UNE COMMISSION JUDO ADAPTÉE CRÉÉE POUR AMÉLIORER L’INCLUSION INTERNATIONALE DE LA COMMUNAUTÉ JUDO

C’est avec beaucoup de joie et d’espoir pour l’avenir que l’Union Européenne de Judo peut annoncer la création de la « Commission Judo Adapté ».

A la tête de cette nouvelle commission au sein du département de l’éducation se trouvent Tomas Rundqvist (SWE) et Tycho van der Werff (NED). Tous deux ont été récompensés par des prix EJU pour leur contribution à plusieurs projets et sont des leaders très actifs.

Au cours du festival de judo 2019 à Porec, en Croatie, et du festival de judo en ligne 2020, nos nouveaux commissaires ont participé. C’est une étape très positive dans le judo, pour l’EJU et plus important encore pour l’inclusion sociale de toute notre communauté de judo.

Nous vous présentons nos nouveaux commissaires, tous deux ont une vaste expérience dans leurs domaines de travail et consacrent une grande partie de leur vie à l’inclusion de toutes les personnes dans le sport à travers la pratique du judo.

Tomas Rundqvist a accepté le prix EJU de l’inclusion sociale 2020 pour le IK Sodra Judo Club (SWE).

J’ai travaillé avec le judo adapté/à besoins spéciaux pendant de nombreuses années. J’ai vu tous les avantages qui découlent de la pratique du judo. Toute la joie que ressent notre judoka lorsqu’il réalise qu’il peut faire bien plus qu’il ne pensait pouvoir faire auparavant. Se faire plus d’amis et sentir qu’ils appartiennent à quelque part, à un groupe, à un club, à un sport. Pour s’entraîner avec d’autres qui ont les mêmes difficultés ou d’autres difficultés.

Pratiquer le judo est pour beaucoup de judoka la meilleure chose qui puisse arriver pendant la semaine. Pouvez-vous avoir des étudiants plus enthousiastes, qui aiment tout ce que vous leur enseignez ?

L’UEJ a la possibilité d’atteindre toutes les fédérations nationales, de les aider à démarrer les commissions nationales et jusqu’au niveau des clubs. Maintenant, le travail commence par aider et donner plus d’entraîneurs en Europe, une façon d’enseigner aux judokas qui ont besoin d’un peu plus de temps et de soutien. Grâce à l’éducation sur le judo adapté, nous pouvons permettre à plus de gens de comprendre toute la beauté de notre sport. Ce judo est pour tout le monde. Peu importe le sexe, l’âge, le poids ou la capacité.

Le slogan de l’UEJ est tellement vrai ! Le judo est vraiment bien plus qu’un sport !

Tycho van der Werff (NED) au Festival de judo 2019, Croatie.

Le sentiment est accablant. Je suis si heureux, fier et honoré de faire maintenant partie de la famille EJU. J’enseigne les judokas ayant des besoins spéciaux depuis plus de 28 ans maintenant. Tous les judokas que j’ai formés ont aussi été mes professeurs. J’apprends tellement chaque jour de tous les judokas SN que je rencontre. Ils m’ont appris à chercher des possibilités et non des handicaps. Les objectifs qu’ils se sont fixés ont été le moteur de tout ce que nous avons accompli jusqu’à présent. La liste est longue, mais pour n’en citer que quelques-uns.

Nous avons créé un système de classification fonctionnelle qui permet aux judokas de se rencontrer à leur propre niveau de judo. Cela signifie que nous regardons une personne et non son handicap. Nous avons établi des règles et des directives pour enseigner un judo sûr et amusant, afin que le judo soit accessible à tous. Nous avons toujours trouvé un moyen pour tout le monde de faire du judo, peu importe la gravité du handicap du judoka.

Nous avons rendu les grades Dan possibles pour les judokas SN et parce que certains judokas SN adoraient faire du Kata, nous avons également créé des compétitions SN Kata, où les judokas peuvent apprendre les uns des autres comme vous l’avez vu à Gran Canaria 2019, ils adorent vraiment faire du Kata.

À cause du judo, j’ai vu tellement de croissance du judoka, physiquement, socialement et mentalement. Parfois, avec même de petits miracles, ces moments sont un sentiment tellement fantastique que nous voulons partager avec autant de personnes que nous le pouvons.

Nous avons déjà réussi avec tout cela dans le monde entier, mais maintenant, en coopération avec EJU, nous pouvons atteindre beaucoup plus de personnes. L’un de nos principaux objectifs est de montrer, d’enseigner et d’aider les autres à rendre le judo possible pour tous les judokas. Il n’y a pas de limites dans le judo tant que nous travaillons ensemble et que nous nous entraidons pour nous améliorer. Le judo est pour tout le monde.

Le judo est plus qu’un sport. Cela ne se discute pas, c’est un fait. Cela a été prouvé plus que jamais au cours de l’année écoulée et maintenant avec la Commission du judo adapté en place et des personnes à la barre avec direction et conviction, nous pouvons nous attendre à l’amélioration de l’inclusion pour tous sur notre continent et potentiellement plus loin.

La publication COMMISSION DE JUDO ADAPTÉE CRÉÉE POUR AMÉLIORER L’INCLUSION INTERNATIONALE DE LA COMMUNAUTÉ DE JUDO est apparue en premier sur Union européenne de judo.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*