UN SEMINAIRE POUR SUIVRE LES CHAMPIONNATS EUROPEENS DE KATA A GRAN CANARIA

Après les Championnats d'Europe de Kata, le judoka aura l'opportunité incroyable d'assister à plusieurs séminaires les 21 et 22 juillet, une fois le tournoi terminé.

C'est une excellente occasion de développer et de partager des connaissances entre experts européens du kata, concurrents, juges et amateurs de judo. De même, les championnats du monde de Kata organisent également un séminaire immédiatement après le tournoi et reçoivent toujours des commentaires positifs, donnant aux participants la possibilité de réfléchir immédiatement aux performances et d'améliorer leurs capacités individuelles n'a pas de prix.

Michel Jeuffroy et Laurent Jeuffroy (FRA), Kime No Kata.

Le séminaire sera dirigé par la Commission Kata de l'EJU ainsi que par les membres proposés du groupe d'experts Kata, qui forment l'EJU. Dans les cas de Kime No Kata et Ju No Kata, ces professeurs sont deux fois champions du monde, plusieurs fois champions d'Europe et le seul couple européen à avoir battu les Japonais aux Championnats de Kata. De France, Michel Jeuffroy et Laurent Jeuffroy pour Kime No Kata et Ju No Kata, Wolfgang Dax-Romswinkel et Ursula Loosen d'Allemagne.

Comme Koshiki No Kata n'a été inclus que récemment dans les championnats, il y a un groupe limité de concurrents. Pour cette raison, un membre de la Commission Kata de l'EJU sera l'enseignant proposé. Eric Veulemans de Belgique a passé presque chaque été dans le Kodokan et a rejoint le séminaire Koshiki No Kata dirigé par Daigo Toshiro.

Wolfgang Dax-Romswinkel et Ursula Loosen (GER), Ju No Kata.

Ajoutant à la qualité exceptionnelle des enseignants, ce sera une expérience particulière d'étudier ce kata rare par un expert.

C'est non seulement une formidable opportunité d'apprentissage, mais le séminaire sera rentable pour les délégations et se tiendra dans un lieu magnifique, permettant des loisirs et une détente après leur dur travail.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*