Q:
C'est aussi un résultat important pour Súper Campeonato de España, non?

PL:
Nous avons atteint notre objectif principal du rallye. Il était important de gagner pour notre campagne Súper Campeonato de España, mais ce fut un privilège de lutter contre tous les pilotes ERC et de remporter le rallye.

Q:
Borja, tu as travaillé avec Pepe pendant quelques saisons. Quelle a été la performance ce week-end?

BR:
Mon bon ami Pepe López a montré de bonnes qualités la saison dernière et, grâce au travail qu’il a réalisé, cet exploit est le résultat naturel de sa progression.

Q:
La journée a commencé par un grand combat avec Alexey Lukyanuk, mais quand il a pris sa retraite, a-t-il été difficile de rester concentré?

BR:
C'était très difficile d'avoir un bon rythme quand Luyanuk a pris sa retraite. Il est assez compliqué de rediriger votre attention lorsque vous vous voyez en haut de la table.

Q:
Chris, deux rallyes ERC et deux podiums à la suite. Vous devez être très heureux?

CI:
Oui, vraiment content. L'équipe a fait un travail incroyable. La voiture a été parfaite, Ross [Whittock] a été parfait, les pneus ont été parfaits. Je n'avais aucune confiance au départ: nous étions P16 en qualification et 9ème en première. Je suis tellement sous pression parce que je n’ai pas d’argent, je ne peux pas me permettre de chuter car c’est la fin de ma carrière. Je dois y aller pas à pas, mais nous avons prouvé à la fin du rallye que lorsque je suis dans la zone, j'ai le rythme. Nous avons besoin de plus de sponsors et je suis sûr que nous pouvons gagner.

Q:
Quelle est la qualité de ce résultat pour votre championnat?

CL:
Oui, très bien, deux bons résultats maintenant, les mêmes que ceux de Łukasz [Habaj], donc nous allons avoir un grand combat en Lettonie.

Q:
Ross, en plus d’un bon résultat, vous avez également remporté des victoires par étapes. Vous devez être très satisfait?

RW:
Oui, nous avons prouvé notre rythme à la fin avec les victoires d'étape, mais nous devons le faire dès la première étape et j'espère qu'un jour nous serons au sommet de la hiérarchie de l'ERC.

Q:
Łukasz, une fantastique troisième place lors de votre deuxième rallye asphalté avec la ŠKODA Fabia R5 et le leader du classement du championnat ERC?

LH:
Oui, c'est la chose la plus importante pour nous en fait, les points. Nous regardons le championnat. Lors de nos discussions avant le rassemblement, je désignais Pepe López comme l’un des principaux prétendants. Je m'attendais à ce qu'il soit très rapide ici et aussi à Chris. Je pensais même que lors de la phase de qualification, sa P16 était un truc pour économiser des pneus et avoir une bonne position sans épuiser ses pneus! Pour nous, c'est génial. Deuxième rallye, deuxième podium. Le plus important, c’est que nous sommes toujours en tête du championnat et que nous avons marqué de bons points, même si la journée a été très difficile.

Q:
Daniel, parlez-nous de cet après-midi dramatique, montez sur le podium si près du bout.

DD:
La dernière boucle de cet après-midi a été très dramatique pour de nombreux équipages. Notre plan était de nous battre pour une bonne position et terminer le rallye. Nous avons eu une course propre et une bonne position sur les deux dernières étapes, alors nous sommes ici.

PREND FIN

Championnat d'Europe de rallye

ERCRally Islas CanariasSAISON 2019SportRallies1SportEuropean Rally ChampionshipRalliesSEASON 2019ERCRally Islas Canarias00Dimanche 5 mai 2019 – 00h58Dimanche 5 mai 2019 – 00h58

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*