Transcription de la conférence de presse virtuelle WTCR – Race of Slovakia Race 3

Nouvelles sportives

icky Catsburg, Jean-Karl Vernay et Nathanaël Berthon ont assisté à la conférence de presse virtuelle Race 3 lors de la WTCR Race of Slovakia. Une transcription suit.

WTCR Race of Slovakia, Slovakia Ring, du 9 au 11 octobre
WTCR – FIA World Touring Car Cup, manches 5, 6 et 7 de 16

Circuit Lounge, Slovakia Ring, 11 octobre 2020

En attendant:
Nicky Catsburg, Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team, première position
Jean-Karl Vernay, Team Mulsanne, deuxième position
Nathanaël Berthon, Comtoyou DHL Team Audi Sport, troisième position

Q:
Nicky, tu étais côte à côte avec Norbert Michelisz et tu as fait une belle escapade propre. Parlez-nous de ce début de course.

NC:
Le départ était vraiment super. Nous avons eu du mal avec nos départs tout le week-end et nous avons changé certains paramètres. J’ai juste sauté deux voitures et suis passé de P3 à quasiment égal avec les deux voitures devant. Dans le virage 1, je pense que j’ai freiné le dernier, puis moi et Norbi étions côte à côte, et je l’ai gardé à l’extérieur et il a ralenti, et je pense qu’il s’est retourné dans le virage 2, ce qui m’a laissé un petit écart. Je pouvais maintenir cet écart, mais ce n’était pas facile car JK n’avait pas commis d’erreurs et j’ai dû continuer à pousser jusqu’à environ quatre tours de la fin. Cela a commencé à devenir un peu plus facile, ses pneus avaient disparu et les miens allaient plutôt bien. L’équipe a fait un travail fantastique avec la configuration. Nous avons déjà remarqué dans la course 2 que la voiture était bonne, mais toujours dans la circulation, donc nous n’avons fait aucun changement car nous savions que si la voiture était devant, la voiture serait géniale. C’était et ça s’est avéré fantastique – ma première victoire en WTCR et aussi la première victoire de l’équipe, donc un excellent résultat.

Q:
Nous pensions que vos pneus tombaient peut-être, mais vous êtes évidemment très heureux de la façon dont votre voiture les a traités.

NC:
Il y a eu une baisse après les deux premiers tours. Je savais que le premier tour, je n’ai pas pu refaire ça, puis l’écart est passé de 1,2 seconde devant à 0,9 seconde et je me suis dit «oh merde, c’est parti. Il vient vers moi ». Mais heureusement, l’écart s’est maintenu et à la fin, je remarque que cela devenait plus facile, donc mes pneus duraient beaucoup plus longtemps que les siens.

Q:
Ça a été une vraie séquence de victoires pour vous, n’est-ce pas, après les 24 Heures du Nürburgring et les 8 Heures d’Indianapolis.

NC:
Cela se passe très bien ces dernières semaines et bien sûr, vous avez également besoin de chance. J’espère pouvoir continuer cette séquence la semaine prochaine et la semaine d’après car la saison n’est pas encore terminée.

Q:
Jean-Karl, tu as eu un bon départ, puis une petite bataille avec Norbi. Parlez-nous de cela.

JKV:
Oui, c’était un bon début. J’étais P7 sur la grille et pouvais dépasser tout le monde avant le virage 1 et j’étais juste derrière Norbi, qui était à l’intérieur. Je voulais juste être sur ses fesses et l’accompagner dans le virage 2, mais il a freiné 50 mètres avant le virage où c’est un virage plat. Pour une raison quelconque, il a freiné assez fort et je l’ai frappé. Je suis désolé pour lui, ce n’était pas mon intention et j’ai de bonnes relations avec Norbi, c’est un pilote très juste. Mais je pense qu’il voulait juste laisser Nicky passer à l’extérieur mais j’étais là. Désolé pour lui mais je n’ai rien pu faire. Après cela, j’ai essayé de revenir à Nicky, la voiture se sentait bien, mais il était un peu trop rapide et à la fin, je gérais juste les pneus pour être sûr que nous terminions P2. Dans l’ensemble, je suis super content, dans l’ensemble, c’était un bon week-end. Pas content de ce qui s’est passé dans la course 2, le combat était complètement inutile et ce que je voulais dire, c’est m’assurer que Néstor va bien, même si je n’ai pas à m’excuser pour quoi que ce soit à ce sujet, mais j’espère qu’il le fait bien. Ce n’est pas ce que j’aime, quand les gens deviennent si agressifs. Cela m’est arrivé cinq fois dans le premier tour. Je suis content de partir et de rentrer chez moi, je l’ai toujours [in my heart] et je n’ai pas apprécié tout cela.

Q:
Nate, c’est super de vous voir sur le podium, mais je sais que vous vous sentirez dans la mauvaise chaise. Parlez-nous de votre course.

NB:
Ouais, bien sûr, ce fut un week-end fantastique pour nous. Je suis très reconnaissant pour mon équipe, ils ont fait un travail incroyable. Deux pole positions, une victoire, un podium, c’était très bien. Mon meilleur week-end jusqu’à présent, donc j’en suis ravi. Dans la course 3 à cause de l’incident de la course 2, les gars n’ont pas pu tout réparer dans la voiture. Dans la course 2, la voiture était incroyable avant le contact. Donc un peu de frustration c’est sûr, mais au final on a réussi quelques points.

Q:
Comment penses-tu que tu seras équitable au Hungaroring?

NB:
Le circuit de Budapest est l’un de mes préférés. Dans le passé, j’ai toujours eu de la chance là-bas. On verra. En raison de notre solide performance en qualifications ici, nous aurons 20 kg de plus et en Hongrie, ce sera un gros désavantage. Bien sûr, nous nous attendons à ne pas être aussi rapides qu’ici, mais nous travaillerons à le minimiser.

Coupe du monde des voitures de tourisme

WTCRRace de SlovaquieSAISON 2020SportCircuit1SportWorld Touring Car CupCircuitSEASON 2020WTCRCourse of Slovakia01Dimanche 11 octobre 2020 – 18h47Dimanche 11 octobre 2020 – 18h47

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*