WEC – En route pour le Mans pour l'avant-dernière manche de la saison 2019/20

Nouvelles sportives

Les 24 Heures du Mans 2020 se dérouleront à huis clos pour la première fois depuis la première course en 1923 en raison des restrictions de la pandémie Covid-19. Ce n'est d'ailleurs que la deuxième fois dans l'histoire de l'événement qu'il se tient en septembre.

En LMP1, six voitures au total s'aligneront sur la grille avec les leaders du championnat Jose Maria Lopez, Kamui Kobayashi et Mike Conway au départ de la Toyota Gazoo Racing TS050-hybride n ° 7. Ils ont actuellement 12 points d'avance sur leurs coéquipiers Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Brendon Hartley, qui ont tous remporté au moins une fois les 24 Heures du Mans.

Les doubles vainqueurs de courses Bruno Senna, Norman Nato et Gustavo Menezes courront dans la Rebellion Racing R13-Gibson n ° 1 et le trio n'est qu'à 16 points de l'équipage de la Toyota n ° 8 au classement du championnat.

La Ginetta G60-LT-P1-AER du Team LNT n ° 6 est la quatrième voiture éligible au WEC sur la grille LMP1, avec Michael Gibson, Christopher Dyson et Guy Smith, vainqueur des 24 Heures du Mans 2003. La grille LMP1 est complétée par une deuxième Rebellion Racing R13 et la Bykolles Racing Enso CLM P1 / 01-Gibson.

Dans le Championnat du Monde d'Endurance GTE FIA, c'est encore une fois un combat entre Aston Martin, Ferrari et Porsche, avec les triples vainqueurs Nicki Thiim et Marco Sorensen en tête du tableau des points de l'Aston Martin Racing Vantage n ° 95 avec 127 points. Les Danois seront rejoints pour la course deux fois 24 heures sur 24 par le Britannique Richard Westbrook.

Les champions du monde en titre Kevin Estre et Michael Christensen sont actuellement deuxièmes avec 108 points et ils seront rejoints dans la Porsche 911 RSR-19 no92 par le Belge Laurens Vanthoor. Les champions du monde 2017 James Calado et Alessendro Pier Guidi sont troisièmes avec 95 points dans la Ferrari 488 GTE EVO no51, avec le Brésilien Daniel Serra les rejoignant à nouveau, et espèrent répéter la victoire en LMGTE Pro 2019 à la fin des 24 Heures de Le Mans.

La grille LMGTE Pro comprendra également deux équipes américaines, la Ferrari 488 GTE EVO Weathertech Racing n ° 63 et la Ferrari 488 GTE EVO Risi Competizione n ° 82.

La catégorie LMP2 est la plus grande des quatre grilles, avec 24 voitures engagées, dont 8 sont éligibles aux points de championnat.

Le no22 United Autosports Oreca 07-Gibson de Filipe Albuquerque, Phil Hanson et Paul Di Resta a remporté les trois dernières courses, dont deux en pole position, et le trio cherchera à ajouter le «grand» à son décompte de la saison 2020. Albuquerque et Hanson mènent actuellement le classement du championnat avec 120 points, tandis que Di Resta est deuxième avec 105 points après avoir raté la course au Japon.

Le n ° 37 Jackie Chan DC Racing Oreca de Ho-Pin Tung, Will Stevens et Gaby Aubry est deuxième au classement par points, avec Ho-Pin Tung et Will Stevens avec 98 points, tandis qu'Aubry est sur 91 points, juste un point derrière le Racing. Appariement de l'équipe néerlandaise de Giedo Van Der Garde et Frits Van Eerd. Les vainqueurs des 6 Heures de Fuji sont à nouveau rejoints pour Le Mans par le champion FIA de Formule 2 2019 Nyck De Vries.

La catégorie LMGTE Am comprendra 22 voitures pour les 24 Heures du Mans 2020 avec exactement la moitié de la grille éligible pour les points FIA WEC.

La Ferrari 488 AF Corse n ° 83 d'Emmanuel Collard, François Perrodo et Nicklas Nielsen est actuellement leader du championnat avec 110 points avec deux victoires en course jusqu'à présent cette saison. Ils ont 12 points d'avance sur l'Aston Martin Vantage TF Sport n ° 90 de Charlie Eastwood, Jonny Adam et Salih Yoluc, qui ont déjà remporté trois courses depuis les six premières courses.

La Porsche 911 RSR no57 Team Project One est actuellement troisième avec 81,5 points, l'équipe en titre vainqueur du championnat LMGTE AM alignant Ben Keating, Felipe Fraga et Jeroen Bleekemolen dans la voiture no57, tandis que le champion en titre de la catégorie Egidio Perfetti est rejoint par Larry Ten Voorde et Matteo Cairoli dans la Porsche n ° 56.

Aussi, sur la grille, deux voitures soutenues par la FIA Women in Motorsport, la première fois que deux équipages 100% féminins entrent aux 24 Heures du Mans depuis le milieu des années 70 et en catégorie LMP2 pour la première fois.

L’Oreca-Gibson n ° 50 du Richard Mille Racing Team mettra en vedette Tatiana Calderon de Columbia et l’allemande Sophia Flörsch, le troisième pilote restant à confirmer suite à l’accident de Katherine Legge lors de l’ouverture des European Le Mans Series au Castellet en juillet.

La Ferrari 488 GTE EVO Iron Lynx no85 de Manuela Gostner, Rahel Frey et Michelle Gatting est engagée dans la catégorie ultra-compétitive LMGTE AM et ce sera leur deuxième 24 Heures du Mans en équipage.

Le 88e Les 24 Heures du Mans auront lieu le samedi 19e et conclure à 14h30 le dimanche 20e Septembre.

Championnat du monde d'endurance

24 Heures du MansSAISON 2019-2020SportCircuit1SportWorld Endurance ChampionshipCircuitSEASON 2019-202024 Heures du Mans00Mercredi 9 septembre 2020 – 16h07Mercredi 9 septembre 2020 – 16h07

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*